Procès d’Alexandre Benalla : l’ex-chargé de mission de l’Élysée condamné à trois ans de prison, dont un ferme

Publié
Procès d’Alexandre Benalla : l’ex-chargé de mission de l’Élysée condamné à trois ans de prison, dont un ferme
franceinfo
Article rédigé par
H. Puffeney, J. Ababsa, R. Gardeux, E. de Pourquery, L. Feuillebois - franceinfo
France Télévisions

L’ancien collaborateur de l'Élysée, Alexandre Benalla, a été condamné à trois ans de prison, dont un an ferme, vendredi 5 novembre, pour des faits de violences lors des manifestations, le 1er mai 2018.

La justice a tranché et a condamné Alexandre Benalla, l’ex-chargé de mission de l'Élysée et ancien proche d’Emmanuel Macron. Vendredi 5 novembre, il a quitté l’audience sans dire le moindre mot. Il écope de trois ans de prison dont un ferme pour des violences lors des manifestations du 1er mai 2018. Simon Duquerroir, victime d’Alexandre Benalla, évoque un soulagement, mais aussi une surprise. "C'est quand même une grande personnalité de l'État. Je suis très heureux de la décision rendue par les juges", a-t-il déclaré.

Port obligatoire d’un bracelet électronique

Le 1er mai 2018, Alexandre Benalla disait vouloir aider les forces de l'ordre à faire face à des manifestants dangereux, des "black blocs" selon lui. "Il s'agit d'un argument pour discréditer les plaignants et légitimer vos actes", a notamment répondu le tribunal. L’ancien collaborateur de l'Élysée n'ira toutefois pas en prison. S'il ne fait pas appel, il devra porter un bracelet électronique en Normandie, au domicile de sa mère.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.