← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Bramevaque

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que les habitants de Bramevaque ont été appelés à voter pour les élections municipales. 88,89 % des électeurs ont voté lors du premier tour des élections municipales, par rapport à 90,24 % en 2014. On observe donc une très légère baisse de -1,35 point du taux de participation. La participation à l'élection a baissé dans le département des Hautes-Pyrénées lorsqu'on la rapporte au taux de participation du scrutin précédent : 79,17 % contre 68,49 % cette année.

Comment un candidat peut-il obtenir son siège au conseil municipal ? En emportant plus de la moitié des votes exprimés et 25 % des suffrages des inscrits.

Quel est le résultat du 1er tour des municipales 2020 à Bramevaque ?

Les résidents de Bramevaque (65) apprennent donc maintenant qui seront leurs membres du conseil municipal, étant donné que les 7 sièges ont déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. Les citoyens ont plébiscité Pierre Borie au 1er tour des élections municipales : il arrive en première place avec 100 % des voix. Pauline Bon et Maxime Fortassin, quant à eux, décrochent l'appui de 96,77 % des électeurs. Catherine Bon (93,54 %), Joëlle Fortassin (93,54 %), Karine Zamuner (74,19 %) et Pierre Zamuner (70,96 %) ont été élus par les résidents, comme en atteste leur score élevé.

Après le dépouillement des voix, il a été établi que, dans ce petit village, il y a eu des votes blancs (3,13 %).

Le nouveau maire doit maintenant être choisi par et parmi les conseillers municipaux.

Résultats du premier tour - Bramevaque

Abstention : 11.11% Participation : 88.89%

Résultats détaillés du tour 1

  • Pierre BORIE, 100%



    Pierre BORIE

    100 %

    31 votes

  • Pauline BON, 96.77%



    Pauline BON

    96.77 %

    30 votes

  • Maxime FORTASSIN, 96.77%



    Maxime FORTASSIN

    96.77 %

    30 votes

  • Catherine BON, 93.54%



    Catherine BON

    93.54 %

    29 votes

  • Joëlle FORTASSIN, 93.54%



    Joëlle FORTASSIN

    93.54 %

    29 votes

  • Karine ZAMUNER, 74.19%



    Karine ZAMUNER

    74.19 %

    23 votes

  • Pierre ZAMUNER, 70.96%



    Pierre ZAMUNER

    70.96 %

    22 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 36 habitants
  • 36 inscrits
  • Votants32 inscrits 88.89%
  • Abstentionnistes4 inscrits 11.11%
  • Votes blancs1 inscrits 3.13%

Article à la une des élections

Réseaux sociaux : Marine Le Pen et le risque de censure

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Bramevaque : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal devra être renouvelé dans toutes les communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les électeurs désignent directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Les élections municipales 2020 arrivant, quels sont les candidats à se présenter à Bramevaque ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. Candidate à sa réélection, la maire actuelle de Bramevaque est Joëlle Fortassin. Catherine Bon a également déposé sa candidature. Cette dernière s'était présentée aux élections municipales 2014 et avait alors emporté un siège au conseil municipal. Vous trouverez aussi sur la liste des candidats à Bramevaque Pauline Bon, Pierre Borie, Maxime Fortassin, Karine Zamuner et Pierre Zamuner.

Rappel : pour pouvoir être élus dès le premier tour, les candidats doivent rassembler la majorité absolue et avoir remporté les voix de plus d'un quart des résidents enregistrés sur les listes électorales. En cas de second tour, une majorité relative doit être atteinte afin que les candidats soient élus et puissent prendre l'un des 7 sièges à pourvoir.

Bramevaque : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal de la ville de Bramevaque sera élu les 15 et 22 mars 2020, lors des élections municipales 2020. Sont concernés par ces élections les individus majeurs qui résident ou paient leurs impôts dans la municipalité en question. Les électeurs peuvent être français, ou ressortissants de l'UE.

Élections municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage ? C'est un scrutin qui concerne les municipales, pour les communes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent d'ailleurs élire des candidats de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, à Bramevaque, dès le soir du premier tour, les habitants désignaient 7 membres du conseil municipal. Les candidats Marie-Claude Borie et Gérard Salis, avec Catherine Bon, Gérard Borie, Jean-Louis Teulié, Nadine Peyroulet et Karine Zamuner à leurs côtés, étaient chargés, par les habitants de la commune, de diriger la ville.
Remarque : 37 citoyens ont décidé d'aller voter, parmi les 41 personnes présentes sur la liste électorale. De fait, de très nombreux électeurs ont exprimé leur voix. En comparaison avec celle des élections municipales de 2008 (93,75 %), cette participation sous-entend une forte baisse.

Percevait-on déjà cette tendance aux précédentes élections ?

Plusieurs scrutins se sont tenus après les élections municipales, mais il n'y a pas eu d'élections présidentielles depuis 2017. En comparant aux résultats à l'échelle du pays, les votes des citoyens de Bramevaque étaient identiques à ceux de l'ensemble des citoyens français lors du premier tour des dernières élections présidentielles.
L'écart s'est agrandi entre Marine Le Pen (Front national) qui a emporté 20,59 % des suffrages au premier tour, et Emmanuel Macron (En marche !) d'une part et Jean Lassalle (Résistons !) d'autre part, qui ont obtenu 38,24 % et 23,53 % des voix. 57,14 % : c'est le score qu'a réalisé Emmanuel Macron au second tour chez les administrés de Bramevaque. Une diminution de -5,8 points s'est fait ressentir au niveau du pays lors du second tour des élections présidentielles de 2017 en comparaison avec celles de 2012. À Bramevaque, cette évolution a été assez différente : ils ont été 32 résidents à s'être déplacés (84,21 %) contre 86,11 % en 2012.
La République en Marche avec Renaissance d'un côté, et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) de l'autre avaient respectivement emporté 38,1 % et 28,57 % des votes aux Européennes 2019.

Bramevaque : les données clefs

Avec les élections municipales qui arrivent (15 et 22 mars 2020), il peut être utile pour les citoyens de Bramevaque d'en savoir plus quant à la situation socio-économique de leur commune.

Quelles sont les grandes particularités des résidents de Bramevaque ?

Bramevaque est une commune des Hautes-Pyrénées. Elle comptabilise 34 résidents. Bramevaque fait partie de la Communauté de Communes Neste Barousse, qui est aussi composée d'Anères, Aventignan ou également Tibiran-Jaunac. Les habitants sont peu âgés : la majorité a entre 25 et 54 ans et 26,09 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. La population issue de l'immigration est peu représentée à Bramevaque, avec 3,13 % des habitants.

Revenus, emploi et immobilier : comment définir le niveau de vie à Bramevaque ?

Lorsque l'on regarde les chiffres suivants en détail, on peut bien comprendre l'état du marché du travail à Bramevaque. Les professions intermédiaires et ouvriers sont les catégories prédominantes au sein de la population active à Bramevaque. 23 habitants de la commune sont en poste (62,50 % de la population) et 100 % des actifs ont l'un de ces statuts. 2 % des habitants de la commune actifs sont en demande d'emploi. Plus de la moitié de ces habitants au chômage sont des femmes.

La qualité de vie à Bramevaque plus dans le détail

Les infrastructures manquent un peu pour répondre aux besoins des résidents de cette ville.
Outre les infrastructures, notez que le niveau de pollution peut être évalué via la qualité de l'air ou de l'eau. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau est 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.