À regarder

  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Le Front populaire, coalition de gauche victorieuse en 1936, est accusé par plusieurs figures d'extrême-droite d'avoir donné les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. C'est pourtant faux : l'alliance était dissoute dès 1938, bien avant le vote des pleins pouvoirs en juillet 1940. Et parmi les élus ayant participé au vote, peu se doutaient du coup d'Etat qui allait être orchestré par le maréchal Pétain le lendemain, marquant le début d'une ère de collaboration avec l'Allemagne nazie. Explications dans notre article.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Des dizaines de milliers de manifestants anti-RN sont attendus aujourd'hui dans plusieurs villes de France. Ils pourraient être 300 à 350 000 à travers le pays, selon la police. Les premiers rassemblements ont débuté il y a quelques minutes. Selon un journaliste de Libération, l'ancien secrétaire général de la CGT Philippe Martinez est présent à la marche à Nevers.
  • Avatar
    Nathalie Tehio
    présidente de la Ligue des droits de l'homme Il y a 0 sec
    "C'est une responsabilité historique si on ne veut pas que ce pourquoi nous nous battons, c'est-à-dire l'universalité des droits pour toutes, pour tous et sur tous les territoires, (...) soit passé à la trappe de l'histoire."
    #LEGISLATIVES La présidente de la LDH appelle la société civile à "se mobiliser tout entière contre l'extrême droite", ce matin, sur franceinfo. Une réunion est en cours à la direction de l'ONG pour décider si la Ligue, qui se dit "apolitique", va soutenir officiellement un parti ou non.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Elle pourra accueillir la totalité des détenus du pays. La présidente du Honduras a annoncé, hier, la construction d'une "mégaprison" d'une capacité de 20 000 places. Les prisonniers actuellement incarcérés y seront transférés "immédiatement". Le pays compte actuellement une trentaine de prisons, pour 21 000 détenus.
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    La présidente hondurienne a aussi demandé à l'armée et la police d'"immédiatement planifier et mettre en œuvre des interventions urgentes dans toutes les municipalités du pays" où taux de crimes et de narcotrafic est élevé.
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Le Honduras est l'un des pays les plus violents au monde, avec un taux d'homicide six fois supérieur à la moyenne mondiale.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Sitôt annoncée, l'investiture d'Adrien Quatennens par LFI dans la 1re circonscription du Nord est déjà contestée. La féministe Amy Bah annonce qu'elle se présente au scrutin face au député sortant, condamné en 2022 pour violences conjugales, mais qu'elle "soutient le programme du Nouveau front populaire".
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AUTOMOBILE Il n'y a pas que de la politique dans l'actualité. Ce week-end, c'est aussi les 24 heures du Mans ! La rédaction des sports fait le point sur la 92e édition de la course automobile, avec quatre nouveaux constructeurs dans la principale catégorie.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, précise qu'il "tente de régler la scandaleuse éviction de certains candidats" depuis hier soir. Il "s'exprimera ensuite".
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Le chef de file des socialistes à l'Assemblée nationale, Boris Vallaud, dénonce une décision "incompréhensible". "Nous avons réussi à redonner de l'espoir face à l'extrême droite, ne donnons pas le spectacle de manœuvres", réclame-t-il.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Le choix de LFI de ne pas investir plusieurs députés sortants continue de faire réagir à gauche. Sur le réseau social X, l'écologiste Sandrine Rousseau appelle Jean-Luc Mélenchon à "tolérer l'insoumission" dans les rangs de son parti. "Ce n'est pas le temps des purges ou des règlements de compte", critique-t-elle.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES La dissolution de l'Assemblée nationale, à un moment où les finances publiques se portent mal, inquiète les économistes et les marchés financiers. Notre journaliste Paolo Philippe vous explique pourquoi dans cet article.
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    La possible arrivée du RN au pouvoir interroge de nombreux acteurs économiques. "Soit [le parti] renonce à ses engagements, notamment sur les retraites, soit il applique son programme, qui n'est pas un programme de rétablissement des finances publiques, et des risques existent", explique l'économiste Mathieu Plane.
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Autre sujet d'inquiétude : la "rupture totale avec la politique d'Emmanuel Macron" promise par la gauche. Le Nouveau Front populaire a notamment prévu d'abroger la réforme des retraites, d'augmenter le smic à 1 600 euros net et d'indexer salaires et retraites sur l'inflation. Il entend financer ces mesures, dont le chiffrage n'a pas encore été détaillé, par une hausse de la fiscalité. Plus d'explications dans cet article.

La sélection de la rédaction

Les évènements à la Une

Elections législatives 2024

Euro 2024

Guerre entre le Hamas et Israël

Guerre en Ukraine

La météo du jour

Consultez la météo près de chez vous.

consulter la carte

Les plus lus

L’actualité près de chez vous avec france 3 région et la première outremer