Affaire Benalla : début du procès de l’ancien collaborateur de l’Élysée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Affaire Benalla : début du procès de l’ancien collaborateur de l’Élysée
FRANCE 2
Article rédigé par
G. Giordana - France 2
France Télévisions

Alexandre Benalla, ancien chargé de mission de l’Élysée, comparaît à partir du lundi 13 septembre au tribunal correctionnel de Paris, pour répondre des accusations de violences le 1er mai 2018 et d’utilisation frauduleuse de passeports diplomatiques.

Le 1er mai 2018, Alexandre Benalla a été filmé, casque sur la tête, en train d’interpeller avec force un manifestant en plein cœur de Paris. Alors collaborateur d’Emmanuel Macron, il ne devait être, ce jour-là, qu’un simple observateur sur le terrain. Les images ont rapidement fait scandale, aboutissant au licenciement d’Alexandre Benalla. Huit mois plus tard, il a esquissé un mea culpa devant la commission d’enquête du Sénat.

Une affaire à l’origine de la crise des gilets jaunes ?

Alexandre Benalla doit désormais s’expliquer de ces faits au tribunal correctionnel de Paris, à compter du lundi 13 septembre et jusqu’au 1er octobre, mais aussi de l’utilisation frauduleuse de ses passeports diplomatiques. De quoi le remettre sous le feu des projecteurs, lui qui a empoisonné la première partie du quinquennat d’Emmanuel Macron. "Quelque part, ça a cassé l’image d’un Emmanuel Macron qui aurait incarné une nouvelle manière de faire de la politique. L’affaire Benalla a été le détonateur, et c’est sans aucun doute le mouvement initial de la crise des gilets jaunes", affirme Bruno Cautrès, politologue, chercheur au CEVIPOF.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Procès Alexandre Benalla

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.