Cet article date de plus de cinq ans.

Attentat de Nice : le passé trouble de Mohamed Bouhlel

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Attentat de Nice : le passé trouble de Mohamed Bouhlel
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Quatre jours après l'attaque au camion qui a fait au moins 84 victimes à Nice jeudi 14 juillet, l'assaillant est présenté comme sadique et violent.

Après l'attentat de Nice qui a fait au moins 84 victimes et de nombreux blessés jeudi 14 juillet, on en sait un peu plus sur l'assaillant, Mohamed Bouhlel. Aucun signe d'allégeance à Daech n'a été retrouvé chez lui, mais l'enquête montre un intérêt certain et récent chez Mohamed Bouhlel pour l'islamisme radical : il s'était notamment laissé pousser la barbe pour des raisons religieuses.

Une fascination pour la violence

Pourtant, en fouillant dans sa vie, les enquêteurs ont trouvé qu'il menait une vie bien loin des préceptes religieux. Ses contacts téléphoniques révèlent qu'il entretenait de très nombreuses relations sexuelles avec des femmes et des hommes. Il mangeait également du porc, buvait de l'alcool et consommait de la drogue. Le tueur, qui battait régulièrement sa femme et ses enfants, avait une fascination pour la violence. Son ordinateur révèle qu'il a effectué des recherches sur les tueries d'Orlando, de Magnanville, Charlies Hebdo et sur Ben Laden.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.