À regarder

  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Toute cette semaine, franceinfo vous donne la parole face à différents responsables politiques. Notre premier invité, ce matin, est le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, qui répondra à vos interrogations à partir de 9 heures, dans la foulée de son interview en plateau à 8h30. Vous avez une question à lui poser ? Contactez notre standard au 0 809 40 41 42.
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Après cet entretien avec ce représentant du camp présidentiel, nous recevrons des membres du Nouveau Front Populaire et du Rassemblement National dans les prochains jours. Ils se livreront au même exercice, dans la même configuration.
  • Avatar
    Marion Maréchal
    ex-tête de liste Reconquête aux européennes Il y a 0 sec
    "Je soutiens le bloc RN-Ciotti, sans pour autant rejoindre le Rassemblement national."
    #LEGISLATIVES Sur France 2, la nièce de Marine Le Pen défend le programme du RN. Elle tourne ainsi la page Reconquête, le parti dont elle a été exclue après "un désaccord politique avec Eric Zemmour" autour de la stratégie sur le nombre de candidats à présenter aux législatives.
  • Avatar
    Laure Cometti
    franceinfo Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Depuis l'annonce de la dissolution, le Rassemblement national fait campagne pour envoyer Jordan Bardella à Matignon. S'il remporte largement les élections législatives anticipées, le RN peut en effet espérer que son président de 28 ans soit nommé Premier ministre. Mais comment convaincre les électeurs et rassurer les marchés financiers quand on n'a encore jamais gouverné ? Je vous raconte comment le parti se projette sur la suite.
    Avatar
    Laure Cometti
    franceinfo Il y a 0 sec
    Consciente du manque d'expérience du RN, Marine Le Pen se fait conseiller par plusieurs experts. Ensemble, ils planchent notamment sur les marges de manœuvre d'un Premier ministre dans un scénario de cohabitation, sur un calendrier de réformes et leur budgétisation. Avec un double objectif : se donner l'image d'un parti de gouvernement et préparer les esprits à un report de certaines de ses mesures phares. 
  • Avatar
    Laurent Berger
    ancien secrétaire général de la CFDT Il y a 0 sec
    "Je suis un citoyen inquiet de la possible arrivée du Rassemblement national dans ce pays."
    #LEGISLATIVES Sur le plateau des "4 Vérités", sur France 2, Laurent Berger affirme que le Rassemblement national est "un parti qui joue sur les peurs" et "n'est pas la solution" aux difficultés du pays. Il appelle à dessiner des "perspectives positives".
    editor-image
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Appelant à "voter contre le Rassemblement national", Laurent Berger défend aussi le Nouveau Front populaire, sans pour autant le soutenir formellement. "Il faut arrêter cette caricature de deux extrêmes et d'une position centrale", dit-il, allusion au camp présidentiel qui fait campagne contre "les extrêmes".
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Laurent Berger envisage-t-il de devenir Premier ministre, comme l'a suggéré Raphaël Glucksmann ? "Non", "ce n'est pas mon envie", répond l'ancien patron de la CFDT, qui précise que l'ex-tête de liste du PS aux européennes lui "en avait parlé" avant de proposer publiquement son nom. "Je n'avais pas forcément dit que j'étais d'accord", précise-t-il.
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Au passage, Laurent Berger étrille Jean-Luc Mélenchon, qu'il accuse d'"essayer de tout dynamiter" et qu'il n'imagine pas accéder à Matignon. "Il y aura des artisans du chaos partout", lance-t-il. "Ce qu'il faut, c'est de l'apaisement, de la réconciliation, de la capacité à se parler et à passer des compromis."
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    En Suisse, la police annonce avoir retrouvé le corps d'un homme porté disparu après des crues torrentielles qui ont touché le sud-est du pays ce week-end. Des orages et de très fortes précipitations ont provoqué des éboulements dans le val Mesolcina, dans le canton des Grisons, où les autorités recherchent toujours deux autres personnes.
  • Avatar
    revue de presse
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Il est temps d'entamer notre revue de presse matinale, dominée par la campagne des législatives, qui entre dans sa dernière semaine. Plusieurs titres se penchent sur l'avenir du macronisme et sur la capacité du chef de l'Etat à diriger le pays à l'issue du scrutin.
    Avatar
    revue de presse
    Il y a 0 sec
    #CLIMAT Après les intempéries de ces dernières semaines, en Isère comme en Picardie, certains journaux cherchent à comprendre ce qui a favorisé les coulées de boue qui ont endommagé plusieurs villages.
    Avatar
    revue de presse
    Il y a 0 sec
    Au rayon consommation, La Voix du Nord consacre sa une aux soldes d'été, qui débutent mercredi, tandis que Ouest France s'intéresse aux lycéens déjà en quête d'un logement étudiant, avant même la fin des épreuves du bac.
    Avatar
    revue de presse
    Il y a 0 sec
    On termine avec une page sportive, au lendemain du sacre de Paul Lapeira, nouveau champion de France de cyclisme sur route, et à la veille du dernier match de poules des Bleus à l'Euro, où Antoine Griezmann est jusqu'ici en manque d'efficacité devant les buts.
  • Avatar
    Pierre-Emmanuel Germain-Thill
    victime de l'ex-prêtre Bernard Preynat Il y a 0 sec
    "Pour nous, c'est une page qui se tourne, mais je suis assez surpris que la justice ne nous ait pas tenu informés qu'il était remis en liberté."
    #PREYNAT Après la mort de Bernard Preynat, hier, à Saint-Etienne, l'une de ses victimes fait part de son étonnement. "On n'avait jamais été informés que sa demande de remise de peine avait été acceptée", affirme-t-il.
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Bernard Preynat avait été remis en liberté sous bracelet électronique "depuis quelques semaines", selon le parquet de Saint-Etienne. Il a été retrouvé mort dans sa salle de bains, sans que "rien de suspect" ne soit découvert sur son corps.
    L'ex-prêtre Bernard Preynat, lors du début de son procès pour agressions sexuelles sur mineurs, à Lyon, le 13 janvier 2020. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)
    (PHILIPPE DESMAZES / AFP)
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Bernard Preynat, 79 ans, avait été condamné en 2020 à cinq ans de prison pour d'innombrables agressions sexuelles commises sur des scouts entre 1971 et 1991 alors qu'il était aumônier de Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône). Le traitement contesté de cette affaire par l'Eglise a notamment précipité la chute du cardinal Philippe Barbarin. 
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #METEO Côté mercure, attendez-vous à une nouvelle journée au-dessus des moyennes de saison. La douceur sera particulièrement marquée dans le nord-ouest et le nord-est de la France, comme vous pouvez le constater dans notre tableau de bord du climat. #CLIMAT
    editor-image
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #METEO Sortez vos lunettes de soleil... mais ne vous enflammez pas trop vite. Le beau temps sera au rendez-vous ce matin dans l'Hexagone, mais l'instabilité persistera cet après-midi, notamment dans le Sud-Est et en Corse, où des averses sont attendues.
    Le matin :
    editor-image
    L'après-midi :
    editor-image
  • Avatar
    Roxana Maracineanu
    ancienne ministre des Sports Il y a 0 sec
    "Je m'inquiète pour l'avenir de la France et de l'organisation de ces JO."
    #PARIS2024 #LEGISLATIVES A près d'un mois du coup d'envoi des Jeux de Paris, l'ex-ministre prend position. Elle évoque le "danger" du Rassemblement national à ses yeux et juge "très bien que les sportifs français s'expriment" sur le scrutin du week-end prochain.

La sélection de la rédaction

Les évènements à la Une

Elections législatives 2024

Euro 2024

Résultats du bac 2024

Guerre entre le Hamas et Israël

La météo du jour

Consultez la météo près de chez vous.

consulter la carte

Les plus lus

L’actualité près de chez vous avec france 3 région et la première outremer

Rubriques