Résumé de l'élection

Les municipales se sont déroulées le 15 mars 2020 à La Salle-en-Beaumont. 65,71 % des électeurs ont voté lors du 1er tour des municipales, par rapport à 66,57 % en 2014. On remarque donc une très légère baisse de -0,86 point du taux de participation. La participation au scrutin a baissé dans le département de l'Isère lorsqu'on la compare au taux de participation de l'élection précédente : 68,83 % contre 51,59 % cette année.

Si au moins le quart des inscrits et plus de 50 % des votants déposent un bulletin pour un candidat, ce dernier est élu au conseil municipal.

Premier tour des municipales 2020 à La Salle-en-Beaumont : quels sont les scores ?

La totalité des 11 sièges du conseil a donc déjà été octroyée dès le premier tour des municipales 2020 à La Salle-en-Beaumont (38). En première place du 1er tour des municipales, Jean-Baptiste Falgueyrettes récolte 91 % des votes. Les résultats indiquent que 88,50 % des électeurs ont opté pour Laura Bernard. Le dépouillement des suffrages suggère que la troisième position du podium est occupée par Anne-Claire Bonhomme, Georges Coté et Jean-Claude Di Bisceglie qui ont obtenu 88 % des voix en leur faveur. Daniel Roche (87 %), Maryse Tual (87 %), Marianne Gillot (86 %), Jean-Paul Paulin (82 %), Jean Pra (80,50 %) et Marie-Noëlle Battistel (79,50 %) ont aussi, d'après leur score élevé, convaincu les citoyens.

Une fois les bulletins dépouillés, les votes blancs ont pu être comptés à 0,49 %. Il y avait également plusieurs votes nuls soumis par les résidents de ce hameau (1,95 %).

Après leur nomination, les nouveaux conseillers municipaux se doivent d'élire dans leurs rangs celui ou celle qui sera maire.

Résultats La Salle-en-Beaumont

Abstention : 34.29% Participation : 65.71%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Jean-Baptiste FALGUEYRETTES, , 91%, 182 votes

    Élu·e



    Jean-Baptiste FALGUEYRETTES

    91 %

    182 votes

  • 2, Laura BERNARD, , 88.5%, 177 votes

    Élu·e



    Laura BERNARD

    88.5 %

    177 votes

  • 3, Anne-Claire BONHOMME, , 88%, 176 votes

    Élu·e



    Anne-Claire BONHOMME

    88 %

    176 votes

  • 4, Georges COTÉ, , 88%, 176 votes

    Élu·e



    Georges COTÉ

    88 %

    176 votes

  • 5, Jean-Claude DI BISCEGLIE, , 88%, 176 votes

    Élu·e



    Jean-Claude DI BISCEGLIE

    88 %

    176 votes

  • 6, Daniel ROCHE, , 87%, 174 votes

    Élu·e



    Daniel ROCHE

    87 %

    174 votes

  • 7, Maryse TUAL, , 87%, 174 votes

    Élu·e



    Maryse TUAL

    87 %

    174 votes

  • 8, Marianne GILLOT, , 86%, 172 votes

    Élu·e



    Marianne GILLOT

    86 %

    172 votes

  • 9, Jean-Paul PAULIN, , 82%, 164 votes

    Élu·e



    Jean-Paul PAULIN

    82 %

    164 votes

  • 10, Jean PRA, , 80.5%, 161 votes

    Élu·e



    Jean PRA

    80.5 %

    161 votes

  • 11, Marie-Noëlle BATTISTEL, , 79.5%, 159 votes

    Élu·e



    Marie-Noëlle BATTISTEL

    79.5 %

    159 votes

  • 12, Véronique BREELLE, , 25.5%, 51 votes



    Véronique BREELLE

    25.5 %

    51 votes

  • 13, Maryline VIDAL, , 24%, 48 votes



    Maryline VIDAL

    24 %

    48 votes

  • 14, Christian TURC, , 18%, 36 votes



    Christian TURC

    18 %

    36 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 316 habitants
  • 312 inscrits
  • Votants205 inscrits 65.71%
  • Abstentionnistes107 inscrits 34.29%
  • Votes blancs1 inscrits 0.49%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

La Salle-en-Beaumont : le contexte politique des élections municipales

Les 15 et 22 mars 2020 seront organisées, dans toutes les communes françaises, les élections qui aboutissent au renouvellement des conseils municipaux. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, les citoyens ne votent ici pas pour une liste, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement procédé au dépôt de leur candidature.

Qui allons-nous voir à La Salle-En-Beaumont, pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Les élections pour la mairie de La Salle-En-Beaumont joueront, éventuellement, en faveur de Jean Pra, maire en fonction, qui désire se maintenir à son poste actuel. Marie-Noëlle Battistel, qui s'était d'ores et déjà présentée lors des municipales 2014 et avait accédé à un siège au conseil municipal, est candidate également. Autres choix possibles pour les électeurs : Laura Bernard, Anne-Claire Bonhomme, Véronique Breelle, Georges Coté, Jean-Claude Di Bisceglie, Jean-Baptiste Falgueyrettes, Marianne Gillot, Jean-Paul Paulin, Daniel Roche, Maryse Tual, Christian Turc et Maryline Vidal.

La règle des élections municipales est comme suit : les candidats sont en mesure d'être élus à l'issue du premier tour s'ils obtiennent la majorité absolue, mais sous réserve qu'ils aient reçu les voix de plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, les candidats doivent impérativement atteindre une majorité relative pour être élus et ainsi pouvoir prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

La Salle-en-Beaumont : quels sont les enjeux des Municipales ?

Qui sera élu au conseil municipal de la commune de La Salle-en-Beaumont ? Verdict à l'issue des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Il faut avoir plus de 18 ans, habiter ou payer ses impôts dans la commune, apparaître sur les listes électorales, et être français ou ressortissant de l'UE pour participer à ces élections.

Quelle était la donne politique en 2014, à l'issue des précédentes élections municipales ?

Dans le cadre d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi élire des candidats de deux listes différentes. Ce scrutin concerne les villes de moins de 1000 habitants durant les élections municipales.
Les habitants de La Salle-en-Beaumont sont parvenus à choisir 11 membres du conseil municipal le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Aux côtés de Maryline Vidal et Daniel Roche, que les Salletons avaient désignés pour administrer leur municipalité, on pouvait retrouver Philippe Dore, Marie-Noëlle Battistel, Guy Borel, Gilles Bernard mais aussi Jean Pra et Eve Jacquin.
À noter : seuls 231 citoyens ont pris part aux élections, sur une liste de 347 inscrits. Assez peu d'individus sont ainsi allés aux urnes. On remarque par ailleurs une forte baisse en regard des résultats des dernières Municipales, en 2008, où le taux de participation était de 76,41 %.

Cette évolution est-elle née lors des dernières élections ?

On compte plusieurs votes depuis les Municipales, sachant que les élections présidentielles se sont tenues en 2017. En étudiant les scores du premier tour sur la ville de La Salle-en-Beaumont aux dernières Présidentielles, en 2017, on observe qu'ils étaient différents de ce qui a été recensé à l'échelle du pays.
Marine Le Pen (Front national) ainsi que Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) se sont très bien positionnés au premier tour : 27,34 % des voix pour l'un, 23,83 % pour l'autre. Avec 56,25 % des votes, Emmanuel Macron a triomphé durant le second tour à La Salle-en-Beaumont. En 2012, 85,25 % des habitants de La Salle-en-Beaumont avaient pris part au second tour des élections présidentielles, contre 255 en 2017 (soit 77,74 %). Au niveau de la France en 2012, on notait une baisse de -5,8 points entre ces deux années, soit une tendance assez différente.
Aux élections européennes de 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a remporté un résultat de 28,65 % des suffrages. En outre, Renaissance (soutenue par La République en Marche) a obtenu 18,38 % des votes.

La Salle-en-Beaumont : les données clefs

Les 15 et 22 mars se tiennent les élections municipales dans le pays. C'est donc le moment idéal de se rendre compte de la condition socio-économique dans la commune de La Salle-en-Beaumont.

Quoi savoir sur la population demeurant à La Salle-en-Beaumont ?

La Salle-en-Beaumont est une commune d'Isère peuplée par 318 personnes. La Salle-en-Beaumont fait partie de la Communauté de Communes de la Matheysine qui se construit autour de différentes communes comme Prunières, Pellafol ou bien Saint-Pierre-de-Méaroz. La population est peu âgée dans la ville de La Salle-en-Beaumont. Dans cette ville, 30,69 % des habitants ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. La population issue de l'immigration est peu présente à La Salle-en-Beaumont, avec 3,41 % des résidents.

Quels sont les revenus moyens à La Salle-en-Beaumont ?   

Grâce aux chiffres qui suivent, on a la possibilité d'avoir une image globale du marché de l'emploi à La Salle-en-Beaumont. Le portrait des actifs salletons est le suivant : les professions intermédiaires et employés sont représentés à hauteur de 56,52 %. La population active est de 43,34 % (plus de 140 individus). Les hommes sont particulièrement concernés par le chômage dans l'agglomération salletonne. En effet, sur 12 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont des hommes.
En matière de niveau de vie, le revenu fiscal médian national s'élevait à 20 000 € en 2014 en France. À La Salle-en-Beaumont, les résidents ont déclaré un revenu moyen de 19 773 € en 2016.
Pour en savoir plus sur le marché immobilier salleton, regardez les données suivantes, elles pourraient vous éclairer. Au niveau de la location, on constate que les Salletons louent plus souvent les appartements HLM de 3 pièces ainsi que les maisons HLM de 3 pièces. Ils sont environ 2 % à louer le premier type de logement et moins de 2 % le second. À y voir de plus près, on observe que la préférence des propriétaires se porte à environ 21 % sur l'achat d'une maison de 5 pièces et à 34 % sur une maison de 4 pièces.

Que dire de la qualité de vie à La Salle-en-Beaumont ?

La qualité de vie dans une ville s'estime, entre autres, au nombre d'équipements et infrastructures mis à disposition de la population. Ceux-ci manquent un peu à La Salle-en-Beaumont. Il y a 50 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à La Salle-en-Beaumont, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), et on compte ​1 établissement scolaire dans la ville.
Pour vérifier la qualité de vie dans une commune, il est bon de prendre en compte la possible présence de pollution. Que penser de la qualité de l'eau ? Elle est conforme à 50 % sur deux plans : niveau microbiologique ​et niveau physico-chimique. Parcourez les données de L'observatoire national de l'eau pour en savoir plus.