Résumé du premier tour

Les municipales ont eu lieu à Braux, où les habitants étaient attendus ce 15 mars 2020. 77,65 % des citoyens ont voté au 1er tour des municipales. En 2014 ils étaient 96,92 %, soit une baisse de -19,27 points. Le taux de participation déclaré à l'échelle des Alpes-de-Haute-Provence pour cette élection a baissé par rapport au précédent (80,27 % contre 67,49 % cette année).

Si un candidat obtient au moins la moitié des voix exprimées et plus de 25 % des votes des inscrits, il est alors élu au conseil municipal.

Premier tour des élections municipales 2020 à Braux : quels sont les scores ?

À Braux (04), l'ensemble des 11 sièges à remporter a donc déjà été attribué dès le 1er tour des municipales 2020. Pierre Jacques Degioanni et Stéphane François Grac sont parvenus en tête du 1er tour des élections municipales en remportant 93,33 % des suffrages exprimés. Ses 92,59 % de votes récoltés mettent Claude Grac en troisième position dans le classement. Le résultat élevé de certains candidats, notamment Geneviève Dozoul (91,85 %), Marcelle Coste (91,11 %), Jean Louis Schielotto (90,37 %), Evelyne Valentine Emma Boulenge (88,88 %), Eric Biennassez-Coste (87,40 %), Gilles Arnaud (82,96 %), Christian Starck (82,22 %) et Jacques Colmegna (75,55 %), leur a également assuré un siège au conseil municipal.

C'est maintenant aux nouveaux conseillers municipaux de choisir, dans leurs rangs, la personne qui obtiendra le statut de maire.

Résultats du premier tour - Braux

Abstention : 22.35% Participation : 77.65%

Résultats détaillés du tour 1

  • Pierre Jacques DEGIOANNI, 93.33%



    Pierre Jacques DEGIOANNI

    93.33 %

    126 votes

  • Stéphane François GRAC, 93.33%



    Stéphane François GRAC

    93.33 %

    126 votes

  • Claude GRAC, 92.59%



    Claude GRAC

    92.59 %

    125 votes

  • Geneviève DOZOUL, 91.85%



    Geneviève DOZOUL

    91.85 %

    124 votes

  • Marcelle COSTE, 91.11%



    Marcelle COSTE

    91.11 %

    123 votes

  • Jean Louis SCHIELOTTO, 90.37%



    Jean Louis SCHIELOTTO

    90.37 %

    122 votes

  • Evelyne Valentine Emma BOULENGE, 88.88%



    Evelyne Valentine Emma BOULENGE

    88.88 %

    120 votes

  • Eric BIENNASSEZ-COSTE, 87.4%



    Eric BIENNASSEZ-COSTE

    87.4 %

    118 votes

  • Gilles ARNAUD, 82.96%



    Gilles ARNAUD

    82.96 %

    112 votes

  • Christian STARCK, 82.22%



    Christian STARCK

    82.22 %

    111 votes

  • Jacques COLMEGNA, 75.55%



    Jacques COLMEGNA

    75.55 %

    102 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 128 habitants
  • 179 inscrits
  • Votants139 inscrits 77.65%
  • Abstentionnistes40 inscrits 22.35%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Présidentielle de 2022 : les partis, en désamour... mais incontournables

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Braux : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux dans toutes les communes françaises s'effectuera les 15 et 22 mars 2020. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Vous êtes curieux d'apprendre qui se présente à Braux pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Gilles Arnaud a déposé sa candidature. Eric Biennassez-Coste, Evelyne Valentine Emma Boulenge, Jacques Colmegna, Marcelle Coste, Pierre Jacques Degioanni, Geneviève Dozoul, Claude Grac, Stéphane François Grac, Jean Louis Schielotto et Christian Starck seront aussi dans la course lors des prochaines élections.

Les candidats qui atteignent une majorité absolue peuvent être élus au premier tour, sous réserve qu'au moins le quart des résidents enregistrés sur les listes électorales leur aient témoigné leur confiance dans l'urne. En cas de second tour, ceux-ci ne seront élus et ne pourront prendre l'un des 11 sièges à pourvoir que s'ils remportent une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Braux ?

Pendant ces élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020, les habitants de Braux choisiront leur nouveau conseil municipal. Le fait d'avoir plus de 18 ans est une condition nécessaire pour voter lors de ces élections. Il faut aussi être présent sur les listes électorales, être français ou membre de l'Union européenne, et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la commune.

Mise en contexte de ces Municipales : zoom sur 2014

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin légèrement complexe. Ce dernier s'applique lors des municipales, seulement pour les communes de moins de 1000 habitants. En outre, les électeurs ont la possibilité de voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également élire des membres de deux listes différentes.
11 membres du conseil municipal de la ville de Braux avaient été choisis à l'issue du scrutin qui se tenait le 23 mars 2014. Les scores étaient connus dès le soir du premier tour. Pour épauler Stephane Grac et Didier Grac dans leurs tâches, les Brauxois avaient pu compter sur Christian Starck, Marcelle Coste, Roger Grac, Jean-Paul Coste mais aussi René Pepino et Eric Biennassez-Coste.
Aux dernières élections, 189 personnes ont donné leur opinion, pour 195 inscrits : on recense donc de très nombreux votants. En comparaison, en 2008, le taux de participation aux Municipales a pu atteindre 91,53 % : une forte hausse s'est ainsi fait ressentir.

La tendance était-elle identique à l'occasion des précédentes élections ?

En 2017 ont eu lieu les élections présidentielles, parmi plusieurs élections que l'on décompte depuis les dernières Municipales. Le choix de la population de Braux a été différent de ce qui est ressorti sur l'ensemble de l'Hexagone en ce qui concerne le premier tour des précédentes élections présidentielles, en 2017.
On constate que Marine Le Pen (Front national, 22,22 % des votes au premier tour) se place derrière Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) ainsi que François Fillon (Les Républicains), qui ont respectivement obtenu 27,41 % et 23,7 % des voix. Emmanuel Macron a finalement été élu par les électeurs de Braux, fort de 57,84 % des suffrages. La participation au second tour de 2017 a diminué de -5,8 points au niveau de la France en comparaison de 2012. À Braux, l'évolution est assez différente : ils ont été 126 citoyens à aller voter au second tour des dernières Présidentielles, soit 74,56 % contre 90,85 % en 2012.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) aura emporté 22,32 % des suffrages lors des élections européennes de 2019, par rapport à 26,79 % pour La République en Marche avec Renaissance.

Quelques informations sur Braux

Ces 15 et 22 mars prochains, les électeurs des petites et grandes villes sont appelés à choisir leurs nouveaux conseillers municipaux. Les scores lors des dépouillements pourront sans doute être expliqués au moyen des chiffres socio-économiques de la municipalité : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Comment qualifierait-on la population habitant à Braux ?

La commune de Braux accueille 125 résidents. C'est une ville des Alpes-de-Haute-Provence. La Communauté de Communes Alpes-Provence-Verdon - Sources de Lumière regroupe Braux avec plusieurs autres communes, telles qu'Allos, La Palud-sur-Verdon ou bien Méailles. Les résidents brauxois restent peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans tandis que 41,94 % ont entre 55 et 64 ans. Le multiculturalisme est peu représenté à Braux, où 0,79 % des résidents émanent de l'immigration.

Revenus, emploi, logement ... Est-il possible d'associer Braux à un niveau de vie confortable ?

Le marché de l'emploi se retrouve dans les chiffres qui suivent. Les professions intermédiaires et employés, voilà les genres d'emploi considérablement représentés à Braux (80 % de la population active). Les actifs constituent 38,10 % des résidents de la commune – soit plus de 43 individus. 12 % des Brauxois en âge de travailler sont à la recherche d'un travail. Plus de la moitié de ces résidents en demande d'emploi sont des hommes.
Braux affiche des chiffres moins élevés que la moyenne nationale concernant les revenus par habitant. Les Brauxois ont gagné en moyenne 16 677 € par an sur l'année 2016. En France, on parle de 20 000 € par an pour 2014.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les données suivantes illustrent bien le niveau de vie des habitants de Braux. 6 % des locataires brauxois résident dans des maisons non HLM de 3 pièces, quand 4 % sont locataires d'un appartement HLM de 2 pièces. Les propriétaires de maisons de 4 pièces sont un peu plus du quart quand les propriétaires de maisons de 3 pièces constituent, pour leur part, un peu moins de 20 % des résidents.

Comment savoir si Braux propose une bonne qualité de vie ?

Afin de répondre aux besoins des résidents de Braux, il est indéniable que les infrastructures manquent un peu, si on considère les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). La commune recense ​12 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
L'agencement du territoire et les services publics sont des facteurs à connaître pour la sélection d'un lieu de résidence. La pollution également. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme niveau qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est spécifié par L'observatoire national de l'eau.