Vladimir Poutine considère les talibans comme des "alliés dans la lutte contre le terrorisme"

"Les talibans sont certainement nos alliés dans la lutte contre le terrorisme car tout pouvoir en place est intéressé par la stabilité de son pouvoir et par la stabilité de l'Etat qu'il dirige", a déclaré le président russe.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Vladimir Poutine à Astana (Kazakhstan), le 4 juillet 2024. (SERGEI SAVOSTYANOV / AFP)

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré, jeudi 4 juillet, considérer les talibans afghans comme des "alliés dans la lutte contre le terrorisme", alors que la Russie a été frappée par plusieurs attentats ces derniers mois.

"Les talibans sont certainement nos alliés dans la lutte contre le terrorisme car tout pouvoir en place est intéressé par la stabilité de son pouvoir et par la stabilité de l'Etat qu'il dirige", a déclaré Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse à Astana, au Kazakhstan.

Moscou avait annoncé en mai son intention de retirer le mouvement taliban de sa liste des "organisations terroristes", plus de trois ans et demi après leur retour au pouvoir en Afghanistan, alors que la Russie s'inquiète d'une possible contagion jihadiste en Asie centrale, qu'elle considère comme son pré carré.

Les talibans, qui ont des liens historiques avec la nébuleuse jihadiste Al-Qaïda, figurent sur cette liste en Russie depuis 2003, ce qui n'empêche pas Moscou d'avoir des relations avec eux depuis plusieurs années, recevant notamment sur son sol leurs émissaires à de multiples reprises.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.