Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine promet une réponse après la décision du G7 d'utiliser des actifs russes gelés pour aider Kiev

Jeudi, les dirigeants du G7 réunis en Italie sont parvenus à un accord sur l'utilisation des actifs russes gelés pour aider l'Ukraine, à hauteur de 50 milliards de dollars (46,5 milliards d'euros).
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le président russe Vladimir Poutine, le 14 juin 2024 à Moscou (Russie). (SEFA KARACAN / AFP)

Vladimir Poutine a qualifié, vendredi 14 juin, de "vol" le gel des actifs russes et leur utilisation pour aider l'Ukraine à résister à la Russie, promis jeudi par la présidence du G7. Le président russe a également promis d'y répliquer. "Les pays occidentaux ont gelé une partie des actifs russes et des réserves en devises. Et désormais, ils réfléchissent à une base juridique pour se les approprier définitivement", a-t-il déclaré devant les cadres du ministère des Affaires étrangères russe. "Même si on enjolive les choses, le vol, ça reste du vol et ça ne restera pas impuni", a-t-il ajouté.

Jeudi, le G7 a annoncé un prêt de 50 milliards de dollars (46,7 milliards d'euros) à l'Ukraine, garanti par les futurs intérêts des actifs russes gelés depuis que la Russie s'est lancé à l'assaut du pays en février 2022.

"Il est juste que ce soit la Russie qui paye", a réagi le président ukrainien Volodymyr Zelensky à la table du "Groupe des 7". Le dirigeant ukrainien a aussi réclamé la confiscation pure et simple des 300 milliards d'euros d'actifs de la banque centrale de Russie gelés par l'UE et le G7. Mais ces derniers s'y refusent pour des questions juridiques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.