← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Poumarous

Résumé du premier tour

Les résidents de Poumarous se sont rendus aux urnes pour les élections municipales du 15 mars 2020. La participation a donc augmenté de 7,70 points entre le 1er tour des élections municipales en 2014 et cette année où elle s'élevait à 93,91 %, par rapport à 86,21 %. Le nombre d'électeurs s'étant mobilisés à l'échelle départementale (Hautes-Pyrénées) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent : 79,17 % contre 68,49 % cette année.

Pour cette élection, dans le cas où un candidat obtient au moins la moitié des voix et 25 % des votes des inscrits, il est élu au conseil municipal.

Quels candidats arrivent en tête au premier tour des élections municipales 2020 à Poumarous ?

Plus de suspense à Poumarous (65), puisque les 11 membres du conseil municipal ont donc déjà été désignés dès le premier tour des élections municipales 2020. En première place du 1er tour des élections municipales, Jean-Claude Ducasse et Rémy Lesaulnier récoltent 76,63 % des suffrages. Le score de Daniel Decha et Martine Lhez au premier tour leur fait emporter la troisième place avec un résultat de 75,70 %. Quelques élus, au rang desquels figurent Didier Courtade (72,89 %), Didier Lamon (71,02 %), David Despaux (70,09 %), Anne-Claire Sarrabayrouse (70,09 %), Albert Fourcade (69,15 %), Bruno Begarie (67,28 %) et Daniel Blanchier (63,55 %), ont aussi obtenu une part assez élevée des suffrages.

Les nouveaux conseillers municipaux ayant été élus, on attend désormais que ceux-ci élisent un maire dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - Poumarous

Abstention : 6.09% Participation : 93.91%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Claude DUCASSE, 76.63%



    Jean-Claude DUCASSE

    76.63 %

    82 votes

  • Rémy LESAULNIER, 76.63%



    Rémy LESAULNIER

    76.63 %

    82 votes

  • Daniel DECHA, 75.7%



    Daniel DECHA

    75.7 %

    81 votes

  • Martine LHEZ, 75.7%



    Martine LHEZ

    75.7 %

    81 votes

  • Didier COURTADE, 72.89%



    Didier COURTADE

    72.89 %

    78 votes

  • Didier LAMON, 71.02%



    Didier LAMON

    71.02 %

    76 votes

  • David DESPAUX, 70.09%



    David DESPAUX

    70.09 %

    75 votes

  • Anne-Claire SARRABAYROUSE, 70.09%



    Anne-Claire SARRABAYROUSE

    70.09 %

    75 votes

  • Albert FOURCADE, 69.15%



    Albert FOURCADE

    69.15 %

    74 votes

  • Bruno BEGARIE, 67.28%



    Bruno BEGARIE

    67.28 %

    72 votes

  • Daniel BLANCHIER, 63.55%



    Daniel BLANCHIER

    63.55 %

    68 votes

  • Nicolas LUMET, 33.64%



    Nicolas LUMET

    33.64 %

    36 votes

  • Gaëlle FOURCADE, 32.71%



    Gaëlle FOURCADE

    32.71 %

    35 votes

  • Thierry VEDERE, 32.71%



    Thierry VEDERE

    32.71 %

    35 votes

  • Blandine PERRIER, 30.84%



    Blandine PERRIER

    30.84 %

    33 votes

  • Stéphanie MOINET, 29.9%



    Stéphanie MOINET

    29.9 %

    32 votes

  • Eric PELLARREY, 29.9%



    Eric PELLARREY

    29.9 %

    32 votes

  • Carole VEDERE, 28.03%



    Carole VEDERE

    28.03 %

    30 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 136 habitants
  • 115 inscrits
  • Votants108 inscrits 93.91%
  • Abstentionnistes7 inscrits 6.09%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Poumarous : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 seront organisées, dans toutes les communes françaises, les élections qui débouchent sur le renouvellement des conseils municipaux. Dans le cas des communes n'excédant pas 1 000 habitants, le principe de la liste ne s'applique pas, les électeurs devront sélectionner directement leurs candidats le jour du scrutin (sous réserve que ceux-ci aient déposé leur candidature).

Poumarous : petite présentation des candidats aux Municipales 2020

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Rémy Lesaulnier, maire actuel de Poumarous, est candidat à sa réélection. Bruno Begarie sera dans la course à la mairie. Les candidatures également annoncées sont celles de Daniel Blanchier, Didier Courtade, Daniel Decha, David Despaux, Jean-Claude Ducasse, Albert Fourcade, Gaëlle Fourcade, Didier Lamon, Martine Lhez, Nicolas Lumet, Stéphanie Moinet, Eric Pellarrey, Blandine Perrier, Anne-Claire Sarrabayrouse, Carole Vedere et Thierry Vedere.

Il faut rappeler que les critères pour être élu au premier tour requièrent que le candidat remporte une majorité absolue et qu'au minimum le quart des habitants mentionnés sur les listes aient voté pour lui. Pour être élu à l'issue du second tour, si celui-ci s'impose, le candidat devra atteindre une majorité relative. Ce dernier peut alors accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Poumarous : quels sont les enjeux des Municipales ?

Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les habitants de Poumarous voteront pour les élections municipales 2020 et, de ce fait, pour élire leur nouveau conseil municipal. Sont invités à ce suffrage les Français ou les membres d'un pays de l'UE, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou habitent dans la municipalité en question. Si vous réunissez ces conditions, vous êtes convié à voter.

Quel était le paysage politique des dernières élections municipales ?

Toutes les communes n'ont pas le même système de vote lors des municipales ! En effet, les électeurs des communes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi désigner des membres de deux listes différentes. On appelle cela le scrutin plurinominal avec panachage.
Le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été choisis par les résidents de la ville de Poumarous, et ce dès le soir du premier tour. Francis Courtade, Didier Lamon, André Fourcade, Bernard Vedere mais aussi Daniel Decha et Rémy Lesaulnier avaient épaulé Jean-Claude Ducasse et Martine Lhez. Ceux-ci avaient accepté, de la part des habitants de la commune, la tâche de diriger la ville.
De nombreux citoyens ont fait le déplacement : sur 116 inscrits sur les listes, 100 ont placé leur bulletin dans l'urne. Ce taux de participation (86,21 %) marque une baisse comparativement aux précédentes élections municipales, en 2008, où il s'élevait à 86,27 %.

Une évolution qui s'est reportée aux Présidentielles et Européennes ?

Plusieurs scrutins ont été organisés suite aux Municipales, mais il n'y a pas eu d'élections présidentielles depuis 2017. Si on étudie la tendance du premier tour des précédentes élections présidentielles à Poumarous, le constat qui en ressort indique que les résultats étaient très similaires à ceux recensés à l'échelle nationale.
Tandis qu'Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) avaient obtenu les scores les plus importants avec respectivement 38,3 % et 18,09 % des voix au premier tour, Benoît Hamon (Parti socialiste) s'était placé derrière eux, avec seulement 12,77 % des suffrages. Emmanuel Macron a été majoritairement choisi par les électeurs de Poumarous, à hauteur de 86,21 % au second tour. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, la participation à Poumarous était de 87,18 %, et elle affichait 85,84 % en 2017 avec 97 électeurs. On observe donc une baisse différente de la variation constatée au niveau du pays (-5,8 points).
Envie d'Europe écologique et sociale a emporté un score de 23,88 % à l'issue des Européennes de 2019. La liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) a, quant à elle, obtenu 25,37 % des votes.

Poumarous : les données clefs

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'étude permet d'appréhender l'environnement d'une municipalité, la veille de l'élection municipale.

Description : les citoyens de Poumarous

Poumarous, hameau des Hautes-Pyrénées, est habité par 156 personnes. On notera qu'aux côtés de ce petit village, Barbazan-Dessus, Ozon ou également Lespouey font partie des villes qui composent la Communauté de Communes des Coteaux du Val-d'Arros. Les habitants de la commune demeurent peu âgés dans l'ensemble : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans et 24,10 % des individus entre 55 et 64 ans. Au vu des données, Poumarous s'avère peu concernée par l'immigration, à raison de 2,56 % de personnes immigrées parmi ses habitants.

Emploi, immobilier, revenus... Comment vivent les habitants de Poumarous ?

Taux de chômage et autres chiffres clés : le marché de l'emploi ressemble à ce qui suit à Poumarous. 46,79 % des habitants de la commune exercent un emploi (66 personnes). Parmi ces derniers, 61,54 % sont des professions intermédiaires et employés. 6 % des habitants déclarent percevoir le chômage. Au sein de ces bénéficiaires, plus de la moitié sont des femmes.
Les habitants de la commune bénéficient d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 20 604 € au cours de l'année 2016, contre environ 20 000 € en France sur l'année 2014.
Les chiffres de l'immobilier sont assez révélateurs, comme vous pouvez le remarquer. Les habitants louent plus volontiers les maisons non HLM de 4 pièces (environ 5 %) ainsi que les maisons HLM de 4 pièces (environ 2 %). Environ 25 % des habitants de la commune sont propriétaires d'une maison de 5 pièces alors qu'ils sont un peu plus du tiers à avoir investi dans une maison de 6 pièces.

Poumarous : y vit-on bien ?

Si on s'intéresse à la qualité de vie des résidents, un bon indicateur reste la quantité d'équipements (écoles, hôpitaux, gares...) disponibles. À Poumarous, ils manquent un peu pour satisfaire les habitants. Comparées à la population totale, les familles se révèlent assez nombreuses dans la commune (33 enfants âgés de 0 à 15 ans).
Connaissez-vous le taux de pollution de votre ville ? La qualité de l'air ou de l'eau peut vous y aider. Au niveau microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.