Convention républicaine : "50 millions de dollars pour sécuriser la ville"

C'est dans ce contexte de montée des tensions raciales que s'ouvre la convention républicaine à Cleveland ce 18 juillet, qui doit introniser Donald Trump comme candidat à la Maison-Blanche.

France 2

L'adoubement de Donald Trump comme candidat républicain à la présidentielle sera fait à la convention de Cleveland, qui s'ouvre dans un contexte très tendu. La sécurité est maximale, car l'on craint des manifestations hostiles. "Il en a coûté 50 millions de dollars au parti républicain pour sécuriser cette ville et l'accès à cette salle", indique Jacques Cardoze, envoyé spécial à Cleveland.  

Convaincre le parti 

"De ce côté, il y aura la scène où s'exprimeront les Trump, Donald Trump et sa femme. On a le sentiment d'ailleurs qu'il a eu du mal à réunir des grandes personnalités du parti républicain. Par exemple, les anciens présidents Bush ont décliné tout comme le candidat Jeb Bush. De l'autre côté, vous voyez les délégués avec le chapeau blanc, c'est eux qui vont investir Donald Trump dès demain par un vote. Aujourd'hui, ils doivent adopter son programme. Donald Trump a fort à faire, il doit convaincre le parti républicain qu'il est l'homme de la situation et peut les emmener jusqu'à la victoire", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Quicken Loans Arena de Cleveland (Ohio), où se tient la convention du parti républicain qui doit sacrer Donald Trump, lundi 8 juillet 2016.
La Quicken Loans Arena de Cleveland (Ohio), où se tient la convention du parti républicain qui doit sacrer Donald Trump, lundi 8 juillet 2016. (ANGELA WEISS / AFP)