Séisme en Haïti

Résumé de la rubrique

Un puissant séisme de magnitude 7,2 a secoué Haïti, samedi 14 août. Le tremblement de terre a fait au moins 1 914 morts et plus de 10 000 blessés, selon un bilan de la protection civile haïtienne, établi dimanche.  Le tremblement de terre s'est produit à 8h29, heure locale. L'épicentre est situé à 12 km de la ville de Saint-Louis-du-Sud, à quelque 160 km de la capitale haïtienne, Port-au-Prince, dans le sud-ouest de la péninsule, selon les données de l'Institut américain de géophysique. A l'extrémité sud-ouest du pays, l'agglomération de Jérémie, qui compte plus de 200 000 habitants, a subi d'importants dégâts. Mais la longue secousse a été ressentie dans l'ensemble du pays. De nombreux bâtiments se sont effondrés. Des centaines de personnes sont prises au piège sous les décombres et secouristes comme habitants tentent de les en extraire. Les rares hôpitaux existant dans les régions affectées peinent déjà à fournir les soins d'urgence. Le chef du gouvernement, Ariel Henry, a annoncé que l'état d'urgence avait été déclaré pour un mois sur les quatre départements affectés par la catastrophe. De nombreux pays, en Amérique latine notamment, ont proposé leur aide.Le pays le plus pauvre des Amériques garde encore en mémoire le séisme du 12 janvier 2010, qui avait ravagé la capitale et plusieurs villes de province. Plus de 200 000 personnes avaient été tuées et plus de 300 000 autres avaient été blessées lors de la catastrophe. Plus d'un million et demi d'Haïtiens s'étaient retrouvés sans logis, plaçant les autorités et la communauté humanitaire internationale devant le colossal défi d'une reconstruction dans un pays sans cadastre ni règles d'urbanisme. Sans parvenir à relever ce défi de reconstruction, Haïti, frappé régulièrement par des ouragans, a plongé dans une crise sociopolitique aigüe.