À regarder

  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES L'audience concernant la validité de l'exclusion d'Eric Ciotti du parti les Républicains vient de s'achever. Benoît Verger, l'avocat du parti (côté anti-Ciotti), a rappelé pourquoi le député des Alpes-Maritimes a été sanctionné par son parti. "Faute lourde", a-t-il déclaré, estimant qu'il avait fait une confusion "entre le rôle de président et son autorité politique", comme relaie la journaliste de France Inter, Charlotte Piret. La décision du tribunal judiciaire de Paris sera rendue à 19h.
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Interrogé sur le financement des mesures sociales du Nouveau Front populaire, Fabien Roussel explique : "nous allons légiférer pour que le capital, les plus riches, contribuent aux efforts de redressement de la France. Les plus riches vont financer les écoles de nos enfants, les hôpitaux publics, la protection sociale, la Sécurité sociale, par des cotisations."
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES "Bien évidemment, comme dans tout accord de circonscription, chaque formation politique choisira librement qui sont les candidats qu'elle a envie d'investir sur les circonscriptions", précise Manuel Bompard. Ce représentant de la France insoumise précise que cette campagne, à gauche, se fera "dans la rue, avec les gens, plutôt que dans des meetings".
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES "Nous détaillerons les éléments de chiffrage de ce programme", promet Manuel Bompard, le coordinateur de la France insoumise, à la sortie de la conférence de presse lors de laquelle le Nouveau Front populaire vient de présenter son programme. Il salue "l'accord" trouvé entre les partis.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Retour au tribunal judiciaire de Paris, à l'audience concernant l'exclusion d'Eric Ciotti du parti Les Républicains. L'avocat du député des Alpes-Maritimes, Philippe Prigent, assure que le dossier est truffé "d'irrégularités". Il demande à ce que son client puisse "se déplacer librement au sein du siège des Républicains".
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES La conférence de presse du Nouveau Front populaire vient de s'achever. Elle aura duré une trentaine de minutes. Les représentants des différents grands partis de gauche ont pris la parole, tour à tour, pour annoncer différentes mesures que leur formation souhaite mettre en place en cas de victoire lors des législatives anticipées :
    • augmentation du smic à 1600 euros net (2 000 euros brut) ;
    • rétablissement de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), abolition de la "flat tax" ;
    • abrogation de la réforme des retraites et de la réforme de l'assurance chômage ;
    • indexation des salaires sur l'inflation, augmentation de 10% du point d'indice des fonctionnaires ;
    • augmentation du minimum contributif pour les retraités ;
    • blocage des prix des produits de première nécessité, annulation de l'augmentation des prix de l'énergie, du gaz et de l'électricité.
  • Avatar
    Jean-François Julliard
    directeur de Greenpeace Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES "Pour nous, Jordan Bardella Premier ministre, c'est le scénario du pire. C'est la promesse d'un réchauffement accéléré. Le Rassemblement national flirte clairement avec le climatoscepticisme".
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Jean-François Julliard, directeur de Greenpeace, estime que le Rassemblement national serait "une menace pour toutes les associations qui agissent pour le climat, notre liberté de parole serait menacée", prévient-il. Et de poursuivre : "les militants qui agissent pour notre cause seraient inévitablement bâillonnés, réprimés, en cas d'accession de l'extrême droite au pouvoir".
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES C'est maintenant Abdel, un ouvrier de MA France, société automobile fermée par Stellantis en Seine-Saint-Denis, qui monte à la tribune, entouré des différents représentants de la gauche. "Nous voulons être les témoins, les garants de l'unité retrouvée, mais attention : soyez à la hauteur des enjeux !", encourage-t-il.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES L'eurodéputée Place Publique Aurore Lalucq estime que le Nouveau Front populaire est "la seule alternative qu'il y ait pour faire face au RN".

La sélection de la rédaction

Les évènements à la Une

La météo du jour

Consultez la météo près de chez vous.

consulter la carte

Les plus lus

L’actualité près de chez vous avec france 3 région et la première outremer