le live

franceinfo
franceinfo

#BREXIT Jeremy Corbyn, le leader travailliste, souhaite un rejet du texte : "La meilleure façon de résoudre le Brexit est de donner à la population le dernier mot lors d'un vote populaire."

franceinfo
franceinfo

#DE_LIGONNES L'enquête vise à déterminer l'origine d'éventuelles fuites dans cette affaire. Vendredi dernier, plusieurs sources policières avaient annoncé l'arrestation à Glasgow, en Écosse, de Xavier Dupont de Ligonnès, l'homme accusé du meurtre de sa femme et de ses quatre enfants à Nantes. Mais un test ADN a ensuite montré, samedi, qu'il ne s'agissait pas de la même personne.

alerte franceinfo
alerte franceinfo

#DE_LIGONNES Après l'arrestation à tort d'un homme en Ecosse, le procureur de la République de Nantes a ouvert une enquête préliminaire pour "violation du secret de l'instruction". L'IGPN, l'Inspection générale de la police nationale, a été saisie.

Vrai ou Fake
Vrai ou Fake

#VRAIOUFAKE Vous avez vu circuler une information qui vous interpelle, vous doutez de sa véracité ? Signalez-la dans les commentaires avec #vraioufake, nos journalistes la vérifieront.

Louis San - franceinfo
Louis Sanfranceinfo

#BREXIT Bonjour @karine. Oui, vous avez bien compris. En résumé, le texte va encore devoir franchir des étapes :

• Il doit être ratifié au Parlement britannique.

• Il doit également être ratifié au Parlement européen.

karine
karine

#BREXIT Bonjour franceinfo. Donc si j'ai bien compris, il faut encore que l'accord soit entériné outre-Manche pour être effectif ? Merci.

le point sur l'actu
le point sur l'actu

#BREXIT Voici quatre points importants à retenir de la conférence de presse de Michel Barnier sur la situation en Irlande du Nord :

• Les règles européennes continueront de s'appliquer aux marchandises en Irlande du Nord. Il y aura des contrôles des biens à l'entrée en Irlande du Nord, et non à la frontière au milieu de l'île d'Irlande. (Ce sera donc aux autorités nord-irlandaises de faire les contrôles à la frontière pour l'Union européenne).

• L'Irlande du Nord reste dans le territoire douanier irlandais mais cela reste un point d'entrée dans le marché unique. Les taxes britanniques s'appliqueront aux marchandises de pays tiers si elles n'ont aucun risque de rentrer dans le marché unique, les taxes européennes s'appliqueront si les marchandises risquent d'entrer dans le marché unique.

• Sur la TVA, le plan sera de maintenir l'intégrité du marché unique tout en respectant les souhaits britanniques.

• Il y aura un mécanisme de consentement de l'Irlande du Nord. Quatre ans après le début de ce processus, l'Assemblée nord-irlandaise décidera de le prolonger ou non lors d'un vote à la majorité simple. Mais le DUP, parti unioniste nord-irlandais, n'aura pas droit de veto sur l'entrée en application de ce plan pour l'Irlande du Nord une fois le Brexit mis en œuvre.

franceinfo
franceinfo

#BREXIT Et voici, en vidéo, la réaction d'Emmanuel Macron après l'accord sur le Brexit.

(FRANCEINFO)

franceinfo
franceinfo

#BREXIT Emmanuel Macron estime qu'"à ce stade, on ne peut être que satisfait que les négociations aient pu aboutir à quelque chose de positif". "Je suis toujours optimiste", insiste le chef de l'Etat, tout en disant qu'il faut "rester raisonnablement prudent".

franceinfo
franceinfo

#BREXIT Retrouvez en vidéo le début de la déclaration de Michel Barnier, négociateur en chef du Brexit pour l'Union européenne.

(FRANCEINFO)

franceinfo
franceinfo

#BREXIT Le négociateur en chef du Brexit n'a pas encore terminé sa conférence mais, outre-Manche, des voix s'élèvent déjà contre l'accord conclu entre l'exécutif britannique et l'Union européenne :

• Jeremy Corbyn, le chef de l'opposition travailliste, appelle les députés à "rejeter" l'accord.

• Le parti unioniste nord-irlandais DUP, allié au Parlement britannique des conservateurs de Boris Johnson, réaffirme son opposition au texte.

franceinfo
franceinfo

#BREXIT "Grâce à cet accord, les engagements financiers déjà pris à 28 seront bien respectés et honorés à 28", déclare Michel Barnier.

franceinfo
franceinfo

#BREXIT Michel Barnier salue le "travail intensif des deux équipes de négociateurs". Il souligne leur "ténacité" et leur "professionnalisme".

(FRANCEINFO)

franceinfo
franceinfo

#BREXIT Michel Barnier, négociateur en chef de l'UE pour le Brexit, tient une conférence de presse. Il semble très positif sur cet accord qui apporte, selon lui, de la "sécurité juridique", et de la "certitude partout où le Brexit crée de l'incertitude".

Louis San - franceinfo
Louis Sanfranceinfo

Bonjour à toutes et à tous ! Nous sommes ensemble jusqu'à 18 heures pour suivre toute l'actualité de cet après-midi, marquée par l'accord conclu concernant le Brexit. Michel Barnier, négociateur en chef de l'Union européenne, est en train de s'exprimer. Comme toujours, n'hésitez pas à m'écrire si vous avez une question, une remarque ou un lien qui vaut le détour.

Camille Caldini - franceinfo
Camille Caldinifranceinfo

Je confie à présent ce direct à mon collègue Louis San pour l'après-midi et vous souhaite une excellente journée à toutes et tous. A demain !

le point sur l'actu
le point sur l'actu

Il est midi, voici les titres de cette fin de matinée :

• #BREXIT Londres et Bruxelles sont parvenus à un nouvel accord pour le Brexit. Mais rien n'est joué. Le Conseil européen doit encore l'approuver, ainsi que les députés britanniques, qui doivent voter samedi. Et la victoire est loin d'être acquise pour Boris Johnson.

• #LELANDAIS Nordahl Lelandais est visé par une nouvelle plainte pour "meurtre", en lien avec la mort d'un jeune homme en 2015 en Savoie.

• #EPSTEIN Une première plainte pour des faits non prescrits de "harcèlement sexuel" a été déposée contre Jean-Luc Brunel, ex-agent français de mannequins et proche de Jeffrey Epstein, a appris franceinfo.

• #SYRIE Le vice-président américain Mike Pence, dépêché par Donald Trump en Turquie, va tenter d'arracher un cessez-le-feu au président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a sommé les forces kurdes de déposer les armes et de se retirer du nord de la Syrie.

Camille Caldini - franceinfo
Camille Caldinifranceinfo

#BREXIT Bonjour @Zknbrk, la question spécifique de l'Irlande du Nord et de sa frontière a bien été abordée pendant les discussions, mais pour le moment, nous n'avons pas d'informations sur l'option retenue. Nous vous tiendrons bien entendu informés.

Zknbrk
Zknbrk

#BREXIT Qu'en est-il du Backstop ?

franceinfo
franceinfo

#BREXIT La simple annonce d'un accord trouvé entre Londres et Bruxelles a fait remonter la livre sterling face au dollar et face à l'euro dans une moindre mesure.

journalist