Procès des attentats de janvier 2015

Qui a aidé Amedy Coulibaly, ainsi que Chérif et Saïd Kouachi, à commettre leurs exactions en janvier 2015, contre la rédaction de "Charlie Hebdo", le supermarché Hyper Cacher de la porte de Vincennes et dans les rues de Paris et Montrouge ? C'est la question sur laquelle se penche la cour d'assises spéciale de Paris, dans un procès historique, prévu du 2 septembre au 10 novembre 2020.

Quatorze accusés (onze présents et trois absents) sont jugés pour leurs liens avec les trois terroristes. A la barre, 150 témoins et experts vont se succéder pour faire la lumière sur leurs actions et déterminer quel soutien ils ont pu apporter aux jihadistes. La majorité d'entre eux sont jugés pour "association de malfaiteurs terroriste en vue de la préparation d'un ou plusieurs crimes"

Le procès, initialement prévu avant l'été, avait été reporté en raison de la crise sanitaire. Il sera intégralement filmé pour les archives historiques de la justice, une première en matière de terrorisme.

Le 7 janvier 2015, les frères Chérif et Saïd Kouachi commettent un attentat dans la rédaction de "Charlie Hebdo" à Paris, et assassinnent 11 personnes, avant de tuer le policier Ahmed Merabet. Le lendemain, Amedy Coulibaly tue la policière municipale Clarissa Jean-Philippe à Montrouge. Le vendredi 9, les frères Kouachi se réfugient dans une imprimerie de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), tandis qu'Amedy Coulibaly prend en otages les clients du magasins Hypercacher de la porte de Vincennes à Paris. Après l'assaut des forces de l'ordre, les trois terroristes sont tués. Au total, ils ont auront fait 17 morts.

1234