Elections en Biélorussie

Résumé de la rubrique

En Biélorussie, le président Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 26 ans, briguait un sixième mandat consécutif, lors de l'élection présidentielle du 9 août 2020. Le lendemain, la commission électorale a annoncé que le président sortant avait recueilli 80,23 % des suffrages, contre 9,9 % des voix pour sa principale opposante, Svetlana Tikhanouskaïa. Cette annonce a jeté dans la rue l'opposition qui dénonce un scrutin faudruleux. A Minsk, la capitale biélorusse, les manifestations sont durement réprimées par les forces de l'ordre. Des heurts opposent tous les jours la police et l'armée à des manifestants. Plusieurs milliers d'opposants ont été interpellés. Aucune élection organisée en Biélorussie depuis 1995 n'a été considérée comme libre et équitable par des observateurs étrangers. La commission électorale interdit à l'opposition de procéder à son propre décompte des voix. La dernière campagne présidentielle a été marquée par l'ouverture d'enquêtes criminelles à l'encontre de plusieurs candidats d'opposition, dont certains ont été incarcérés. Elle a également révélé Svetlana Tikhanouskaïa qui a attiré des foules rarement vues en Biélorussie depuis l'éclatement de l'Union soviétique et a réussi à unir autour d'elle d'autres figures de l'opposition.