Nice : le visage des victimes

Le bilan de l'attentat de Nice, le 14 juillet, est pour l'instant de 84 morts, autant de destins et de familles brisés.  

France 2

Au fil d'un minutieux travail d'identification, de nouvelles victimes se dévoilent, de nouveaux deuils commencent, après l'attentat de Nice qui a fait au moins 84 victimes. Des visages comme celui de Mino, niçoise d'origine malgache de 31 ans. Jeudi 14 juillet dans les rues de Nice, elle était accompagnée de sa tante, elle aussi blessée, de sa cousine et de ses deux fils de 4 et 6 ans. Parmi les disparus, Matthias, professeur de maths, sa fiancée et sa belle-mère. Des victimes de tous âges.

"Il me manque beaucoup" 

Yanis, lui, n'avait pas 5 ans. Chaque jour, son grand-père se recueille à l'endroit même où le garçon a été fauché. "Il me manque beaucoup, beaucoup, il courait derrière moi en criant papi, papi", pleure ce grand-père. Ne garder dans l'épreuve que le souvenir des sourires. Celui de Rachelle, 39 ans, mère de deux enfants, de 6 et 12 ans, eux miraculeusement rescapés jeudi soir. À Cessieu dans l'Isère, elle était aussi une habitante très impliquée dans la vie de sa commune.

Le JT
Les autres sujets du JT