Résultats des élections : Garganvillar

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

2021 : élections régionales et départementales à Garganvillar (82100)

Dernière mise à jour : mardi 20 avril 2021

Garganvillar aura de nouveaux conseillers, à l'occasion des élections régionales et départementales pour lesquelles les 686 habitants sont invités à voter, et qui se dérouleront en juin. La pandémie de coronavirus qui touche actuellement le sol français a rendu inévitable le report par l'État des élections, initialement programmées en mars.

Les élections régionales à venir se différencieront-elles de celles de 2015 à Garganvillar ?

Les élections régionales se déroulent tous les 6 ans. Les précédentes ont eu lieu les 6 et 13 décembre 2015. C'est Louis ALIOT (FN) qui est arrivé en tête à Garganvillar, bien qu'il n'ait fini que deuxième à l'échelon régional, devancé par Carole DELGA (LUG). Les citoyens de l'Occitanie ont donc octroyé, en 2015, 44,81 % des votes à l'Union de la Gauche. Ces scrutins permettront peut-être au conseil une nouvelle distribution des forces.

Rappelons que ce suffrage va permettre de choisir les 158 conseillers régionaux de l'Occitanie.

Les sièges sont distribués de la façon suivante : 50 % pour la liste majoritaire au premier tour ou arrivée en tête au second, le reste réparti de manière proportionnelle parmi l'intégralité des listes ayant obtenu plus de 5 % des voix.

Élections départementales de 2015 à Garganvillar : retour sur les détails des scores

C'est avec une majorité des suffrages que le binôme Mme ARBUS Béatrice et M. LEVEQUE Alain (FN) a remporté l'élection de Garganvillar en 2015. Les résidents ont toutefois favorisé Mme DEBIAIS Francine et M. DEPRINCE Jean-Luc (Parti radical de gauche) dans le canton de Beaumont-de-Lomagne.

Au niveau du Tarn-et-Garonne, les électeurs avaient voté en faveur de l'Union de la Droite, lui donnant la possibilité de décrocher 8 sièges au conseil départemental. La Droite, quant à elle, avait obtenu 6 sièges. Cette nouvelle élection permettra éventuellement de confirmer cette tendance. Cette élection, rappelons-le, a pour but de nommer les 30 conseillers départementaux du Tarn-et-Garonne, sachant que le département est partagé en 15 cantons.

Article à la une des élections

Départ de Christian Estrosi de LR : "Il a fait un choix, ce n'est pas un drame", estime Nadine Morano

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections