← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Laurent-de-la-Salle

Résumé du premier tour

Les citoyens de la commune de Saint-Laurent-de-la-Salle se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le premier tour des municipales avait rassemblé 79,11 % des citoyens en 2014. Ils étaient, cette année, 66,29 % à avoir voté (soit une baisse de -12,82 points). On remarque que le taux de participation dans le département de la Vendée a baissé, par rapport à la dernière élection (70,85 % contre 51,40 % cette année).

Si au moins le quart des inscrits et plus de la moitié des électeurs déposent un bulletin en faveur d'un candidat, ce dernier est élu au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du 1er tour à Saint-Laurent-de-la-Salle ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (11) a été alloué dès le 1er tour des élections municipales 2020 dans la ville de Saint-Laurent-de-la-Salle (85). Cyrille Burcelot et Sébastien Roy récoltent 96,02 % des suffrages à l'issue du 1er tour des élections municipales. Avec 95,45 % des votes en leur faveur, Didier Guerin et Céline Jaud sont troisièmes du classement. Ce tour a mis en avant quelques candidats, notamment Charly Gaboriau (93,75 %), Laura Kappelhoff (92,61 %), Patricia Phelippeau (90,34 %), Jacky Bremand (87,50 %), Jean-Charles Cormier (84,09 %), Stécy Diguet (75 %) et Sylvie Sersinger (67,04 %).

Maintenant que les conseillers municipaux ont été désignés, ils se doivent d'élire – parmi eux – celui ou celle qui deviendra maire.

Résultats du premier tour - Saint-Laurent-de-la-Salle

Abstention : 33.71% Participation : 66.29%

Résultats détaillés du tour 1

  • Cyrille BURCELOT, 96.02%



    Cyrille BURCELOT

    96.02 %

    169 votes

  • Sébastien ROY, 96.02%



    Sébastien ROY

    96.02 %

    169 votes

  • Didier GUERIN, 95.45%



    Didier GUERIN

    95.45 %

    168 votes

  • Céline JAUD, 95.45%



    Céline JAUD

    95.45 %

    168 votes

  • Charly GABORIAU, 93.75%



    Charly GABORIAU

    93.75 %

    165 votes

  • Laura KAPPELHOFF, 92.61%



    Laura KAPPELHOFF

    92.61 %

    163 votes

  • Patricia PHELIPPEAU, 90.34%



    Patricia PHELIPPEAU

    90.34 %

    159 votes

  • Jacky BREMAND, 87.5%



    Jacky BREMAND

    87.5 %

    154 votes

  • Jean-Charles CORMIER, 84.09%



    Jean-Charles CORMIER

    84.09 %

    148 votes

  • Stécy DIGUET, 75%



    Stécy DIGUET

    75 %

    132 votes

  • Sylvie SERSINGER, 67.04%



    Sylvie SERSINGER

    67.04 %

    118 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 364 habitants
  • 267 inscrits
  • Votants177 inscrits 66.29%
  • Abstentionnistes90 inscrits 33.71%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Saint-Laurent-de-la-Salle : le contexte politique des élections municipales

Les futures élections des 15 mars et 22 mars 2020 seront tenues par les communes françaises afin qu'elles renouvellent leur conseil municipal. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, les électeurs ne votent ici pas pour une liste, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront impérativement procédé au dépôt de leur candidature.

Qui, à Saint-Laurent-De-La-Salle, se présente pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. Sébastien Roy ne veut pas lâcher la mairie de Saint-Laurent-De-La-Salle et se représente. Jacky Bremand a annoncé qu'il se portait candidat. Cyrille Burcelot, Jean-Charles Cormier, Stécy Diguet, Charly Gaboriau, Didier Guerin, Céline Jaud, Laura Kappelhoff, Patricia Phelippeau et Sylvie Sersinger finalisent la liste des candidats retenus.

Précisons que deux critères doivent être respectés pour qu'un candidat soit élu au premier tour : obtenir une majorité absolue ainsi que les voix de plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. En cas de second tour, il convient pour les candidats d'atteindre une majorité relative pour être élus et remporter l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Laurent-de-la-Salle ?

La commune de Saint-Laurent-de-la-Salle et ses citoyens auront un nouveau conseil municipal, à la suite des élections municipales 2020, organisées les 15 et 22 mars 2020. Afin de glisser un vote dans l'urne, diverses conditions doivent être réunies. Il faut être français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, habiter ou payer ses impôts dans la municipalité dont il est question, être majeur et être inscrit sur les listes électorales françaises.

En 2014, à quoi ressemblaient ces élections municipales ?

Toutes les communes n'ont pas la même méthode de vote lors des municipales ! De fait, les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes. On appelle cela le scrutin plurinominal avec panachage.
11 membres du conseil municipal de la ville de Saint-Laurent-de-la-Salle ont été désignés par les citoyens le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Loïc Lucas, Céline Jaud, Didier Guerin, Karine Hucteau mais aussi Jean-Charles Cormier et Joël Sarlot étaient aux côtés de Sébastien Roy et Catherine Boucher. Ces derniers avaient été choisis par les Saint-Laurentais pour les administrer.
Aux élections, d'assez nombreux habitants ont voté. En effet, 231 d'entre eux sont allés aux urnes, sachant que la liste électorale comptait 292 inscrits. Si l'on rapporte aux scores obtenus aux précédentes élections municipales de 2008 (85,29 %), il en ressort donc une forte baisse du taux de participation.

Cette tendance a-t-elle subsisté d'un scrutin à l'autre ?

Plusieurs élections, dont, notamment, les élections présidentielles en 2017, ont eu lieu depuis les dernières Municipales. Le choix de la population de Saint-Laurent-de-la-Salle a été différent de ce qui est ressorti sur le reste du territoire en ce qui concerne le premier tour des précédentes élections présidentielles, en 2017.
Le premier tour a fait émerger des différences, en particulier entre les résultats d'Emmanuel Macron (En marche !, 22,42 % des votes), derrière François Fillon (Républicains, 25,11 % des suffrages) et Marine Le Pen (Front national, 23,77 % des voix). Le second tour a donné lieu à un choix majoritaire des habitants de Saint-Laurent-de-la-Salle pour Emmanuel Macron, qui a obtenu 58,05 % des votes. Tandis que la participation des résidents de Saint-Laurent-de-la-Salle au second tour était de 86,79 % en 2012, elle était de 80,95 %, soit 221 résidents, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse assez similaire à l'évolution notée dans le pays entre les deux mêmes années.
Parmi les listes en position de faveur lors des Européennes 2019, on peut citer Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (27,86 %) et Renaissance (soutenue par La République en Marche) (20,71 %).

Saint-Laurent-de-la-Salle : les informations clefs

Les 15 et 22 mars se tiennent les élections municipales en France. C'est donc l'occasion idéale de s'apercevoir de la condition socio-économique dans la municipalité de Saint-Laurent-de-la-Salle.

Quelques mots sur le profil des habitants de Saint-Laurent-de-la-Salle

Saint-Laurent-de-la-Salle se situe dans la Vendée et compte 357 habitants. Avec ce hameau, les communes de Mouzeuil-Saint-Martin, Vouvant ou Foussais-Payré sont parmi les villes qui constituent la Communauté de Communes Pays de Fontenay-Vendée. Du point de vue de l'âge, les résidents saint-laurentais restent dans l'ensemble peu âgés. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans alors que 21,33 % se trouvent entre 55 et 64 ans. Saint-Laurent-de-la-Salle est une ville peu concernée par l'immigration avec 5,03 % d'immigrés dans ses résidents.

Saint-Laurent-de-la-Salle : tout ce qu'il y a à savoir sur son niveau de vie

Retrouvez la situation du marché du travail à Saint-Laurent-de-la-Salle grâce aux chiffres qui suivent. Les habitants de la commune sont en majorité des artisans, commerçants, chefs d'entreprise et ouvriers. On estime qu'ils représentent 60,07 % des 160 Saint-Laurentais actifs (les actifs constituent quant à eux 44,24 % de la population). Le pourcentage de chômage des hommes est majoritaire dans l'agglomération saint-laurentaise où presque 10 % de l'ensemble de la population sont en demande d'emploi.
Saint-Laurent-de-la-Salle affiche des résultats plus faibles que la moyenne nationale quant aux revenus par habitant. Les Saint-Laurentais ont perçu en moyenne 17 559 € par an durant l'année 2016. En France, on évoque plus de 20 000 € par an en 2014.
Si le niveau de vie dans une ville ne se résume pas à son marché immobilier, celui-ci en reste, toutefois, un très bon indicateur. Au niveau de la location, on remarque que les Saint-Laurentais louent plus souvent les maisons non HLM de 3 pièces ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces. Ils sont plus de 3 % à louer le premier type d'habitation et environ 3 % le deuxième. Les propriétaires s'avèrent résolus à investir dans une maison de 6 pièces à environ 25 % et dans une maison de 5 pièces à presque 28 %.

Saint-Laurent-de-la-Salle et qualité de vie vont-ils de pair ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se focalisent essentiellement sur les équipements de la ville : en satisfaisant les besoins des habitants, elles garantissent la qualité de vie dans leur ville. On peut noter qu'à Saint-Laurent-de-la-Salle les installations manquent un peu. Il y a 55 enfants en âge d'aller à l'école dans la commune, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Par-delà les infrastructures disponibles, vous aurez à cœur de connaître l'hypothétique pollution présente aux alentours. Comment peut-on évaluer la qualité de l'eau ? L'observatoire national de l'eau vous aide à le savoir. Selon des études, elle se révèle conforme à 50 % tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.