Élysée : une enquête vise le secrétaire général

Le bras droit d'Emmanuel Macron, Alexis Kohler, secrétaire général de l'Élysée, est visé par l'ouverture d'une enquête du Parquet national financier (PNF). L'association de lutte anticorruption Anticor a déposé une plainte contre lui. Elle lui reproche d'avoir favorisé l'armateur italien MSC, auquel Alexis Kohler est lié par des liens familiaux.

France 2

Il est le plus proche collaborateur d'Emmanuel Macron, mais avant d'être secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler a navigué entre la fonction publique et l'entreprise. Aujourd'hui, il fait l'objet d'une enquête pour prise illégale d'intérêts et trafic d'influence. Après avoir occupé un poste clé à Bercy, Alexis Kohler est devenu le directeur financier de la société MSC, le numéro 2 des transports de marchandises et spécialiste des croisières. C'est par sa mère qu' Alexis Kohler est lié au propriétaire de cette société. Alors a-t-il depuis Bercy favorisé l'entreprise maritime ? C'est le sentiment de l'association Anticor qui a déposé plainte. "Ce qui est reproché à Monsieur Kohler c'est le mélange des genres entre d'un côté, ses postes au sein de l'Etat, et de l'autre côté, la société de sa famille", explique Me Jean-Baptiste Soufron, avocat d'Anticor. L'association souligne aussi qu'Alexis Kohler travaillait toujours chez l'armateur alors qu'il participait activement à la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron.

La suspicion de l'opposition

Dans un communiqué l'Élysée assure qu'Alexis Kohler a toujours informé sa hiérarchie de ses liens avec l'entreprise. Pour certains députés, cette affaire jette la suspicion sur le numéro 2 de l'Élysée. "Je conseillerai qu'il prenne du recul pour pouvoir peut-être se défendre, mais qu'il ne soit plus à un poste aussi important", intervient Alexis Corbière, député La France Insoumise de Seine-Saint-Denis. Alexis Kohler s'est engagé à fournir aux magistrats tous les documents nécessaires à l'enquête.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alexis Kohler sur le perron de l\'Elysée, le 12 octobre 2017.
Alexis Kohler sur le perron de l'Elysée, le 12 octobre 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)