Résultats des élections : Angeville

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

En 2021 à Angeville (82210) : les enjeux des élections régionales et départementales

Dernière mise à jour : mardi 20 avril 2021

Angeville et ses 234 habitants disposeront de nouveaux conseillers suite aux élections régionales et départementales organisées en juin. Exceptionnellement, l'État a décidé de reporter les élections fixées en mars dans les villes de France à une date ultérieure, le risque sanitaire de transmission du coronavirus étant trop important.

Élections régionales 2015 à Angeville : zoom sur cette période d'élections

Comment se sont terminées les élections régionales des 6 et 13 décembre 2015 ? À Angeville, c'est Louis ALIOT (FN) qui a emporté la victoire, mais il n'est arrivé que deuxième au niveau régional. Carole DELGA (LUG) a, en effet, remporté la majeure partie des votes en Occitanie. En 2015, les résidents de l'Occitanie ont donc élu l'Union de la Gauche, avec 44,81 % des voix. À voir si cette orientation s'accentuera ou non durant ces nouvelles élections.

Cet appel aux urnes désignera les 158 conseillers régionaux de l'Occitanie.

50 % des sièges sont distribués proportionnellement parmi toutes les listes ayant remporté au moins 5 % des suffrages, l'autre moitié est pour la liste ayant obtenu la majorité absolue au premier tour ou arrivée en tête au second.

Élections départementales de 2015 à Angeville : tendances constatées

Le pourcentage de votes emportés par le binôme Mme ARDIOT Nathalie et M. DUPONT Jean-Louis (LUD), en 2015 à Angeville, a atteint une majorité. Les voix des citoyens, dans le canton de Beaumont-de-Lomagne, ont toutefois permis de conduire Mme DEBIAIS Francine et M. DEPRINCE Jean-Luc (Parti radical de gauche) à la première place.

Au niveau du Tarn-et-Garonne, les électeurs ont choisi l'Union de la Droite, en lui allouant 8 sièges au conseil départemental. La Droite est sortie de l'élection avec 6 sièges. Il va falloir patienter jusqu'à l'issue du scrutin pour voir si les électeurs valideront une nouvelle fois le parti majoritaire. Pour mémoire, ce vote permet de désigner les 30 conseillers départementaux du Tarn-et-Garonne, département réparti en 15 cantons.

Article à la une des élections

Régionales en Paca : on vous résume six jours de tempête politique après la tentative d'alliance entre Renaud Muselier et LREM

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections