← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Caumont

Résumé du premier tour

Les habitants de Caumont sont allés aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Lors du 1er tour des municipales, les citoyens ont été 59,66 % à se rendre aux bureaux de vote, contre 71,07 % en 2014. On note donc une baisse de -11,41 points de la participation. Le taux de participation dans le département du Tarn-et-Garonne a baissé depuis l'élection précédente. Il était de 78,68 %, contre 62,07 % cette année.

Avec plus de 50 % des suffrages exprimés et 25 % des votes des inscrits, un candidat est élu automatiquement au conseil municipal.

Caumont : qui est en tête suite au 1er tour des municipales 2020 ?

Les résidents de Caumont (82) apprennent donc à présent qui seront les 11 conseillers municipaux de la ville, puisque ceux-ci ont déjà été élus dès le 1er tour des élections municipales 2020. Yves, Marcel, Jules Monteil arrive en tête au premier tour des élections municipales, en réunissant 98,22 % des voix. Monique Delzers rassemble les votes de 96,44 % des votants. À l'issue du premier tour, grâce à 95,85 % des suffrages en sa faveur, Josiane Lafforgue atterrit en troisième place. Elsa Loubet (95,26 %), Edouard Crubilé (94,67 %), Sylvie Grenié (94,67 %), Jean-Michel Tonicello (94,08 %), Christian Costes (93,49 %), Michèle Furlan (93,49 %), Joelle Teuma (91,71 %) et Joseph Mariettaz (85,79 %) remportent aussi leur siège au conseil avec un score élevé.

Parmi les citoyens de ce petit village, 1,16 % ont opté pour un bulletin blanc. De plus, plusieurs bulletins de vote - 1,16 % exactement - étaient invalides.

L'un des membres du conseil municipal sera choisi par les autres élus pour occuper la fonction de maire.

Résultats du premier tour - Caumont

Abstention : 40.34% Participation : 59.66%

Résultats détaillés du tour 1

  • Yves, Marcel, Jules MONTEIL, 98.22%



    Yves, Marcel, Jules MONTEIL

    98.22 %

    166 votes

  • Monique DELZERS, 96.44%



    Monique DELZERS

    96.44 %

    163 votes

  • Josiane LAFFORGUE, 95.85%



    Josiane LAFFORGUE

    95.85 %

    162 votes

  • Elsa LOUBET, 95.26%



    Elsa LOUBET

    95.26 %

    161 votes

  • Edouard CRUBILÉ, 94.67%



    Edouard CRUBILÉ

    94.67 %

    160 votes

  • Sylvie GRENIÉ, 94.67%



    Sylvie GRENIÉ

    94.67 %

    160 votes

  • Jean-Michel TONICELLO, 94.08%



    Jean-Michel TONICELLO

    94.08 %

    159 votes

  • Christian COSTES, 93.49%



    Christian COSTES

    93.49 %

    158 votes

  • Michèle FURLAN, 93.49%



    Michèle FURLAN

    93.49 %

    158 votes

  • Joelle TEUMA, 91.71%



    Joelle TEUMA

    91.71 %

    155 votes

  • Joseph MARIETTAZ, 85.79%



    Joseph MARIETTAZ

    85.79 %

    145 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 326 habitants
  • 290 inscrits
  • Votants173 inscrits 59.66%
  • Abstentionnistes117 inscrits 40.34%
  • Votes blancs2 inscrits 1.16%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Caumont : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont prévues pour renouveler le conseil municipal des communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Voici les candidats attendus à Caumont pour les Municipales 2020

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Les élections pour la mairie de Caumont joueront, éventuellement, en faveur de Monique Delzers, maire en fonction, qui souhaite garder son poste actuel. Christian Costes a indiqué qu'il se portait candidat. Ce dernier avait obtenu un siège au conseil municipal aux élections municipales 2014. Edouard Crubilé, Michèle Furlan, Sylvie Grenié, Josiane Lafforgue, Elsa Loubet, Joseph Mariettaz, Yves, Marcel, Jules Monteil, Joelle Teuma et Jean-Michel Tonicello ont également été retenus comme candidats.

Pour information : les candidats sont susceptibles d'être élus à l'issue du premier tour s'ils atteignent une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des électeurs enregistrés sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans l'éventualité d'un second tour, les candidats devront remporter une majorité relative pour être élus et prendre ainsi l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Caumont ?

Les 15 et 22 mars 2020, le nouveau conseil municipal de la commune de Caumont sera choisi, lors des élections municipales 2020. Les électeurs français ou ressortissants de l'UE, qui sont majeurs, qui figurent sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou habitent dans la municipalité sont invités à se rendre aux urnes pour ce suffrage.

Zoom sur la période des élections municipales 2014

Quel scrutin pour les villes de moins de 1000 habitants ? La réponse est le scrutin plurinominal avec panachage. Lors des municipales, les électeurs de ces villes votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi choisir des membres de deux listes différentes.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 11 membres du conseil municipal de Caumont avaient été élus. Alors que Josiane Lafforgue, Christian Costes et Jean-Philippe Cayrou avaient emporté les votes des Caumontois pour les administrer, Jean-Claude Monier, Michèle Furlan, Mélanie Gautreau, Jacques Roques mais aussi Jean-Michel Tonicello et Joseph Mariettaz étaient à leurs côtés.
Avec une liste comprenant 280 noms, d'assez nombreux votants sont allés aux bureaux de vote (199 d'entre eux). Ce taux de participation s'élevait à 83,77 % au moment des Municipales de 2008. On observe donc facilement une forte baisse.

La tendance a-t-elle perduré d'une élection à l'autre ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les dernières Municipales. Les précédentes élections présidentielles, elles, datent de 2017. Par rapport aux résultats à l'échelle de la France, les voix des résidents de Caumont étaient différentes de celles du reste des électeurs français au moment du premier tour des précédentes Présidentielles.
Le suffrage du premier tour a avantagé Marine Le Pen (Front national) de même que François Fillon (Républicains) : ils ont obtenu respectivement 29,66 % et 23,31 % des suffrages, devant Emmanuel Macron (En marche !) qui a emporté un score de 17,8 %. Il y aura eu 51,06 % de votes des habitants de Caumont pour Marine Le Pen au deuxième tour. Nous pouvons voir que la baisse de la participation entre 2017 et 2012 est différente de ce qui a été constaté dans le pays (une participation en baisse de -5,8 points) : les citoyens de Caumont étaient effectivement 81,68 % à voter en 2012 et 78,95 % en 2017.
Suite aux Européennes de 2019, la liste La République en Marche avec Renaissance s'est démarquée avec un score de 20,44 %, et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avec 35,04 % des votes.

Caumont : les données clefs

Les élections municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, nous donnent une idée des chiffres socio-économiques à Caumont.

Quelques statistiques sur la population de Caumont

Caumont est une commune du Tarn-et-Garonne, elle abrite 318 habitants. La création de la Communauté de Communes Terres des Confluences a donné la possibilité de rattacher ce petit village à des communes voisines, comme Castelmayran, Angeville ou également Castelferrus. Si 26,66 % des Caumontois ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les citoyens sont donc peu âgés. À Caumont, les résidents sont composés à 5,58 % de personnes issues de l'immigration.

Plusieurs indicateurs concernant le niveau de vie à Caumont

Qu'en est-il du marché du travail à Caumont ? Les employés et professions intermédiaires sont les catégories prédominantes parmi la population active à Caumont. 146 Caumontois ont une activité professionnelle (46,17 % de la population) et 48,13 % des actifs ont l'un de ces statuts. D'un point de vue statistique, les femmes sont moins actives dans l'agglomération caumontoise. Effectivement, environ 15 % de l'ensemble des résidents est au chômage et plus de la moitié sont des femmes.
En 2016, le revenu médian des Caumontois était similaire à la moyenne nationale de 2014, avec 18 667 € par an à Caumont, contre plus de 20 000 € par an en France en 2014.
Vente, locations, surfaces... sont des marqueurs précis du marché immobilier d'une ville. Qu'en est-il à Caumont ? Au niveau de la location, on constate que les Caumontois louent plus généralement les maisons non HLM de 5 pièces ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces. Ils sont moins de 4 % à louer le premier type de logement et moins de 2 % le deuxième. Les résidents de Caumont sont 40 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et un peu plus du quart à posséder une maison de 6 pièces.

Qualité de vie et Caumont vont-ils ensemble ?

Dans la ville de Caumont, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. On peut dire qu'un assez grand nombre de familles peuplent la ville quand on sait qu'il y a 63 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents.
La pollution est parfois un réel fléau si elle est fréquente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des critères instructifs sur le sujet. L'analyse microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a permis de voir que sur ces deux plans : la qualité de l'eau s'avère à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau.