← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-André

Résumé du premier tour

C'est ce 15 mars 2020 que se sont tenues les élections municipales dans la commune de Saint-André. Les électeurs de la commune ont été 70,45 % à se rendre aux bureaux de vote lors du 1er tour des élections municipales, par rapport à 77,14 % en 2014 (baisse de -6,69 points). La participation au niveau du Tarn a baissé en comparaison avec celle de l'élection précédente (77,78 % contre 63,17 % cette année).

Pour qu'un candidat soit en mesure de devenir conseiller municipal, il doit tenir compte des deux critères qui suivent : avoir emporté au moins la moitié des suffrages et avoir réuni plus du quart des inscrits.

Scores du 1er tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Saint-André ?

À Saint-André (81), les jeux sont donc faits dès le premier tour de ces municipales 2020 étant donné que les 11 sièges du conseil ont déjà tous été attribués. Résultats du premier tour des municipales : Jean-Luc Espitalier s'impose avec 88,33 % des voix. 85 % des électeurs ont montré leur soutien pour Lucette Coutouly, Nathan Espitalier et Simone Puech. Le chiffre élevé atteint par Monique Porcu (83,33 %), Rosette Robert (83,33 %), Joëlle Cabanes (81,66 %), Sylvain Puech (81,66 %), Denis Beddeleem (80 %), Aline Poyer (80 %) et Jean-Pierre Roman (75 %) témoigne de leur popularité.

Les nouveaux membres du conseil municipal vont désormais devoir élire l'un d'entre eux maire.

Résultats du premier tour - Saint-André

Abstention : 29.55% Participation : 70.45%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Luc ESPITALIER, 88.33%



    Jean-Luc ESPITALIER

    88.33 %

    53 votes

  • Lucette COUTOULY, 85%



    Lucette COUTOULY

    85 %

    51 votes

  • Nathan ESPITALIER, 85%



    Nathan ESPITALIER

    85 %

    51 votes

  • Simone PUECH, 85%



    Simone PUECH

    85 %

    51 votes

  • Monique PORCU, 83.33%



    Monique PORCU

    83.33 %

    50 votes

  • Rosette ROBERT, 83.33%



    Rosette ROBERT

    83.33 %

    50 votes

  • Joëlle CABANES, 81.66%



    Joëlle CABANES

    81.66 %

    49 votes

  • Sylvain PUECH, 81.66%



    Sylvain PUECH

    81.66 %

    49 votes

  • Denis BEDDELEEM, 80%



    Denis BEDDELEEM

    80 %

    48 votes

  • Aline POYER, 80%



    Aline POYER

    80 %

    48 votes

  • Jean-Pierre ROMAN, 75%



    Jean-Pierre ROMAN

    75 %

    45 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 99 habitants
  • 88 inscrits
  • Votants62 inscrits 70.45%
  • Abstentionnistes26 inscrits 29.55%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

VIDEO. Présidentielle 2022 : Bruno Retailleau confirme un pacte de non-agression avec Xavier Bertrand, qui "a toutes les qualités pour concourir"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-André : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, les communes françaises procéderont au renouvellement de leur conseil municipal, à l'issue des élections prévues les 15 mars et 22 mars prochains. Pour les communes n'excédant pas 1 000 habitants, les électeurs doivent sélectionner directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, le principe de la liste n'existant pas dans ces villes.

Municipales : le cru 2020 à Saint-André

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Les élections pour la mairie de Saint-André joueront, éventuellement, en faveur de Jean-Luc Espitalier, maire en fonction, qui veut se maintenir à son poste actuel. Ayant obtenu un siège au conseil municipal lors des dernières élections municipales de 2014, Denis Beddeleem est également candidat. Ils sont également candidats : Joëlle Cabanes, Lucette Coutouly, Nathan Espitalier, Monique Porcu, Aline Poyer, Simone Puech, Sylvain Puech, Rosette Robert et Jean-Pierre Roman.

S'ils obtiennent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus dès le premier tour, à condition que plus du quart des habitants inscrits sur les listes aient voté pour eux. En cas de second tour, les candidats doivent atteindre la majorité relative pour alors accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Saint-André : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, le nouveau conseil municipal de la commune de Saint-André sera choisi, lors des élections municipales 2020. Pour prendre part à ces élections, avoir atteint la majorité est une condition requise. Plusieurs autres critères sont à remplir pour participer au vote : on doit être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la commune concernée.

Municipales, zoom sur 2014

Il existe un système électoral particulier dans le cadre des municipales pour les villes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent même choisir des membres de deux listes différentes. Il s'agit donc d'un scrutin plurinominal avec panachage.
Le 23 mars 2014, à Saint-André, dès le soir du premier tour, les résidents élisaient 7 membres du conseil municipal. Accompagnés par Rosette Robert, Jean-Luc Espitalier, Denis Beddeleem, Jean-Pierre Roman et Monique Porcu, Sylvain Puech et Simone Puech avaient reçu la mission, de la part des Andrésiens, de diriger cette municipalité.
À noter : 81 citoyens ont participé aux élections, pour une liste de 105 inscrits. D'assez nombreux individus sont donc allés aux urnes. On observe d'autre part une forte baisse par rapport aux résultats des dernières élections municipales, en 2008, où le taux de participation s'élevait à 87,88 %.

Les autres scrutins ont-ils connu des résultats similaires ?

Il y a eu plusieurs élections depuis les précédentes Municipales. En ce qui concerne les dernières élections présidentielles, elles se sont tenues en 2017. Sur la ville de Saint-André, l'examen comparatif des scores déclarés au premier tour des élections présidentielles de 2017 indique que ces derniers étaient différents du reste du territoire.
En comparant les résultats du premier tour, on note 25 % des votes en faveur de Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), 23,44 % pour Benoît Hamon (Parti socialiste) et, derrière, 17,19 % pour Marine Le Pen (Front national). Emmanuel Macron a été désigné par une majorité des citoyens de Saint-André, à savoir 75 %. Ils ont été 69 Andrésiens à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 73,4 %, contre 92,63 % en 2012. Cette baisse est différente de l'évolution constatée dans le pays (on a en effet remarqué un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
15,09 %, c'est le résultat de la liste citoyenne du Printemps Européen de Benoît Hamon lors des élections européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a quant à elle obtenu 22,64 % des suffrages.

Quelques informations sur Saint-André

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreux sont les chiffres qui permettent de dresser un portrait d'une municipalité. Avant des élections municipales, ces facteurs sont d'autant plus utiles qu'ils donnent la possibilité de mieux appréhender les discours des candidats durant leur campagne et les missions des élections.

Le profil des résidents de Saint-André

Saint-André, petit village du Tarn, est habité par 100 personnes. Différentes villes sont reliées à Saint-André depuis la création de la Communauté de Communes des Monts d'Alban et du Villefranchois, par exemple Alban, Curvalle ou bien Le Fraysse. La population reste globalement peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 43,40 % ont entre 55 et 64 ans). La ville de Saint-André est peu multiculturelle. 6,86 % de sa population sont issus de l'immigration.

Saint-André : les habitants jouissent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Qu'en est-il du marché du travail à Saint-André ? Les agriculteurs exploitants et ouvriers sont des plus représentés parmi la population active de Saint-André (55,56 %). Plus généralement, les Andrésiens en activité, qui sont au nombre de 42, représentent 43,14 % des habitants de la commune. Un peu moins du tiers des Andrésiens en âge de travailler est à la recherche d'un travail. Une majeure partie de ces résidents au chômage sont des femmes.
Outre le marché de l'emploi, celui de l'immobilier est un bon indicateur du niveau de vie des Andrésiens. Avec 5 % de la demande pour les appartements non HLM de 4 pièces et moins de 4 % pour les maisons non HLM de 2 pièces, ces types de logements sont les plus loués à Saint-André. Les propriétaires sont un peu moins de 20 % à investir dans une maison de 4 pièces et environ 22 % dans une maison de 6 pièces.

Quelques indicateurs concernant la qualité de vie à Saint-André

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour satisfaire les attentes des Andrésiens. On recense 14 enfants de 0 à 15 ans, soit peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la commune.
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau fournissent une bonne vision de la pollution environnante dans une commune. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme question qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est spécifié par L'observatoire national de l'eau.