Séismes, cyclones... L'histoire d'Haïti bégaie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
haiti
FRANCEINFO
Article rédigé par
M. Burgot, L. Setyon, B. Laigle - franceinfo
France Télévisions

Haïti, un des pays les plus pauvres au monde, est inlassablement frappé par des catastrophes naturelles. Le séisme du 14 août a fait plus de 1 300 morts sur cette île.

Les blessés sont soignés dans la rue aux Cayes, en Haïti. Il n'y a plus de place dans les hôpitaux de la ville après le violent séisme qui a frappé l'île samedi 14 août. Le dernier bilan fait état de 1 300 morts et plusieurs centaines de disparus. L'histoire en Haïti semble bégayer après le tremblement de terre de 2010.

Manque de stabilité

Haïti est située sur l'île d'Hispaniola, à côté de la République dominicaine, et le contraste est saisissant entre les deux pays. L'un est le plus pauvre des Amériques alors que l'autre reçoit chaque année des milliers de touristes.

Contrairement à la République dominicaine, les autorités haïtiennes ne savent pas gérer les conséquences des catastrophes naturelles, comme les cyclones à répétition, parce que le pays vit dans une instabilité politique chronique. Le président en exercice a été assassiné le 7 juillet. La violence est poussée à son paroxysme dans le pays avec des enlèvements quotidiens comme en avril dernier quand sept religieux ont été enlevés par un gang avant d'être relâchés 20 jours plus tard.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Séisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.