Espace Schengen : "Il faut rendre nos frontières européennes hermétiques", assure Manuel Valls

Publié Mis à jour
Manuel Valls
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Manuel Valls, ancien Premier ministre, était l'invité des "4 Vérités" sur France 2, jeudi 3 février.

Dans le cadre de la présidence française de l'Union européenne, Emmanuel Macron a fait plusieurs propositions pour réformer l'espace Schengen "pour mieux tenir les frontières de l'Europe". Le président propose ainsi un conseil de gouvernance pour piloter politiquement Schengen. "Il faut remettre de la politique (...), parce qu'au fond, pour gérer, pour remettre à plat l'ensemble de nos politiques d'immigration, c'est au niveau européen qu'il faut le faire, notamment pour protéger nos frontières extérieures et pour faire en sorte que plus personne ne passe, sauf ceux qui ont le droit", avance Manuel Valls, ancien Premier ministre invité sur le plateau des "4 Vérités", jeudi 3 février. 

"On arrive aujourd'hui très souvent sans contrôle"

La commissaire européenne aux Affaires intérieures a indiqué au Figaro jeudi que 39 millions de personnes sont arrivées dans l'espace Schengen sans avoir été contrôlées. "On arrive aujourd'hui très souvent sans contrôle, il ne s'agit pas de 39 millions de personnes qui arrivent par la mer, par la Méditerranée, poursuit Manuel Valls. Ce qu'il faut, c'est protéger, rendre hermétiques nos frontières, notamment de la Méditerranée (...). Si on veut arrêter l'immigration clandestine, au-delà du soutien qu'il faut apporter à ce continent de l'avenir qui est l'Afrique, c'est au niveau des frontières de l'Union européenne." Selon l'ancien chef du gouvernement, le risque est de voir le projet européen "mourir" et de devoir rétablir "les frontières nationales". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.