À regarder

  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #TRUMP Cette décision constitue une nouvelle victoire de Donald Trump devant la justice américaine. Poursuivi pour rétention de documents classifiés après son départ de la Maison Blanche, l'ex-président américain voit la totalité de la procédure annulée par la juge Aileen Cannon. En cause : la nomination du procureur spécial Jack Smith, qu'elle considère illégale. Elle suit ainsi l'avis des avocats de Donald Trump, qui avaient mis en lumière que le cabinet de Jack Smith était financé en partie par le département de la justice et que sa nomination en tant que procureur spécial contrevenait à la législation, rappelle Le Monde.
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Le candidat républicain à l'élection présidentielle était poursuivi avec deux de ses assistants personnels pour sa gestion de documents classifiés dans sa résidence privée Mar-a-Lago, en Floride. Il lui est reproché d'avoir compromis la sécurité nationale en y conservant ces documents, dont des plans militaires ou des informations sur des armes nucléaires, après la fin de sa présidence, au lieu de les remettre aux Archives nationales comme l'exige la loi. Par ailleurs, une autre loi sur l'espionnage interdit de conserver des secrets d'Etat dans des lieux non autorisés et non sécurisés.
  • Avatar
    alerte franceinfo
    Il y a 0 sec
    #TRUMP La justice américaine annule la totalité de la procédure visant Donald Trump, qui était poursuivi pour rétention de documents classifiés après son départ de la Maison Blanche.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES L'élection de Flavien Termet, du Rassemblement national, dans la première circonscription des Ardennes, va-t-elle être invalidée ? Juliette de Causans, candidate dans cette circonscription en 2022 (mais simple électrice en 2024), explique à France 3 Champagne-Ardenne qu'elle va déposer un recours auprès du Conseil d'Etat car deux candidats affichaient le logo du Rassemblement national sur leurs bulletins de vote et affiches, ce qui a "biaisé la campagne" selon elle.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #PARIS2024 On en sait un peu plus concernant la baignade à venir d'Anne Hidalgo dans la Seine. La maire de Paris précise à France Bleu qu'il aura lieu "vers 10 heures" mercredi et qu'elle essaiera même de "faire de jolis plongeons". "Nous allons nous baigner à peu près au niveau du pont Marie, au pied de l'Hôtel de Ville", a-t-elle ajouté.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #TRUMP "Même si nous ne sommes pas d'accord, nous ne sommes pas des ennemis", affirme le président américain à propos son prédécesseur Donald Trump, victime d'une tentative d'assassinat samedi. Dans un message publié sur X, Joe Biden réitère son appel solennel à l'unité. "Nous sommes des voisins, des amis, des collègues, des citoyens et, surtout, des compatriotes américains. Nous devons rester unis", écrit-il.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #POLITIQUE Dans un communiqué, LFI explique son choix de claquer la porte des négociations par "l’impasse dans laquelle le Parti Socialiste a mis le Nouveau Front Populaire pour son choix de candidature à la fonction de Premier Ministre". "Ce blocage politique ne se règlera pas par l’improvisation d’une candidature 'extérieure'", hypothèse évoquée ce matin par Olivier Faure. "Car quelles garanties seraient données pour la mise en œuvre du programme du Nouveau Front Populaire ? Cela reviendrait à élargir le véto du Parti Socialiste sur toutes les candidatures issues de toutes les composantes du Nouveau Front Populaire", vilipende le parti.
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    "Nous exigeons que l’on s’accorde immédiatement sur une candidature unique du Nouveau Front Populaire à la présidence de l’Assemblée nationale", poursuit La France insoumise, qui précise que tant que cela ne sera pas le cas, "nous ne participerons à aucune discussion supplémentaire sur la formation du gouvernement".
  • Avatar
    alerte franceinfo
    Il y a 0 sec
    #POLITIQUE La France insoumise accuse le Parti socialiste de mettre le Nouveau Front populaire dans "l'impasse" et annonce qu'elle ne participera "à aucune discussion supplémentaire sur la formation du gouvernement tant que la candidature unique à [la présidence] de l’Assemblée nationale ne sera pas acquise".
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #POLITIQUE A gauche, "nous ne bloquerons aucun nom" pour le poste de Premier ministre, "dès lors qu'il s'agit d'appliquer le programme du Nouveau Front populaire", assure sur franceinfo le porte-parole du PCF, Ian Brossat. "Nous, les communistes, nous avons dit depuis le départ que nous souhaitions être des facilitateurs", ajoute le sénateur de Paris.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #POLITIQUE "Si Yaël Braun-Pivet ne veut pas être élue avec les voix du RN, très bien, elle ne va pas être élue du tout !", grince un cadre du parti de Marine Le Pen auprès du service politique de France Télévisions. Accusée de collusion avec le Rassemblement national pour s'assurer sa réélection dans la presse, l'ex-présidente de l'Assemblée s'est défendue samedi soir. "Regardez les chiffres, il n’est nul besoin des voix du RN pour qu’une candidature issue du bloc central réunisse plus de voix que NFP ou le RN lui-même", avait argué son entourage auprès de franceinfo.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #POLITIQUE Les députés du groupe Renaissance se sont mis d'accord à l'"unanimité" pour que "ni le RN, ni LFI n'obtienne de postes clés à l'Assemblée nationale", a appris franceinfo auprès de participants à cette réunion convoquée par Gabriel Attal. Le chef du gouvernement et nouveau président de groupe Renaissance avait réuni ses troupes à 10h30 en visioconférence pour évoquer ce sujet.

La sélection de la rédaction

Les évènements à la Une

La météo du jour

Consultez la météo près de chez vous.

consulter la carte

Les plus lus

L’actualité près de chez vous avec france 3 région et la première outremer

Rubriques