le live

franceinfo
franceinfo

La Métropole de Lyon a mis en service aujourd'hui un programme de prêt gratuit de 10 000 vélos jusqu'en 2025 à destination de jeunes en difficulté, une initiative présentée comme inédite en Europe. Environ 350 vélos seront dans un premier temps mis à disposition des étudiants boursiers et des jeunes majeurs en parcours d'insertion, après signature d'un contrat de prêt, renouvelable, pouvant aller jusqu'à deux ans.

AliceGalopin
AliceGalopin
#13_NOVEMBRE David retrouve son groupe d'amis. "Le lendemain je rentre chez mes parents, et depuis j'essaye de vivre", ajoute-t-il. Né au Chili, David a conclu sa déposition en lisant le "dernier discours" de l'ancien président chilien Salvador Allende.
AliceGalopin
AliceGalopin
#13_NOVEMBRE Et puis, à la sortie du Bataclan, David éprouve rapidement une certaine culpabilité. "Est-ce que j'ai pas participé ? Est-ce que j'ai pas collaboré ?"
AliceGalopin
AliceGalopin
#13_NOVEMBRE David est finalement évacué. A la sortie du #Bataclan, il est "sidéré". "Je sors du Bataclan, je suis en vie, je me dis : 'Putain, je n'y crois pas.'"
AliceGalopin
AliceGalopin
#13_NOVEMBRE Mostefai tire 27 coups de feu vers la porte, raconte David. "Je vois des lasers verts". "Ca dure une minute."
AliceGalopin
AliceGalopin
#13_NOVEMBRE "Une détonation se produit". Aggad a déclenché sa ceinture. Le corps de David est soulevé par la puissance de la détonation "Pour moi je suis mort, mais j'entends du bruit, alors je me dis que c'est une bonne nouvelle."
AliceGalopin
AliceGalopin
#13_NOVEMBRE Mostefai ordonne aux otages de se rassembler au fond du couloir. Il est 00h18, l'assaut final débute. Les otages hurlent ne pas intervenir, par crainte de l'issue, raconte David.
AliceGalopin
AliceGalopin
#13_NOVEMBRE "Commence la dernière phase de cette prise d'otages, moi je suis toujours [près de la] fenêtre", poursuit David. "Il y a eu beaucoup de coups de fil avec les négociateurs mais pas d'issue."
franceinfo
franceinfo

#13_NOVEMBRE David, l'un des otages des terroristes du Bataclan, raconte maintenant l'assaut final à la cour.

franceinfo
franceinfo

Le gel, la pluie et le froid. L'Union nationale de l'apiculture française déplore une récolte 2021 de miel "désastreuse". "On est entre le tiers et le quart d'une récolte normale. (...) On a vu des ruches qui mouraient de faim et c'est très rare", raconte à franceinfo Philippe Lecompte, président du réseau Biodiversité pour les abeilles.

candy
candy
#13_NOVEMBRE Pensées émues pour David Fritz Goeppinger, dont je suis les billets quotidiens et dont j'admire le courage, alors qu'il s'exprime à la barre. Merci de mettre des mots sur ce que nous avons du mal à comprendre.
franceinfo
franceinfo

#13_NOVEMBRE Depuis le début du procès, l'otage qui vient de témoigner tient un journal de bord sur franceinfo.fr. Vous pouvez le retrouver ici.

David Fritz-Goeppinger. (FAO WARDSON)

(FAO WARDSON)

AliceGalopin
AliceGalopin
#13_NOVEMBRE David : "Durant la prise d'otages, je pense à mes amis, Bambi, Alix, Chloé et Guillaume. Je me dis que tout le monde est mort."
AliceGalopin
AliceGalopin

#13_NOVEMBRE Mostefai le voit : "Qu'est ce que tu fais ? Tu vas pas me faire ça mon frère ?", lui lance-t-il. "Nan, nan", assure Aggad.

AliceGalopin
AliceGalopin
#13_NOVEMBRE "Je sentais que la vie ne comptait qu'à un fil." Aggad s'assoit à côté de lui, et l'entend faire une prière qui "ressemble à la dernière prière". C'est là que David se rend compte qu'il porte un gilet explosif.
AliceGalopin
AliceGalopin
#13_NOVEMBRE David se souvient que les terroristes demandent une lettre écrite de François Hollande s'engageant au retraits des troupes militaires en Syrie. "De toute façon, ça va nulle part, je vais mourir", se dit David, résigné.
AliceGalopin
AliceGalopin
#13_NOVEMBRE David raconte désormais l'arrivée des membres de la BRI de l'autre côté de la porte, et le début des négociations. "Dans un premier temps", les terroristes demandent des talkies walkies. Puis une otage propose d'utiliser son portable.
AliceGalopin
AliceGalopin
#13_NOVEMBRE Dans ce "cadre surréaliste", David se souvient "de l'accent du sud très chargé du négociateur de la BRI" "Les négociations durent pas mal de temps et ne donnent rien car les terroristes n'ont rien de concret à demander."
AliceGalopin
AliceGalopin
#13_NOVEMBRE "Je ne ressens plus rien, je me dis que c'est qu'un mort de plus", poursuit David, qui se sent alors dans une "fil d'attente" vers la mort. Le terroriste ramène finalement l'otage, vivant, avec les autres.
AliceGalopin
AliceGalopin
#13_NOVEMBRE Le gilet explosif d'Amimour explose sur la scène du Bataclan. Aggad et Mostefai demandent à une dizaine de spectateurs de se placer dans un couloir. "S'installe un échange surréaliste avec les deux terrorises", se raconte David.
journalist
Vous souhaitez participer au live ? N’oubliez pas de le faire dans le respect de la loi et des personnes.