La Rochelle : une soixantaine de "gilets jaunes" ont partiellement bloqué le dépôt pétrolier de La Pallice

Ils ont été délogés par les forces de l'ordre en début d'après-midi. 

Le blocage du dépôt de La Pallice, à La Rochelle, le 19 novembre 2018.
Le blocage du dépôt de La Pallice, à La Rochelle, le 19 novembre 2018. (MAXPPP)

Plusieurs "gilets jaunes" ont bloqué partiellement le dépôt pétrolier de La Pallice à La Rochelle (Charente-Maritime), vendredi, avant d'être délogés en début d'après-midi, rapporte France Bleu La Rochelle.

Une soixantaine de "gilets jaunes", venus de toute la Charente-Maritime ainsi que de Niort (Deux-Sèvres) et de Cognac (Charente), ont mené cette opération surprise dès 5h30 du matin. Ils ont formé un barrage avec de vieilles caravanes au milieu de la rue de Béthencourt, dans le quartier de La Pallice, situé près du port industriel de la ville.

Délogés par les forces de lordre

Le blocage n'était que partiel car les camions pouvaient encore s'approvisionner en carburant, en passant par l'autre côté de la rue et en traversant une petite zone de chantier. Cela n'a donc eu aucun impact sur le remplissage des camions-citernes en carburant, a assuré un responsable de la Société du dépôt de La Pallice (SDLP) à France Bleu La Rochelle. Un routier assure cependant avoir perdu deux heures dans l'opération.

Les "gilets jaunes" comptaient tenir le barrage tout le week-end mais ils ont été délogés en début d'après-midi. Ils sont partis à l'arrivée des forces de l'ordre, après avoir brûlé leur barrage, indique France Bleu La Rochelle. D'autres actions similaires ont déjà eu lieu depuis novembre sur le site pétrolier. Les "gilets jaunes" avaient systématiquement été délogés par les forces de l'ordre.