← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Marcq

Résumé du premier tour

Les élections municipales ont mobilisé les résidents de Marcq le 15 mars 2020. En 2014, 82 % des citoyens s'étaient exprimés lors du 1er tour des élections municipales. Cette année, ils ont été 65,93 % à voter, soit une baisse de -16,07 points. Le taux de participation à l'élection a baissé dans le département des Ardennes lorsqu'on le rapporte à la participation du scrutin précédent : 76,83 % contre 64,96 % cette année.

Si plus du quart des inscrits et au moins la moitié des électeurs glissent un bulletin pour un candidat, ce dernier est élu au conseil municipal.

Scores du 1er tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Marcq ?

À Marcq (08), l'ensemble des 11 sièges à pourvoir a donc déjà été octroyé dès le premier tour des élections municipales 2020. Alain Leoni obtient 98,11 % au premier tour des élections municipales. Tony Lambert et Fabienne Leclerc ont pu compter sur le soutien de 94,33 % des votants. À la suite de ce tour, les candidats comme Paule Murail (90,56 %), Carine Vesely (90,56 %), Aurelien Guerlet (86,79 %), Albertus Klaasse (84,90 %), Dominique Mouton (84,90 %), Sophie Bettig (83,01 %), Séverine Lallement (77,35 %) et Laurent Peyret (75,47 %) sortent également victorieux du fait de leur score élevé.

Appelés à voter, certains citoyens de ce petit village ont voté blanc (3,33 %). Il y avait aussi des bulletins nuls (8,33 %).

C'est maintenant aux nouveaux membres du conseil municipal de choisir un maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Marcq

Abstention : 34.07% Participation : 65.93%

Résultats détaillés du tour 1

  • Alain LEONI, 98.11%



    Alain LEONI

    98.11 %

    52 votes

  • Tony LAMBERT, 94.33%



    Tony LAMBERT

    94.33 %

    50 votes

  • Fabienne LECLERC, 94.33%



    Fabienne LECLERC

    94.33 %

    50 votes

  • Paule MURAIL, 90.56%



    Paule MURAIL

    90.56 %

    48 votes

  • Carine VESELY, 90.56%



    Carine VESELY

    90.56 %

    48 votes

  • Aurelien GUERLET, 86.79%



    Aurelien GUERLET

    86.79 %

    46 votes

  • Albertus KLAASSE, 84.9%



    Albertus KLAASSE

    84.9 %

    45 votes

  • Dominique MOUTON, 84.9%



    Dominique MOUTON

    84.9 %

    45 votes

  • Sophie BETTIG, 83.01%



    Sophie BETTIG

    83.01 %

    44 votes

  • Séverine LALLEMENT, 77.35%



    Séverine LALLEMENT

    77.35 %

    41 votes

  • Laurent PEYRET, 75.47%



    Laurent PEYRET

    75.47 %

    40 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 103 habitants
  • 91 inscrits
  • Votants60 inscrits 65.93%
  • Abstentionnistes31 inscrits 34.07%
  • Votes blancs2 inscrits 3.33%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Marcq : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal des communes françaises est fixé aux 15 mars et 22 mars 2020, dates auxquelles auront lieu les prochaines élections. Pour les communes de moins de 1 000 habitants, et contrairement à celles qui excèdent ce nombre, les électeurs voteront ici directement pour un ou plusieurs candidats, à la condition que ceux-ci se soient officiellement présentés.

Municipales 2020 à Marcq : les candidats

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Alain Leoni, maire en fonction de Marcq, est candidat à sa réélection. Sophie Bettig se porte elle aussi candidate. Celle-ci avait décroché un siège au conseil municipal à l'issue des élections municipales 2014. Aurelien Guerlet, Albertus Klaasse, Séverine Lallement, Tony Lambert, Fabienne Leclerc, Dominique Mouton, Paule Murail, Laurent Peyret et Carine Vesely ont aussi déclaré leur candidature.

Rappelons que tout candidat a la possibilité d'être élu au premier tour dans l'éventualité où il remporte une majorité absolue, sous réserve d'avoir reçu les voix d'au moins un quart des résidents enregistrés sur les listes électorales. S'il y a un second tour, le candidat doit obtenir une majorité relative de façon à pouvoir être élu et décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Marcq ?

Les 15 et 22 mars 2020, le nouveau conseil municipal de la ville de Marcq sera élu, lors des élections municipales 2020. Certains critères doivent être réunis pour prendre part à ces élections. Il faut être un électeur français ou un membre de l'Union européenne, résidant ou payant ses impôts dans la municipalité dont il est question. Il faut en outre être majeur pour avoir le droit de vote.

Zoom sur les dernières Municipales (2014)

Dans le cadre d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs sont libres de voter pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes. Ce scrutin s'applique aux communes de moins de 1000 habitants lors des élections municipales.
Les citoyens de Marcq ont choisi 11 membres du conseil municipal à l'issue du vote qui a eu lieu le 23 mars 2014, soit dès le soir du premier tour. Les candidats Jean-Guy Menillet, Sandra Zeimet et Alain Leoni avaient été choisis par les Marcquois pour les administrer. Les assistant, on pouvait retrouver Sophie Bettig, Florian Lallement, Paule Murail, Séverine Lallement mais aussi Carine Poinot et Raoul Mas.
De nombreux suffrages ont été comptabilisés pendant ces élections : sur un total de 100 inscrits sur les listes électorales, 82 électeurs ont voté. Ceci équivaut à une forte baisse par rapport à la participation aux élections municipales de 2008 qui s'élevait à 85,57 %.

Cette tendance s'est-elle diffusée d'une élection à une autre ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les élections municipales, y compris les Présidentielles qui se sont tenues en 2017. Au premier tour des élections présidentielles, en 2017, on note que le choix des résidents de Marcq était différent de celui du reste des citoyens français.
Les scores du premier tour ont établi une différence : François Fillon (Républicains) ainsi que Marine Le Pen (Front national) ont emporté les scores les plus élevés avec 34,67 % et 25,33 % des suffrages, devant Emmanuel Macron (En marche !) qui n'a obtenu que 20 %. Il y aura eu 58,06 % de voix des habitants de Marcq pour Emmanuel Macron au deuxième tour. La part de votants parmi les habitants de Marcq atteignait 72 au second tour, soit 79,12 % de participation.
On relèvera lors des Européennes de 2019 les bons résultats emportés par les listes suivantes : Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), avec 25 % des suffrages, et Europe Écologie avec 16,67 % des voix.

Quelques informations sur Marcq

Les élections municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, nous fournissent une idée des données socio-économiques à Marcq.

Quelles sont les grandes spécificités des résidents de Marcq ?

Marcq est une ville des Ardennes, accueillant 100 habitants. Elle est grande de. Avec ce petit village, les municipalités de Belval-Bois-des-Dames, Sy ou Séchault sont parmi les communes qui forment la Communauté de Communes de l'Argonne Ardennaise. Les Marcquois sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 27,45 % ont entre 55 et 64 ans). Le multiculturalisme est peu présent à Marcq, où 3,96 % des habitants proviennent de l'immigration.

Activité, immobilier, revenus... Comment vivent les résidents de Marcq ?

Le marché de l'emploi se retrouve dans les chiffres suivants. Les habitants de la commune sont en majeure partie des professions intermédiaires et employés. On estime qu'ils constituent 62,50 % des 31 Marcquois en activité (les actifs représentent quant à eux 30,69 % de la population). Le taux de chômage s'élève à environ 22 % dans l'agglomération marcquoise. D'ailleurs, plus de la moitié des demandeurs d'emploi est composée d'hommes.
Si l'on souhaite comparer les chiffres, le niveau de vie à Marcq s'avère plus faible que celui de la France. Le revenu fiscal médian des Marcquois était de 17 311 € en 2016 quand le revenu fiscal médian français s'élevait à 20 000 € durant l'année 2014.
Enfin, le marché immobilier reste un très bon indicateur du dynamisme d'une ville : les Marcquois sont-ils plutôt locataires ou bien propriétaires, habitent-ils davantage des maisons ou des appartements ? Les Marcquois sont plus de 4 % à être locataires de maisons non HLM de 5 pièces et plus de 2 % d'une maison meublée de 4 pièces. Un peu plus du quart des Marcquois sont propriétaires d'une maison de 5 pièces tandis qu'ils s'avèrent 34 % à avoir investi dans une maison de 6 pièces.

Quelques indicateurs sur la qualité de vie à Marcq

Les infrastructures du genre hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Marcq. Si on compare avec la population totale, peu de familles habitent à Marcq, car on répertorie aujourd'hui 10 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
Il est important d'évaluer l'éventuelle pollution ambiante afin de juger de la qualité de vie offerte par une commune. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut dire qu'elle se révèle à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau. Et cela au niveau microbiologique ​et physico-chimique ​.