Julien Bayou, affaires Alexis Kohler et Dupond-Moretti, réforme des retraites, Coupe du monde de foot au Qatar… Ce qu’il faut retenir de l’interview de Olivier Faure

écouter (26min)

Le premier secrétaire du Parti socialiste et député de Seine-et-Marne était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 4 octobre 2022.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste et député de Seine-et-Marne, sur franceinfo mardi 4 octobre 2022. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Sandrine Rousseau n'aurait pas dû se faire porte-parole d'une affaire dont elle ne connaît pas grand-chose", a réagi Olivier Faure, premier secrétaire du PS, sur franceinfo, alors que Julien Bayou, accusé de violences psychologiques sur son ex-compagne, s'exprime pour la première fois depuis qu'il a quitté la direction d'EELV. Sandrine rousseau est "allée trop loin", a réagi le député EELV de Paris mardi dans Le Monde. Voici ce qu'il faut retenir du 8h30 franceinfo.

Affaire Bayou : Sandrine Rousseau s’est faite "porte-parole d’une affaire dont elle ne connaît pas grand-chose"

"Sandrine Rousseau n'aurait pas dû se faire porte-parole d'une affaire dont elle ne connaît finalement pas grand-chose, puisque cette affaire n'a pas été encore étudiée par la cellule", a déclaré Olivier Faure. "Il y a quelque chose d'incroyable à ce que ça soit venu sur la place publique, alors même qu'il y avait une enquête en cours et que personne ne s'y soustrayait", a-t-il souligné.

Olivier Faure souhaite retrouver "une forme de raison et en même temps, ne pas profiter de ces erreurs qui sont commises pour dire que rien ne doit se passer".

Affaires Alexis Kohler et Eric Dupond-Moretti : c’est "logique" qu’"ils démissionnent"

Olivier Faure a appelé au retrait du garde des Sceaux et du secrétaire général de l’Élysée : "Pour préserver toute forme d'équité et que la justice puisse passer, il est logique que dans un premier temps ils démissionnent. Et puis, s'ils sont disculpés par la justice, ils reviendront", a-t-il déclaré.

Le Premier secrétaire national du PS regrette le temps "où le chef de l'État actuel disait qu'un ministre ou un collaborateur mis en examen devait évidemment démissionner de ses fonctions. C'était le temps où il appelait à une République exemplaire. Visiblement, ce temps-là est révolu", a-t-il regretté.

Retraites : le premier secrétaire du PS évoque "une forme d’imposture" de la part de l'exécutif

Olivier Faure a appelé à lire comme "comme dans les contrats d'assurance tout en bas de la page ce qui est écrit en tout petit près de l'astérisque". Le seuil minimal à 1 100 euros pour une retraite complète ne s'appliquera "qu’aux retraites futures", regrette-t-il. Huit organisations syndicales nationales sont prêtes à entrer dans la concertation sur la réforme des retraites qu'ouvrira le gouvernement mercredi.

Coupe du monde au Qatar : "Il faut boycotter cette cérémonie d'ouverture"

Alors que plusieurs grandes villes refusent de diffuser le Mondial de football 2022 sur des écrans géants, Olivier Faure "invite" également le gouvernement à "organiser le boycott diplomatique et à ne pas participer à la cérémonie d’ouverture".

"Cette cérémonie se fera sur un cimetière", estime-t-il après la mort de 6 500 ouvriers pour construire les infrastructures au Qatar pour ce Mondial de foot. Il estime que "ce régime n'est pas tout à fait conforme à ce que nous portons. Nous n'avons pas à faire sa promotion".

Tribune d'élus du PS : "Il faut espérer que comme dans le village d'Astérix, à la fin, ça se finisse bien"

À quelques mois du congrès du Parti socialiste, 150 élus ont signé une tribune le week-end dernier dans le JDD pour inviter à repenser la gauche en général et le PS en particulier : "Je suis habitué au congrès du PS. Il faut espérer que comme dans le village d'Astérix, à la fin, ça se finisse bien", a-t-il ironisé.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mardi 4 octobre 2022 :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.