Résultats des élections : La Salle-en-Beaumont

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

Élections régionales et départementales à La Salle-en-Beaumont (38350) en 2021

Dernière mise à jour : mardi 20 avril 2021

Qui seront les prochains conseillers de La Salle-en-Beaumont ? Réponse à la fin du vote des 323 habitants, pour ces élections régionales et départementales, en juin. Le report des élections dans les communes de France a été annoncé par l'État, le gouvernement estimant les risques liés à l'épidémie de coronavirus trop grands. Elles devaient avoir lieu en mars.

Dernières élections régionales de 2015 : quelles tendances à La Salle-en-Beaumont ?

Les journées des précédentes élections régionales étaient les 6 et 13 décembre 2015. Arrivé en tête à La Salle-en-Beaumont, Jean-Jack QUEYRANNE (LUG) s'est fait devancer à l'échelle de la région par Laurent WAUQUIEZ (LUD) et n'est sorti que deuxième. Les scores s'élèvent à 40,89 % des voix contre 40,62 %. En 2015, en Auvergne-Rhône-Alpes, l'Union de la Droite s'était donc vue attribuer 40,62 % des suffrages. L'Union de la Gauche avait gagné 36,84 % des votes. À voir de quelle façon ces nouvelles élections changeront (ou non) la donne.

Pour rappel, cette élection nommera les 204 conseillers régionaux de l'Auvergne-Rhône-Alpes.

En ce qui concerne la répartition des sièges, ils sont, à 50 %, alloués de façon proportionnelle à l'ensemble des listes obtenant plus de 5 % des voix. Les sièges encore disponibles reviennent en plus à la liste remportant la majorité absolue au premier tour ou arrivée en tête au second.

Retour sur les élections départementales de 2015 à La Salle-en-Beaumont

C'est avec une majorité des suffrages que le binôme M. MULYK Fabien et Mme PUISSAT Frédérique (LUD) a gagné l'élection de La Salle-en-Beaumont en 2015. Les citoyens ont voté majoritairement pour le même binôme (Union de la Droite), qui a remporté la première place dans le canton de Matheysine-Trièves.

Au niveau de l'Isère, l'Union de la Droite avait gagné 32 sièges au conseil départemental. Quant à l'Union de la Gauche, elle avait rassemblé 20 sièges. Le scrutin à venir permettra peut-être de redéfinir les forces politiques en présence. Les 58 conseillers départementaux de l'Isère seront élus au cours de ce vote, sachant que le département comprend 29 cantons.

Article à la une des élections

Le cas Muselier met (aussi) le bazar à En Marche

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections