Avion dérouté par la Biélorussie : l’opposant Roman Protassevitch dit "être passé aux aveux"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Avion dérouté par la Biélorussie : l’opposant Roman Protassevitch prend la parole
FRANCEINFO
Article rédigé par
A.Schiller, M.De Chalvron, P.Verdeau - franceinfo
France Télévisions

Interpellé par les autorités biélorusses dimanche 23 mai, une vidéo de l’opposant Roman Protassevitch, dont les conditions de réalisation ne sont pas connues, a été publiée lundi. Dans le même temps, l’Union européenne a pris des premières sanctions contre la Biélorussie.

La Biélorussie a dérouté un avion de Ryanair parti d’Athènes (Grèce) dimanche 23 mai. Les autorités l’ont fait atterrir à Minsk pour notamment arrêter Roman Protassevitch, un opposant au pouvoir. Dans une vidéo publiée lundi 24 mai et dont les conditions de réalisation restent inconnues, le militant déclare que le personnel se comporte avec lui "de façon tout à fait adéquate et en respectant la loi, je continue de collaborer avec les enquêteurs et je suis passé aux aveux", annonce-t-il.

Les sanctions de l’Union européenne contre la Biélorussie

Face à cet acte de la Biélorussie, les pays membre de l’Union européenne ont commencé à prendre des sanctions fortes. "Interdiction du survol de l’espace aérien européen par les avions biélorusses et interdiction aussi pour les avions européens de survoler la Biélorussie", précise le journaliste Pascal Verdeau en duplex de Bruxelles (Belgique) dans le 23 heures de Franceinfo du lundi 24 mai. "Sur le plan économique, les 27 vont adopter à moyen terme des sanctions qui viseront les personnalités, les entités et les entreprises qui financent le régime."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections en Biélorussie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.