Affaire Alexandre Benalla : le procès de l'ancien collaborateur de l'Élysée a débuté

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Affaire Alexandre Benalla : le procès de l'ancien collaborateur de l'Élysée a débuté
franceinfo
Article rédigé par
J. Debraux, H. Puffeney, F. Badaire, E. Martin, A. Belderrain, N. Pagnotta - franceinfo
France Télévisions

Lundi 13 septembre s'est ouvert le procès d'Alexandre Benalla, ancien collaborateur de l'Élysée, qui est jugé pour "violence en réunion" et "port d'arme".

À la sortie du tribunal de Paris, après la première journée de son procès qui devrait durer trois semaines, Alexandre Benalla est resté muet, lundi 13 septembre. Les faits qui lui sont reprochés remontent au 1er mai 2018. Alors qu'il est officiellement un simple observateur auprès des forces de l'ordre, il appréhende une jeune femme et frappe violemment un homme déjà maîtrisé. "J'étais surpris, j'avais l'impression d'avoir fait quelque chose de positif pour la société en interpellant des délinquants", expliquait-il après la diffusion des images et son placement en garde à vue.

Passeports diplomatiques et port d'arme non-autorisé

Il est également accusé d'avoir utilisé des passeports diplomatiques, afin de se rendre en Afrique et en Israël après son départ de l'Élysée, dans le cadre de ses nouvelles activités dans la sécurité privée. L'ancien proche collaborateur d'Emmanuel est également jugé pour port d'arme non-autorisé pendant la campagne de 2017. Le procès doit durer jusqu'au 1er octobre, Alexandre Benalla risque jusqu'à sept ans de prison et 100 000 euros d'amende.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Procès Alexandre Benalla

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.