Résumé de l'élection

Fait rare, personne n'avait candidaté dans les temps aux municipales d'Escots. Il n'y a donc naturellement pas eu de scrutin.

Résultats Escots

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Escots : le contexte politique des élections municipales

Les candidats aux Municipales 2020 devaient soumettre leur candidature auprès des préfectures ou sous-préfectures de leur département avant la date butoir du 27 février. Aucune candidature n'a néanmoins été recensée dans la ville d'Escots.

Comment procéder dès lors qu'une commune ne compte pas de candidat ?

Ce n'est pas inédit. En 2014, 62 villes en France, dont Usson (Puy-de-Dôme), Baon (Yonne), Misery (Somme) ou encore Crouy-sur-Cosson (Loir-et-Cher), étaient dans cette situation. Dans ce cas de figure, des dossiers peuvent être déposés pour le second tour, après l'annulation du premier tour. L'élection a lieu alors de la façon habituelle. Si, de nouveau, aucun candidat ne manifeste, de nouvelles élections sont planifiées et la préfecture met en place une délégation spéciale en attendant leur déroulement. Une autre situation, comme à Carnac-Rouffiac dans le Lot en 2014, autorise la mise en place d'une délégation spéciale dans l'attente du report des élections : quand il n'y a qu'un candidat élu lors des municipales.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Escots ?

Le conseil municipal de la ville d'Escots sera choisi les 15 et 22 mars 2020, à l'occasion des élections municipales 2020. Afin de voter lors de ce suffrage, certaines conditions doivent être remplies : il faut avoir plus de 18 ans, s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou membre de l'UE.

Municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Les électeurs des communes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes, lors de ces élections municipales. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les résidents d'Escots avaient nommé 7 membres du conseil municipal. D'assez nombreux votants ont glissé un bulletin dans l'urne : 20 d'entre eux ont fait le déplacement parmi les 26 inscrits, ce qui correspond à une baisse du taux de participation depuis 2008 (79,41 % aux dernières Municipales).

Y a-t-il eu une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Alors que les Présidentielles se déroulaient en 2017, on totalisait plusieurs scrutins depuis les précédentes Municipales. Par rapport aux scores au niveau du pays, les votes des citoyens d'Escots étaient différents de ceux du reste des citoyens français au moment du premier tour des précédentes Présidentielles.
On notera plusieurs candidats bien positionnés au premier tour : Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 33,33 % des votes), ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !, 25 %), devant François Fillon (Les Républicains, 12,5 % des voix). Emmanuel Macron a été désigné au second tour par les résidents d'Escots qui ont voté à 82,35 % pour lui. Lorsqu'on compare la participation au second tour de 2012 à celle des dernières élections présidentielles au niveau national, on constate une baisse de -5,8 points, évolution différente de celle relevée à Escots. En effet, 71,88 % des habitants de la commune ont voté au second tour des dernières élections présidentielles, alors qu'ils étaient 69,7 % en 2012.
Europe Écologie a emporté un score de 23,08 % à l'issue des élections européennes de 2019. La liste La République en Marche avec Renaissance a, quant à elle, obtenu 30,77 % des suffrages.

Quelques informations sur Escots

Avant les élections municipales qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, consultons les chiffres socio-économiques locaux.

Escots : comment est sa population ?

34 personnes vivent dans la ville d'Escots. C'est un petit village des Hautes-Pyrénées. Escots fait partie de la Communauté de Communes du Plateau de Lannemezan, qui est aussi composée de Lagrange, Réjaumont ou bien Espieilh. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans et 25 % ont entre 55 et 64 ans.

Un aperçu du niveau de vie de la population d'Escots

Voici des données essentielles pour comprendre la situation de l'emploi dans Escots. Près de 12 habitants de la commune travaillent. Ils représentent 36,67 % de la population. La ville dénombre surtout des professions intermédiaires et cadres et professions intellectuelles supérieures (100 %). Au sein de la commune, presque 10 % de la population active sont sans emploi. Plus de la moitié sont des hommes.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les chiffres qui suivent illustrent bien le niveau de vie des habitants d'Escots. Les habitants de la commune sont 6 % à être locataires de maison meublée de 6 pièces et 6 % d'appartements non HLM de 3 pièces. 20 % des foyers s'avèrent propriétaires d'une maison de 3 pièces tandis qu'ils sont 20 % à l'être d'une maison de 2 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre … Fait-il bon vivre à Escots ?

Afin de satisfaire les besoins des habitants d'Escots, il est indéniable que les installations manquent un peu, si on regarde les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). Si on compare avec la population totale, peu de familles habitent à Escots, car on recense aujourd'hui 4 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
Outre les équipements à disposition, vous aurez à cœur de découvrir l'hypothétique pollution présente aux alentours. Comment s'informer sur la qualité de l'eau ? Grâce à L'observatoire national de l'eau, vous saurez qu'à Escots, l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : le plan microbiologique ​ et le plan physico-chimique.