← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Chelle-Spou

Résumé du premier tour

À Chelle-Spou et dans l'ensemble du pays, les élections municipales se sont déroulées le 15 mars 2020. Le taux de participation a donc baissé de -16,13 points entre le 1er tour des élections municipales en 2014 et cette année où il atteignait 69,72 %, par rapport à 85,85 %. Au niveau du département (Hautes-Pyrénées), on remarque que la participation a baissé depuis le scrutin précédent. Elle était de 79,17 %, contre 68,49 % cette année.

Tout candidat ayant convaincu au moins 50 % des électeurs et 25 % des inscrits remporte une place au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui est en tête suite au premier tour à Chelle-Spou ?

Les résidents de Chelle-Spou (65) apprennent donc désormais qui seront les 11 membres du conseil municipal de la ville, puisque ceux-ci ont déjà été désignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Chiffres du 1er tour des élections municipales : Yvette Maumus arrive en première place avec 100 %. On notera un score de 98,66 % en faveur de Jean-Yves Artigala, Valérie Bru, Marie-Hélène Fant Abadie, Claude Laboge et Marie-Christine Tilhac. Certains élus, au nombre desquels se trouvent Remi Fourcade (97,33 %), David Barthe (96 %), Bernard Pebay (96 %), Noël Abadie (93,33 %) et Ghislaine Carmouze (93,33 %), ont également obtenu un pourcentage élevé des voix.

Invités à voter, certains habitants de ce hameau ont voté blanc (1,32 %).

Les nouveaux conseillers municipaux ayant été choisis, ils sont maintenant conviés à élire – parmi eux – celui ou celle qui obtiendra le statut de maire de la commune.

Résultats du premier tour - Chelle-Spou

Abstention : 30.28% Participation : 69.72%

Résultats détaillés du tour 1

  • Yvette MAUMUS, 100%



    Yvette MAUMUS

    100 %

    75 votes

  • Jean-Yves ARTIGALA, 98.66%



    Jean-Yves ARTIGALA

    98.66 %

    74 votes

  • Valérie BRU, 98.66%



    Valérie BRU

    98.66 %

    74 votes

  • Marie-Hélène FANT ABADIE, 98.66%



    Marie-Hélène FANT ABADIE

    98.66 %

    74 votes

  • Claude LABOGE, 98.66%



    Claude LABOGE

    98.66 %

    74 votes

  • Marie-Christine TILHAC, 98.66%



    Marie-Christine TILHAC

    98.66 %

    74 votes

  • Remi FOURCADE, 97.33%



    Remi FOURCADE

    97.33 %

    73 votes

  • David BARTHE, 96%



    David BARTHE

    96 %

    72 votes

  • Bernard PEBAY, 96%



    Bernard PEBAY

    96 %

    72 votes

  • Noël ABADIE, 93.33%



    Noël ABADIE

    93.33 %

    70 votes

  • Ghislaine CARMOUZE, 93.33%



    Ghislaine CARMOUZE

    93.33 %

    70 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 111 habitants
  • 109 inscrits
  • Votants76 inscrits 69.72%
  • Abstentionnistes33 inscrits 30.28%
  • Votes blancs1 inscrits 1.32%

Article à la une des élections

Municipales : Michèle Rubirola élue à Marseille

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Chelle-Spou : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal des communes françaises est prévu pour les 15 et 22 mars 2020, dates auxquelles se dérouleront les prochaines élections. Si votre commune compte moins de 1000 habitants, vous pourrez alors directement voter pour vos candidats, parmi ceux dont la candidature a été officiellement acceptée.

Municipales : le cru 2020 à Chelle-Spou

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Candidat à sa réélection, Noël Abadie est le maire actuel de Chelle-Spou. Jean-Yves Artigala est également en lice. Aux élections municipales de 2014, il avait remporté un siège au conseil municipal. Parmi les candidats officiels, on trouve aussi David Barthe, Valérie Bru, Ghislaine Carmouze, Marie-Hélène Fant Abadie, Remi Fourcade, Claude Laboge, Yvette Maumus, Bernard Pebay et Marie-Christine Tilhac.

Pour information : l'élection au premier tour est possible pour les candidats ayant obtenu la majorité absolue, dans l'éventualité où un quart des citoyens enregistrés sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur. S'il y a second tour, les candidats devront atteindre la majorité relative pour être élus et pour pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Chelle-Spou ?

À l'occasion des élections municipales 2020, les électeurs de Chelle-Spou désigneront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Un citoyen européen qui habite en France a le droit de voter aux élections municipales, sous réserve d'être inscrit sur les listes électorales françaises. Afin que sa demande d'inscription soit acceptée, il doit avoir au moins 18 ans le jour de sa requête.

Municipales, retour en 2014

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage, qui concerne les communes de moins de 1000 habitants lors de ces élections municipales ? C'est un système où les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également élire des membres de deux listes différentes.
À Chelle-Spou, le 23 mars 2014, se déroulait l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Assistés par Patrick Darre, Yvette Maumus, Marie-Christine Tilhac, Jean-Yves Artigala mais aussi Bernard Pebay et Jean-Noël Lalanne, Noël Abadie, Claude Laboge, David Barthe et Ghislaine Carmouze avaient accepté la mission, de la part des habitants de la commune, de gérer cette municipalité.
Avec une liste comptant 106 noms, de nombreux électeurs sont allés aux bureaux de vote (85 d'entre eux).

Cette orientation remonte-t-elle aux derniers scrutins ?

Plusieurs types de scrutin se sont tenus à la suite des Municipales, et les précédentes élections présidentielles ont eu lieu en 2017. Les citoyens de Chelle-Spou ont établi une tendance : les scores de la ville au premier tour des précédentes Présidentielles de 2017 étaient différents de ceux qui sont ressortis au niveau global du pays.
Si François Fillon (Les Républicains) n'a totalisé que 11,49 % des voix, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) se plaçaient devant au premier tour : 34,48 % et 26,44 % des votes. La répartition des votes au deuxième tour a favorisé Emmanuel Macron qui a obtenu 83,82 % des votes des habitants de Chelle-Spou. 85 habitants de la commune sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (77,27 %) alors que le taux de participation en 2012 était de 83,65 %. On observe de ce fait une baisse assez similaire à l'évolution remarquée à l'échelle nationale (-5,8 points).

Chelle-Spou : les données clefs

Les élections municipales ont lieu les 15 et 22 mars prochains, l'occasion de jeter un œil sur les chiffres socio-économiques de la municipalité.

Quelles sont les caractéristiques propres aux résidents de Chelle-Spou ?

Chelle-Spou (Hautes-Pyrénées) compte 119 résidents. Aux côtés d'Arrodets, Uglas ou également Pinas, Chelle-Spou fait partie de l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes du Plateau de Lannemezan. Les résidents sont peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans alors que 27,27 % ont entre 55 et 64 ans.

Chelle-Spou : les résidents profitent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Voici des données essentielles pour comprendre la situation de l'emploi dans Chelle-Spou. Les citoyens de la commune sont en majeure partie des agriculteurs exploitants et employés. On estime qu'ils représentent 75 % des 54 habitants de la commune en activité (les actifs constituent quant à eux 45,76 % de la population). Environ 11 %, c'est la proportion des chômeurs au sein des habitants. Plus de la moitié sont des hommes.
Si l'on désire confronter les chiffres, le niveau de vie à Chelle-Spou s'avère similaire à celui de la France. Le revenu fiscal médian des habitants de la commune s'élevait à 18 622 € au cours de l'année 2016 quand le revenu fiscal médian français était de plus de 20 000 € durant l'année 2014.
Vente, locations, surfaces... sont des indicateurs efficaces du marché immobilier d'une commune. Qu'en est-il à Chelle-Spou ? Les habitants louent plus volontiers les maisons non HLM de 3 pièces (environ 2 %) et les maisons non HLM de 4 pièces (environ 2 %). Le pourcentage des propriétaires d'une maison de 5 pièces et celui d'une maison de 4 pièces sont respectivement de presque 22 % et environ 27 %.

Qualité de vie et Chelle-Spou vont-ils ensemble ?

Il y a une raison pour laquelle les politiques urbaines se concentrent essentiellement sur les équipements de la commune : en répondant aux besoins des habitants, elles assurent la qualité de vie dans leur ville. On peut constater qu'à Chelle-Spou les installations manquent un peu. Avec ses 24 enfants âgés de 0 à 15 ans à Chelle-Spou, il est évident que la ville compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents.
Il faut évaluer l'hypothétique pollution ambiante pour juger de la qualité de vie proposée par une commune. Selon L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau est ​à 100 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.