Procès Alexandre Benalla

Résumé de la rubrique

Il va devoir répondre devant la justice. Le procès d'Alexandre Benalla, débute lundi 13 septembre 2021. Plus de trois ans après les faits, l'ancien garde du corps d'Emmanuel Macron est jugé après s'être livré à des violences le 1er mai à Paris 2018. l'ancien chargé de mission au cabinet du chef de l'Etat doit comparaître jusqu'au 1er octobre, à sept mois du premier tour de la présidentielle. L'homme avait été filmé en train de frapper un manifestant dans le quartier latin à Paris, en marge de la manifestation du 1er mai. Sur cette vidéo, on pouvait voir Alexandre Benalla, portant un casque avec visière sur lequel se dessinait ce qui s'apparentait à un écusson officiel, frapper à plusieurs reprises un jeune homme à terre. Un témoin de la scène, avait raconté à franceinfo, que la scène "était à la fois incompréhensible et d'une très grande violence".  Aujourd'hui âgé de 30 ans et reconverti dans le privé, il est attendu à 13h30 au tribunal correctionnel pour une première audience consacrée aux questions de procédures et à un résumé des investigations.Visé par six enquêtes judiciaires, dont une classée sans suite, Alexandre Benalla répondra notamment à partir de lundi de "violences volontaires en réunion" et "immixtion sans titre dans l'exercice d'une fonction publique" notamment.Il devra s'expliquer, comme son coprévenu l'ex-employé d'En Marche Vincent Crase, 48 ans, sur ses agissements place de la Contrescarpe et au Jardin des plantes contre trois manifestants.