Elections législatives 2024

Les dossiers Elections législatives 2024

Plus d'articles sur le même sujet

Emmanuel Macron a annoncé la tenue d'élections législatives anticipées en 2024, après les résultats des élections européennes 2024 et la victoire du Rassemblement national (RN) avec 31,37% des voix. Ces élections législatives anticipées font suite à une dissolution de l'Assemblée nationale, annoncée là encore par Emmanuel Macron au soir du scrutin européen. Les partis ont trois semaines pour faire campagne avant le premier tour qui se déroulera le dimanche 30 juin. Le second tour aura lieu le dimanche 7 juillet. Ensemble (majorité présidentielle), Les Républicains, le Parti socialiste, la France insoumise, le Parti communiste, Europe Ecologie-Les Verts, le Rassemblement national et Reconquête doivent inscrire leurs candidats avant le 16 juin et présenter leurs programmes. La question des alliances est au cœur des stratégies des partis, notamment à gauche qui affiche la volonté d'un "nouveau front populaire" alliant PS, PCF, EELV et LFI pour des candidatures uniques au premier tour. Une alliance entre le Rassemblement national et Reconquête (Eric Zemmour) est également sur la table. En cas de majorité à l'Assemblée nationale, Marine Le Pen a annoncé que Jordan Bardella - tête de liste aux élections européennes - serait proposé comme Premier ministre pour le Rassemblement national. Les électeurs pouvant voter pour les législatives sont ceux inscrits sur les listes arrêtées au 9 juin 2024. Il est toujours possible de faire une procuration pour voter les 30 juin et 7 juillet 2024.