Présidence française de l'UE

Résumé de la rubrique

Treize ans après sa dernière présidence, la France prend de nouveau la tête du Conseil de l’Union européenne le 1er janvier 2022, pour une période de six mois. Cette institution, aussi appelée Conseil des ministres de l’UE, réunit les ministres des 27 Etats membres en dix formations thématiques. Il est chargé, avec le Parlement européen, de négocier puis d'adopter les propositions législatives de la Commission européenne, ainsi que le budget de l'UE. Le Conseil coordonne également les politiques des 27, notamment en matière économique et budgétaire, et conçoit puis applique la politique étrangère et de sécurité de l'UE. Dès le 1er janvier, la France présidera les réunions des formations thématiques du Conseil, ainsi que les travaux de ses instances préparatoires. Il s'agit pendant ces six mois de "faciliter l'élaboration de compromis, pour qu'un certain nombre de textes arrivent à maturité, soient adoptés", souligne Cécile Robert, enseignante à Sciences Po Lyon et spécialiste des institutions et politiques européennes. Durant ce semestre, Paris aura la responsabilité de faire converger les Vingt-Sept sur plusieurs dossiers-clés : la relance économique, le "Pacte vert" ou encore la régulation des Gafam (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft).