Conflit dans le Haut-Karabakh

Résumé de la rubrique

Un cessez-le-feu précaire est entré en vigueur samedi 10 octobre 2020 au Haut-Karabakh, territoire séparatiste que se disputent depuis près de trente ans l'Arménie et l'Azerbaïdjan, à la suite d'un accord intervenu dans la nuit à Moscou (Russie) entre les deux belligérants. Cet accord doit permettre de procéder à un échange de prisonniers et des dépouilles des victimes du conflit, qui a déjà fait plusieurs centaines de morts, dont de nombreux civils, depuis le début des combats, le 27 septembre.

Il s'agit des pires affrontements dans l'enclave depuis la guerre de 1991-1994 – au moment de l'effondrement de l'URSS – qui avait fait près de 30 000 morts, avant qu'une trêve ne soit conclue mais régulièrement violée depuis par Erevan et Bakou.

Le Haut-Karabakh est un petit territoire montagneux de 4 400 km2, qui compte 150 000 habitants, très majoritairement des Arméniens de confession chrétienne. L'enclave est cependant rattachée à l'Azerbaïdjan, un pays musulman.