Emmanuel Macron

Résumé de la rubrique

Né le 21 décembre 1977 à Amiens (Somme), Emmanuel Macron, aujourd'hui âgé de 43 ans, a été investi président de la République française le 14 mai 2017.Ancien banquier d'affaires, cet énarque a fait ses débuts en politique en tant que secrétaire général adjoint de l'Elysée sous la présidence de François Hollande en mai 2012. Jadis proche de Michel Rocard, mais jamais encarté au Parti socialiste, Emmanuel Macron a été nommé au ministère de l'Economie après le départ du gouvernement d'Arnaud Montebourg, en août 2014. Critiquant volontiers les 35 heures, prônant un assouplissement du travail le dimanche et défendant régulièrement les entreprises, il s'est attiré à plusieurs reprises les foudres de la gauche française. Il fonde en avril 2016 son propre mouvement, En marche !, devenu La République en marche, et quitte finalement le gouvernement Valls en août de la même année. Après quelques semaines de vrai-faux suspense, Emmanuel Macron annonce le 16 novembre 2016 sa candidature à l'élection présidentielle 2017. Son credo : incarner une forme de "pragmatisme", qui réunirait des gens de tous horizons politiques, pour dépasser les clivages traditionnels. Emmanuel Macron a remporté l'élection présidentielle le 7 mai 2017, recueillant plus de 66% des voix au second tour face à Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national.  Entrée à l'Elysée avec sa compagne Brigitte Macron, Emmanuel Macron a vu sa présidence présentée comme réformatrice chamboulée par l'affaire Benalla, du nom d'Alexandre Benalla, chargé de mission à la présidence, en mai 2018, puis par le mouvement social des "Gilets jaunes", apparu dès novembre 2018. L'un des grands chantiers de son quinquennat, la réforme des retraites, portée notamment par son Premier ministre Edouard Philippe, a également suscité un vaste mouvement de protestation, dès décembre 2019.  En juillet 2020, Jean Castex a succédé à Edouard Philippe à Matignon. Mais ce remaniement, censé marquer une nouvelle étape du quinquennat, a également vu son agenda politique bouleversé par l'émergence de l'épidémie de Covid-19.