Affaire Alexis Kohler

Résumé de la rubrique

Le parquet national financier a annoncé dans un communiqué, diffusé le 4 juin 2018, l'ouverture d'une enquête visant le secrétaire général de l'Elysée, Alexis Kohler. Elle porte sur des soupçons de conflit d'intérêts entre ses postes dans la fonction publique et ses liens avec l'armateur italo-suisse MSC.

Des investigations sont menées afin de "vérifier si les règles relatives à la mise en disponibilité des agents publics ont bien été respectées" dans ce dossier, indique le parquet dans son communiqué, expliquant qu'Alexis Kohler "aurait pu traiter des dossiers intéressant" MSC lorsqu'il était à l'Agence des participations de l'Etat et à Bercy. 

S'appuyant sur des révélations de Mediapart, l'association Anticor a porté plainte dans ce dossier, pointant des liens familiaux et professionnels étroits qui existent entre le bras droit d'Emmanuel Macron et l'armateur italo-suisse Mediterranean Shipping Company, plus connue sous ses initiales de MSC, géant des croisières et client important des chantiers navals STX de Saint-Nazaire. L'Elysée dénonce des "soupçons totalement infondés".