Résultats des élections : Brémur-et-Vaurois

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

2021 : les enjeux des élections régionales et départementales à Brémur-et-Vaurois (21400)

Dernière mise à jour : mardi 20 avril 2021

Les nouveaux conseillers seront choisis en juin par les 50 habitants de Brémur-et-Vaurois, lors des élections régionales et départementales. Pour information, l'actuelle épidémie de coronavirus a provoqué un report des élections, initialement programmées en mars.

Résultats des élections régionales de 2015 à Brémur-et-Vaurois

Les dates des dernières élections régionales étaient les 6 et 13 décembre 2015. François SAUVADET (LUD) a été élu à Brémur-et-Vaurois, mais il n'est arrivé que deuxième au niveau régional, devancé par Marie-Guite DUFAY (LUG). Les citoyens de la Bourgogne-Franche-Comté ont donc attribué, en 2015, 34,67 % des suffrages à l'Union de la Gauche. L'Union de la Droite avait gagné 32,89 % des votes. Ces scrutins permettront peut-être au conseil une nouvelle distribution des forces.

En 2015, lors des précédentes élections régionales, le Front National avait obtenu 32,44 % des voix. Il était ainsi arrivé troisième et avait décroché 24 sièges au conseil. Son but du moment est de tenter de renforcer sa place. Lors de cette élection, les 100 conseillers régionaux de la Bourgogne-Franche-Comté seront désignés.

Les sièges sont répartis ainsi : 50 % à la liste majoritaire au premier tour ou arrivée en tête au second, le reste distribué de manière proportionnelle entre l'ensemble des listes ayant emporté plus de 5 % des voix.

Élections départementales de 2015 : le paysage politique à Brémur-et-Vaurois

C'est avec une majorité des suffrages que le binôme constitué de Mme BOUCHARD Valérie et M. BRIGAND Hubert (LUD) a été nommé à Brémur-et-Vaurois en 2015. Le vote a permis la victoire du même binôme (Union de la Droite) dans le canton de Châtillon-sur-Seine.

Au niveau de la Côte-d'Or, les électeurs avaient privilégié l'Union de la Droite, en lui octroyant 26 sièges au conseil départemental. L'Union de la Gauche avait décroché 16 sièges. Le scrutin de cette année permettra éventuellement aux partis majoritaires de poursuivre leur élan. Il est important de rappeler que ce passage aux urnes a pour objectif d'élire les 46 conseillers départementaux de la Côte-d'Or, et que le département comprend 23 cantons.

Article à la une des élections

Régionales : un Français sur deux favorable à des alliances au second tour entre LREM et LR, 69% rejettent cette éventualité entre LR et le RN, selon notre sondage

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections