← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Tart-le-Bas

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que les habitants de Tart-le-Bas ont été appelés à voter pour les municipales. Le 1er tour des élections municipales avait réuni 75,68 % des citoyens en 2014. Ils étaient, cette année, 61,11 % à avoir voté (soit une baisse de -14,57 points). Si l'on compare avec les données du scrutin précédent, on note que le taux de participation des résidents de la Côte-d'Or a baissé (76,34 % contre 65,46 % cette année).

Est élu au conseil municipal tout candidat ayant obtenu plus de 50 % des voix exprimées et le quart des suffrages des inscrits.

Quels candidats les électeurs de Tart-le-Bas ont-ils choisis lors du 1er tour des élections municipales 2020 ?

Fin du suspense à Tart-le-Bas (21), puisque les 11 membres du conseil municipal ont donc déjà été désignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Durant le 1er tour des élections municipales, ce sont Patrice Caillot, Marie-Paule Fontaine et Marco Melani qui se retrouvent en tête avec 96,63 % des votes. De nouveaux conseillers municipaux ont réalisé un score élevé : Françoise Lauriot (95,79 %), Brigitte Vong (95,79 %), Lucas Michot (94,95 %), Cécile Marin (93,27 %), Laurent Gauthereau (90,75 %), Sylvain Henry (89,91 %), Angélique Olanda (88,23 %) et Evelyne Monnot (87,39 %).

Le prochain maire doit maintenant être choisi par et parmi les membres du conseil municipal.

Résultats du premier tour - Tart-le-Bas

Abstention : 38.89% Participation : 61.11%

Résultats détaillés du tour 1

  • Patrice CAILLOT, 96.63%



    Patrice CAILLOT

    96.63 %

    115 votes

  • Marie-Paule FONTAINE, 96.63%



    Marie-Paule FONTAINE

    96.63 %

    115 votes

  • Marco MELANI, 96.63%



    Marco MELANI

    96.63 %

    115 votes

  • Françoise LAURIOT, 95.79%



    Françoise LAURIOT

    95.79 %

    114 votes

  • Brigitte VONG, 95.79%



    Brigitte VONG

    95.79 %

    114 votes

  • Lucas MICHOT, 94.95%



    Lucas MICHOT

    94.95 %

    113 votes

  • Cécile MARIN, 93.27%



    Cécile MARIN

    93.27 %

    111 votes

  • Laurent GAUTHEREAU, 90.75%



    Laurent GAUTHEREAU

    90.75 %

    108 votes

  • Sylvain HENRY, 89.91%



    Sylvain HENRY

    89.91 %

    107 votes

  • Angélique OLANDA, 88.23%



    Angélique OLANDA

    88.23 %

    105 votes

  • Evelyne MONNOT, 87.39%



    Evelyne MONNOT

    87.39 %

    104 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 222 habitants
  • 198 inscrits
  • Votants121 inscrits 61.11%
  • Abstentionnistes77 inscrits 38.89%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Le Havre : la nouvelle vie d’Édouard Philippe

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Tart-le-Bas : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux se tiendra les 15 mars et 22 mars prochains, dans toutes les communes françaises. Les citoyens des communes n'excédant pas 1 000 habitants votent non pas pour une liste, mais directement pour les candidats ayant au préalable soumis leur candidature.

La liste des candidats aux Municipales 2020 à Tart-Le-Bas

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. La mairie de Tart-Le-Bas, tenue par Marie-Paule Fontaine, voit sa maire candidater à sa réélection. Patrice Caillot se présente comme candidat. Déjà candidat lors des élections municipales de 2014, il avait alors obtenu un siège au conseil municipal. Vous pourrez aussi découvrir sur les bulletins de vote Laurent Gauthereau, Sylvain Henry, Françoise Lauriot, Cécile Marin, Marco Melani, Lucas Michot, Evelyne Monnot, Angélique Olanda et Brigitte Vong.

La règle des élections municipales est comme suit : les candidats sont en mesure d'être élus à l'issue du premier tour s'ils atteignent la majorité absolue, mais sous réserve qu'ils aient rassemblé les voix de plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. Si un second tour s'avère nécessaire, les candidats doivent obligatoirement remporter une majorité relative pour être élus et alors pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Tart-le-Bas : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020 auront lieu les 15 et 22 mars 2020, l'opportunité pour Tart-le-Bas d'élire son nouveau conseil municipal. Pour voter lors de cette élection, plusieurs conditions doivent être remplies : on doit avoir plus de 18 ans, s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou membre de l'UE.

Qui l'emportait en 2014 ? Bilan des dernières Municipales

Les villes de moins de 1000 habitants sont soumises à un scrutin plurinominal avec panachage dans le cadre de ces élections municipales. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi désigner des membres de deux listes différentes.
Les électeurs de Tart-le-Bas ont fini par choisir 11 membres du conseil municipal le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Ce sont Brigitte Vong et Jean-François Charpy que les habitants de la commune avaient désignés pour les diriger, en compagnie de Patrice Caillot, Evelyne Monnot, Marco Melani, Dominique Maniere mais aussi Alain Guyot et Jacques Lauriot.
D'assez nombreux citoyens se sont rendus aux bureaux de vote : 140 sur les 185 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci établit une forte baisse de la participation si on la rapporte aux précédentes Municipales de 2008 où elle affichait 85,88 %.

Cette tendance existait-elle lors de l'élection précédente ?

Plusieurs scrutins se sont tenus suite aux Municipales, mais il n'y a pas eu de Présidentielles depuis 2017. Si on analyse la tendance du premier tour des précédentes Présidentielles à Tart-le-Bas, le constat qui en ressort montre que les scores étaient différents de ceux enregistrés à l'échelle du pays.
Parmi les favoris du premier tour : Marine Le Pen (Front national, 28,4 % des suffrages), ainsi que François Fillon (Les Républicains, 24,07 % des votes), puis, derrière, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 17,9 % des voix). Emmanuel Macron a été élu par les résidents de Tart-le-Bas qui l'ont désigné à 52,08 %. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, le taux de participation à Tart-le-Bas était de 89,01 %, tandis qu'il atteignait 86,08 % en 2017 avec 167 électeurs. On observe donc une baisse différente de l'évolution remarquée au niveau national (-5,8 points).
L'examen des résultats déclarés aux élections européennes 2019 fait état d'un score de 32,46 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), et de 21,93 % pour La République en Marche avec Renaissance.

Quelques informations sur Tart-le-Bas

Point sur les élections municipales 2020 des 15 et 22 mars à Tart-le-Bas. L'environnement socio-économique (écologie, mobilité, sécurité, accès aux soins...) représente un bon indicateur à prendre en compte concernant la situation dans la municipalité.

Quel est le profil des résidents de Tart-le-Bas ?

Tart-le-Bas se trouve dans la Côte-d'Or. 248 individus résident dans ce petit village. La création de la Communauté de Communes de la Plaine Dijonnaise a permis de lier ce hameau à des villes voisines, comme Beire-le-Fort, Longeault-Pluvault ou bien Cessey-sur-Tille. Les habitants de l'agglomération sont peu âgés. La majorité des habitants de la commune ont entre 25 et 54 ans et 18,42 % se situent entre 55 et 64 ans. La population issue de l'immigration est peu présente à Tart-le-Bas, avec 0,41 % des habitants.

Emploi, logement, revenus... Comment vit-on à Tart-le-Bas ?

Les chiffres qui suivent donnent un panorama sur la situation du marché de l'emploi à Tart-le-Bas. Près de 121 habitants de la commune disent travailler – soit 50,41 % de la population. Les employés et ouvriers constituent 61,90 % de la population active. Le pourcentage de chômage des femmes est majoritaire dans l'agglomération où 7 % de la population totale sont à la recherche d'un travail.
En 2014, le revenu fiscal médian était de 20 000 € sur toute la France. À Tart-le-Bas, sur l'année 2016, les foyers ont touché en moyenne 23 208 € par an.
Le niveau de vie d'une ville se mesure également à son marché immobilier. Qu'en est-il à Tart-le-Bas ? Niveau location, on compte environ 1 % d'appartements non HLM de 4 pièces et environ 1 % de maisons non HLM de 4 pièces qui sont habités par des locataires. Votre commune enregistre un taux de propriétaires d'un peu plus de 30 % pour les maisons de 5 pièces contre 39 % possédant des maisons de 6 pièces.

Peut-on allier qualité de vie avec Tart-le-Bas ?

Dans la ville de Tart-le-Bas, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec ses 50 enfants âgés de 0 à 15 ans à Tart-le-Bas, il est clair que la commune compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents.
Savoir à quel point un territoire est pollué apporte une information importante sur la qualité de vie sur place. Avec L'observatoire national de l'eau, on peut noter que la qualité de l'eau est conforme à 100 %, tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.