Mobilisation du 17 novembre

Après les "bonnets rouges", les "gilets jaunes". La flambée des prix des carburants ces derniers mois a donné naissance un important mouvement de contestation relayé sur les réseaux sociaux. Une fronde qui se veut spontanée et qui a trouvé son apogée le 17 novembre. Sur Facebook, un groupe a été créé pour appeler les automobilistes en colère à bloquer le périphérique parisien cette journée. Plus de 228 000 personnes se disent intéressées ou prêtes à participer à ce blocage. Mais le mouvement prend de l'ampleur et ce sont désormais des centaines de sites qui sont visés par des appels au blocage dans toute la France. 
Un mouvement d'autant plus problématique pour le gouvernement qu'il reçoit un soutien massif des Français. Selon un sondage publié jeudi 1er novembre au matin, 78% des Français soutiennent l'appel au blocage. Une mobilisation qui s'est traduite partout en France avec plus de 287 000 personnes qui ont participé aux différentes opérations des "gilets jaunes", samedi 17 novembre. Des manifestations qui ont connu de nombreux incident puisque le ministre de l'Intérieur a fait l'état d'un bilan d'un mort et 400 blessés dont 14 gravement. 
Après cete forte mobilisation, les "gilets jaunes" ont annoncé vouloir pousuivre leur mouvement de dès le lendemain en bloquant de nombreux sites en France.

1234567891017