← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Mauléon-Barousse

Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les résidents de Mauléon-Barousse sont allés aux urnes pour les municipales. Lors du 1er tour des élections municipales, 65,45 % des électeurs ont voté. En 2014, ils étaient 80,65 %. On observe donc une baisse de -15,20 points. Le taux de participation des habitants des Hautes-Pyrénées a baissé en comparaison avec celui de l'élection précédente (79,17 % contre 68,49 % cette année).

Pour pouvoir entrer au conseil municipal, un candidat se doit d'avoir emporté au moins la moitié des votes exprimés et le quart des voix des inscrits.

Premier tour des élections municipales 2020 à Mauléon-Barousse : quels sont les résultats ?

Les citoyens de Mauléon-Barousse (65) découvrent donc à présent qui seront les 7 membres du conseil municipal de la ville, puisque ceux-ci ont déjà été désignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Alain Pi se retrouve en tête au premier tour des élections municipales, en réunissant 100 % des suffrages. Quant à Louis Barthié-Fortassin et Josette Maury, 98,59 % des votes leur reviennent. Divers élus, dont par exemple Georgette Arnouil (97,18 %), Ginette Barthié-Fortassin (95,77 %), José-Louis Barral (90,14 %) et Louis Dumont (88,73 %), affichent également des chiffres élevés.

Après avoir été élus, les conseillers municipaux sont conviés à choisir – parmi eux – le futur maire.

Résultats du premier tour - Mauléon-Barousse

Abstention : 34.55% Participation : 65.45%

Résultats détaillés du tour 1

  • Alain PI, 100%



    Alain PI

    100 %

    71 votes

  • Louis BARTHIÉ-FORTASSIN, 98.59%



    Louis BARTHIÉ-FORTASSIN

    98.59 %

    70 votes

  • Josette MAURY, 98.59%



    Josette MAURY

    98.59 %

    70 votes

  • Georgette ARNOUIL, 97.18%



    Georgette ARNOUIL

    97.18 %

    69 votes

  • Ginette BARTHIÉ-FORTASSIN, 95.77%



    Ginette BARTHIÉ-FORTASSIN

    95.77 %

    68 votes

  • José-Louis BARRAL, 90.14%



    José-Louis BARRAL

    90.14 %

    64 votes

  • Louis DUMONT, 88.73%



    Louis DUMONT

    88.73 %

    63 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 121 habitants
  • 110 inscrits
  • Votants72 inscrits 65.45%
  • Abstentionnistes38 inscrits 34.55%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Mauléon-Barousse : le contexte politique des élections municipales

Les futures élections des 15 mars et 22 mars 2020 seront tenues par les communes françaises pour qu'elles renouvellent leur conseil municipal. Si votre commune comptabilise moins de 1000 habitants, vous pourrez alors directement voter pour vos candidats, parmi ceux dont la candidature a été officiellement acceptée.

À Mauléon-Barousse, qui sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Georgette Arnouil se présente comme candidate. Les candidatures de José-Louis Barral, Ginette Barthié-Fortassin, Louis Barthié-Fortassin, Louis Dumont, Josette Maury et Alain Pi viennent s'ajouter.

Pour rappel : il peut arriver pour les candidats d'être élus au premier tour s'ils atteignent une majorité absolue, mais à condition que plus d'un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales aient voté pour eux. Pour le second tour hypothétique, les candidats doivent avoir une majorité relative pour pouvoir être élus et prendre l'un des 7 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Mauléon-Barousse ?

Les 15 et 22 mars 2020, le nouveau conseil municipal de la commune de Mauléon-Barousse sera choisi, lors des élections municipales 2020. Seuls les individus français ou membres de l'UE seront en mesure de voter dans le cadre de ces élections. Il faudra en outre s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la ville, et être inscrit sur les listes électorales. Pour cela, on doit être majeur.

Mise en contexte de ces élections municipales : zoom sur 2014

Les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent grâce à un scrutin plurinominal avec panachage pour les municipales. De fait, ils élisent plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi choisir des membres de deux listes différentes.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus dans la commune de Mauléon-Barousse. José-Luis Barral, Louis Dumont, Bernadette Vayssieres, Jean-Pierre Mourembles mais aussi Ginette Barthié Fortassin et Georgette Arnouilh assistaient Josette Maury, Louis Barthie Fortassin et Alain Pi, qui ont été chargés par les Mauléonnais de les diriger.
On recense de nombreux votants lors de ce scrutin : 100 voix ont été décomptées pour une liste de 124 personnes au total. Ce taux de participation induit une forte baisse si nous le confrontons à celui des précédentes Municipales de 2008 (86,13 %).

La tendance existait-elle au moment de l'élection précédente ?

Il y aura eu plusieurs votes entre aujourd'hui et les dernières Municipales. Les précédentes Présidentielles, pour leur part, datent de 2017. En se basant sur les résultats du premier tour des précédentes élections présidentielles à Mauléon-Barousse, une analyse comparative indique qu'ils s'avéraient différents de ceux déclarés au niveau du pays.
20,69 % : c'est le score du premier tour d'Emmanuel Macron (En marche !), derrière François Fillon (Les Républicains) d'une part, et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'autre part, qui ont obtenu respectivement 24,14 % et 22,99 % des suffrages. Le choix s'est fait au second tour : les résidents de Mauléon-Barousse ont élu Emmanuel Macron à 67,16 %. 81 Mauléonnais sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (71,68 %) tandis que la participation en 2012 était de 80,31 %. On note par conséquent une baisse différente de l'évolution à l'échelle nationale (-5,8 points).

Quelques informations sur Mauléon-Barousse

Avant d'aller aux bureaux de vote lors des municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens de Mauléon-Barousse de se pencher sur les objectifs socio-économiques de leur commune.

Quelques mots sur le profil des résidents de Mauléon-Barousse

À Mauléon-Barousse, 95 personnes vivent dans ce petit village des Hautes-Pyrénées. Mauléon-Barousse bénéficie de la Communauté de Communes Neste Barousse qui lui assure le lien avec les villes avoisinantes, comme Aveux, Aventignan ou Sost. Les calculs attestent d'une population peu âgée. De fait, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 36,67 % ont entre 55 et 64 ans. Mauléon-Barousse est assez concernée par l'immigration, avec 7,37 % d'immigrés.

Mauléon-Barousse : comment caractériser son niveau de vie ?

Un survol des secteurs qui suivent permet de bien cerner l'emploi à Mauléon-Barousse. Près de 45 habitants (47,37 % de la population) ont un travail à Mauléon-Barousse. En grande partie (100 % de la population active), les Mauléonnais sont des employés et ouvriers. Les femmes représentent une majeure partie de la population mauléonnaise en demande d'emploi. La population percevant des allocations forme 2 % des citoyens.
Les données indiquent que le revenu fiscal médian s'élève à 20 024 € par an à Mauléon-Barousse. Un chiffre similaire au revenu médian de 2014 en France, qui était de 20 000 €.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une variable intéressante pour se rendre compte du niveau de vie des habitants d'une ville. 8 % des locataires mauléonnais habitent dans un appartement HLM de 3 pièces et 5 % dans un appartement non HLM de 3 pièces. Le choix des propriétaires se porte sur une maison de 5 pièces à environ 25 % et sur une maison de 4 pièces à 32 %.

Fait-il bon vivre à Mauléon-Barousse ?

Les équipements pour les Mauléonnais (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont peu nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 6.
Un environnement de vie sain veut dire une faible pollution. Des indices peuvent vous renseigner à ce sujet. À noter : la qualité de l'eau est à 50 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut constater qu'elle remplit les normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.