Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Affaire Benalla : Michèle Marchand, proche du couple présidentiel, a-t-elle hébergé l'ancien conseiller de l'Elysée ?

Alexandre Benalla, ou le nom d'une affaire qui empoisonne l'Elysée depuis des mois... Les proches du président de la République ont-ils continué à aider l'ancien conseiller, licencié après les violences du 1er mai 2018 ? Quel rôle a joué Michèle Marchand, la patronne de la société Bestimage, amie de la première dame ? Un extrait des nouvelles révélations d'"Envoyé spécial".

ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

En juillet 2018, alors que l'ancien conseiller de l'Elysée Alexandre Benalla fait la une des journaux, a-t-il trouvé refuge chez une proche du couple présidentiel ? C'est ce qu'affirme un témoin central, Chokri Wakrim, qui a fait de nouvelles révélations à "Envoyé spécial" un an plus tard. Il s'agit d'une spécialiste de la communication, très amie avec la première dame, qui s'occupe de l'image du couple Macron : Michèle Marchand, dite "Mimi" ou "la reine des paparazzi". Au cœur de la tempête, elle aurait "chaperonné" Alexandre Benalla pendant plusieurs jours.

Chokri Wakrim, un militaire alors proche de l'ancien conseiller de l'Elysée, mène les journalistes jusqu'à l'appartement de Michèle Marchand. C'est ici, affirme-t-il, qu'il a aidé Alexandre Benalla à "transporter ses affaires". "Il me dit que c'est une amie, raconte-t-il, et qu'il va dormir quelque temps, avec sa femme et son enfant, chez cette personne. Il me dit que c'est chez 'Mimi', et je comprends en entrant chez elle que c'est une personne qui est dans la communication et qui est proche de l'Elysée."

Contactée par les journalistes, Michèle Marchand dément farouchement, dans un premier temps, avoir eu affaire au sulfureux Benalla. "C'est une fausse information, soutient-elle. Il n'est jamais venu chez moi, il ne sait pas où j'habite. Je lui ai encore moins prêté mon appartement. Il a encore moins habité chez moi, en aucun cas." 

Dénégations, puis réaction embarrassée 

Chokri Wakrim garde pourtant un souvenir très précis de la camionnette de Bestimage (la société de Michèle Marchand) dans laquelle il aurait véhiculé la famille Benalla pour des déplacements incognito. "Ça ressemble plutôt à un sous-marin, vitres teintées, avec les petits rideaux qui vont bien pour 'spotter' qui il faut..."

Face à ces détails, Michèle Marchand finit par changer de version. Elle admet lui avoir "peut-être prêté [s]a voiture personnelle fin juillet, et l'avoir hébergé, mais seulement deux nuits, et dans l'appartement d'un ami". "Je l'ai fait de moi-même, précise-t-elle, l'Elysée ne m'a jamais rien demandé."

Une réaction embarrassée qui fait sourire l'intéressé. Alexandre Benalla s'est entretenu longuement avec les journalistes. Il leur affirme être "resté chez Mimi une semaine, facile", et même avoir refusé son aide financière. "Je ne vois pas pourquoi elle n'assume pas. A mon avis, elle a fait tout ça pour se faire bien voir de l'Elysée."

Extrait de "Les secrets de l'affaire Benalla", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial" le 20 juin 2019.

Affaire Benalla : quel rôle a joué \"Mimi\" Marchand, proche du couple présidentiel ?
Affaire Benalla : quel rôle a joué "Mimi" Marchand, proche du couple présidentiel ? (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)