Vladimir Poutine

Résumé de la rubrique

Quelques jours après avoir reconnu l'indépendance des "républiques" séparatistes autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, dans l'est de l'Ukraine, le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a annoncé l'entrée des forces russes sur le territoire ukrainien. L'invasion russe de l'Ukraine a débuté avec des frappes aériennes à travers le pays, et l'entrée de forces terrestres depuis le nord, l'est et le sud du pays, selon les gardes-frontières ukrainiens. Depuis, de lourdes sanctions internationales ont été prononcées à l'encontre de la Russie, que Vladimir Poutine, ancien officier du service de renseignement KGB, préside depuis 2012 après deux premiers mandats entre 2000 et 2004, puis entre 2004 et 2008. L'homme fort du Kremlin, également deux fois chef du gouvernement, a été réélu pour un quatrième mandat en 2018, obtenant 76,7% des voix. Il a également signé une loi en 2021 lui permettant de se présenter pour deux nouveaux mandats et ainsi, potentiellement, de rester à la tête de la Russie jusqu'en 2036. Le dirigeant autoritaire est critiqué pour avoir muselé toutes formes d'opposition en Russie. En près de deux semaines, plus de 13 000 manifestants opposés à l'invasion russe de l'Ukraine ont été arrêtés par les forces de l'ordre russe, d'après l'ONG OVD-Info, spécialisée dans le suivi des manifestations.