← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Chélan

Résumé du premier tour

Les citoyens de Chélan sont allés voter le 15 mars 2020 pour les municipales. 64,96 % des citoyens sont allés aux urnes, par rapport à 73,72 % lors de l'élection de 2014 (baisse de -8,76 points). On constate que le taux de participation dans le département du Gers a baissé, en comparaison avec la dernière élection (80,50 % contre 67,84 % cette année).

Un candidat qui emporte plus de la moitié des votes estimés valides et le quart des voix des inscrits pourra siéger au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui l'emporte au 1er tour à Chélan ?

Les 11 sièges du conseil municipal de Chélan (32) ont donc déjà été assignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Benoît Baqué atteint 97,72 % au premier tour des élections municipales. Jean-François Chefd'hotel et Jean-Marie Devèze, pour leur part, ont le soutien de 96,59 % des votants. Olivier Gaspa (95,45 %), Carmen Saint-Martin (95,45 %), Michel Dumont (94,31 %), Didier Maratzu (94,31 %), Laurent Mengelle (94,31 %), Marielle Gaspin-Laburre (93,18 %), Guy Niolet (88,63 %) et Philippe Brune (86,36 %) se sont garanti un siège au conseil municipal grâce à leur résultat élevé.

Les bulletins de vote de ce hameau ont été dépouillés : il y a eu 1,12 % de votes blancs.

Place désormais à l'élection du maire parmi les membres du conseil municipal qui le désignent eux-mêmes.

Résultats du premier tour - Chélan

Abstention : 35.04% Participation : 64.96%

Résultats détaillés du tour 1

  • Benoît BAQUÉ, 97.72%



    Benoît BAQUÉ

    97.72 %

    86 votes

  • Jean-François CHEFD'HOTEL, 96.59%



    Jean-François CHEFD'HOTEL

    96.59 %

    85 votes

  • Jean-Marie DEVÈZE, 96.59%



    Jean-Marie DEVÈZE

    96.59 %

    85 votes

  • Olivier GASPA, 95.45%



    Olivier GASPA

    95.45 %

    84 votes

  • Carmen SAINT-MARTIN, 95.45%



    Carmen SAINT-MARTIN

    95.45 %

    84 votes

  • Michel DUMONT, 94.31%



    Michel DUMONT

    94.31 %

    83 votes

  • Didier MARATZU, 94.31%



    Didier MARATZU

    94.31 %

    83 votes

  • Laurent MENGELLE, 94.31%



    Laurent MENGELLE

    94.31 %

    83 votes

  • Marielle GASPIN-LABURRE, 93.18%



    Marielle GASPIN-LABURRE

    93.18 %

    82 votes

  • Guy NIOLET, 88.63%



    Guy NIOLET

    88.63 %

    78 votes

  • Philippe BRUNE, 86.36%



    Philippe BRUNE

    86.36 %

    76 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 189 habitants
  • 137 inscrits
  • Votants89 inscrits 64.96%
  • Abstentionnistes48 inscrits 35.04%
  • Votes blancs1 inscrits 1.12%

Article à la une des élections

Le spectre d'un nouveau report des régionales

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Chélan : le contexte politique des élections municipales

Lors des élections des 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises seront appelées à renouveler leur conseil municipal. Les candidats seront ici élus directement par les citoyens le jour du suffrage, contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants où une liste est nécessaire pour se présenter.

Qui sera dans la course à Chélan pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Carmen Saint-Martin, maire de Chélan, propose sa candidature pour un autre mandat. De la même manière, Benoît Baqué a validé sa candidature. Il avait obtenu un siège au conseil municipal après les municipales 2014. Philippe Brune, Jean-François Chefd'hotel, Jean-Marie Devèze, Michel Dumont, Olivier Gaspa, Marielle Gaspin-Laburre, Didier Maratzu, Laurent Mengelle et Guy Niolet se rajoutent à la liste des candidats à Chélan.

À noter : afin d'être élus dès le premier tour, les candidats auront l'obligation de remporter une majorité absolue, à la condition que plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales aient voté pour eux. Pour être élus lors de l'éventuel second tour et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir, ceux-ci devront atteindre une majorité relative.

Chélan : quels sont les enjeux des Municipales ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, les électeurs de Chélan désigneront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Pour information, diverses conditions doivent être remplies pour prendre part à ce suffrage. En plus d'être majeur et inscrit sur les listes électorales, il faut être français ou membre de l'Union européenne et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la commune du vote.

Qui l'emportait en 2014 ? Retour sur les précédentes élections municipales

Il existe un système électoral particulier lors des municipales pour les communes de moins de 1000 habitants. En effet, les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent d'ailleurs élire des candidats de deux listes différentes. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
À Chélan, les citoyens avaient choisi 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Les Chélanais ont compté sur Patrick Bajon, Guy Niolet, Didier Maratzu, Benoît Baqué mais aussi Laurent Mengelle et Jean-François Chefd'hotel pour accompagner Carmen Saint-Martin et Jean-Marie Deveze dans leur tâche de les administrer.
Les bureaux de vote ont recueilli d'assez nombreux votes (101, sur un total de 137 inscrits). Une forte baisse s'est fait sentir, par rapport au taux de participation de 83,82 % des Municipales, en 2008.

Les derniers scrutins ont-ils révélé la même tendance ?

Plusieurs élections, dont, notamment, les élections présidentielles en 2017, se sont déroulées depuis les précédentes Municipales. Retour en 2017 à Chélan : les résidents ont voté lors du premier tour des Présidentielles et les scores ont été identiques à ce que l'on a pu observer dans l'ensemble du pays.
Les résultats du premier tour ont dressé une différence : Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) ont emporté les résultats les plus élevés avec 28,13 % et 19,79 % des suffrages, devant François Fillon (Républicains) qui n'a obtenu que 18,75 %. Au second tour, Emmanuel Macron est arrivé en tête avec 69,41 % des voix des habitants de Chélan. La participation au second tour de 2017 a diminué de -5,8 points sur l'ensemble de la France en comparaison de 2012. À Chélan, l'évolution est assez différente : ils ont été 98 habitants à venir voter au second tour des dernières Présidentielles, soit 80,33 % contre 87,6 % en 2012.
Suite aux élections européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est démarquée par un résultat de 22,03 %, et La France Insoumise avec 23,73 % des votes.

Chélan : les informations clefs

Les élections municipales apportent une idée de la situation socio-économique à Chélan. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les citoyens devront se rendre voter.

Que pourrait-on retenir des habitants de la ville de Chélan ?

Chélan est une commune du Gers comptant 175 habitants. À la création de la Communauté de Communes Val de Gers, le petit village a été attaché, par exemple, à Barran, Pouy-Loubrin ou également Saint-Blancard. Les Chélanais demeurent peu âgés dans l'ensemble : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans et 31,11 % des personnes entre 55 et 64 ans. Chélan accueille une part très élevée d'immigrés : 16,57 % de sa population.

Activité, logement, revenus... Comment vit-on à Chélan ?

Les données qui suivent permettent de connaître les taux du chômage à Chélan. Si plus de 62 Chélanais travaillent (36,57 % des résidents), 60 % de la population active occupe le statut d'agriculteurs exploitants et employés. Les hommes sont plus concernés par le chômage : ils représentent plus de la moitié des demandeurs d'emploi en ville (un peu moins de 20 % de la population active).
Les habitants de Chélan gagnaient en moyenne 19 164 € par an en 2016 – versus environ 20 000 € de revenu fiscal médian pour la France en 2014. Les Chélanais ont donc un niveau de vie similaire à la moyenne nationale.
Le marché immobilier de Chélan vous informera encore mieux sur le niveau de vie des Chélanais. Sur le marché locatif chélanais, les plus cotées sont les maisons non HLM de 4 pièces qui correspondent à moins de 4 % de la demande, ainsi que les appartements non HLM de 3 pièces à hauteur d'environ 3 %. Dans quoi investissent les Chélanais pour être propriétaires ? Ils s'avèrent le quart à choisir une maison de 6 pièces et 42 % une maison de 4 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Comment vit-on à Chélan ?

Chélan est une ville où les infrastructures manquent un peu pour satisfaire les demandes de ses citoyens. Il y a 17 enfants ayant l'âge d'aller à l'école dans la commune, il y a donc peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Vous avez certainement à coeur de savoir si votre ville est polluée. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.