"Gilets jaunes" : retour sur cinq mois de crise en France

Initié le 17 novembre dernier pour protester contre la hausse des prix des carburants, le mouvement des "gilets jaunes" a pris une ampleur inédite. France 3 revient sur cinq mois de mobilisation.

FRANCE 3

Le 17 novembre dernier, des milliers de Français investissent routes et ronds-points pour protester contre la hausse des taxes sur les carburants. Cette mobilisation inédite arrivera jusqu'à Paris, où des incidents éclatent à quelques mètres du palais de l'Élysée. Le 1er décembre, l'Arc de triomphe est pris d'assaut par les manifestants puis vandalisé. Le lendemain, Emmanuel Macron se rend sur les lieux et oppose un message de fermeté face aux violences. Deux jours plus tard, le gouvernement recule sur la taxe carbone qui n'augmentera pas. Mais la colère ne retombe pas et le 10 décembre, le chef de l'État s'adresse directement à la nation en direct à la télévision.

Rendez-vous jeudi 25 avril

Il met 10 milliards sur la table pour le pouvoir d'achat et lance le grand débat national le 15 janvier. Samedi après samedi, les manifestations et les violences se poursuivent. Le 15 avril dernier, Emmanuel Macron devait annoncer des mesures à l'issue de sa grande consultation, mais l'incendie de Notre-Dame de Paris reportera cette allocution. Il s'exprimera jeudi 25 avril à 18 heures, lors d'une conférence de presse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes manifestent lors d\'une journée de mobilisation des \"gilets jaunes\", le 17 novembre 2018 à Toulouse (Haute-Garonne).
Des personnes manifestent lors d'une journée de mobilisation des "gilets jaunes", le 17 novembre 2018 à Toulouse (Haute-Garonne). (FR?D?RIC SCHEIBER / HANS LUCAS / AFP)