Résultats des élections : Courris

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

En 2021, les élections régionales et départementales à Courris (81340)

Dernière mise à jour : mardi 20 avril 2021

En juin, il sera temps pour les 84 résidents de Courris de participer aux élections régionales et départementales et de désigner leurs nouveaux conseillers. Ces élections, qui devaient avoir lieu en mars, ont été repoussées à cause de la crise sanitaire du Covid-19.

Point sur les élections régionales 2015 à Courris

Les dernières élections régionales ont eu lieu il y a 6 ans (6 et 13 décembre 2015). Sorti en tête à Courris, Louis ALIOT (FN) s'est fait devancer à l'échelle de la région par Carole DELGA (LUG) et n'est arrivé que deuxième. Les résultats s'élèvent à 58 % des votes contre 44,81 %. Lors des élections de 2015 en Occitanie, l'Union de la Gauche s'est donc vue allouer 44,81 % des suffrages. Ces élections permettront peut-être au parti en position de s'imposer de nouveau.

Cette élection permettra de choisir les 158 conseillers régionaux de l'Occitanie.

La liste qui remporte la majorité des voix au premier tour ou arrive en tête au second obtient 50 % des sièges du conseil, et l'autre moitié est distribuée parmi l'intégralité des listes ayant reçu plus de 5 % des votes exprimés.

Élections départementales : quelles étaient les tendances en 2015 à Courris ?

Le binôme formé par Mme KRUZELNISKI Julia et M. LEGRIS Christian (FN) a décroché une majorité des suffrages des citoyens de Courris en 2015. Les électeurs ont toutefois voté en majeure partie pour Mme BIBAL DIOGO Sylvie et M. MALATERRE Guy (Parti Socialiste), qui ont gagné la première place dans le canton de Carmaux-1 Le Ségala.

Au niveau du Tarn, la Gauche et le Parti Socialiste sont sortis vainqueurs des élections de 2015. Au cours de ce scrutin, ils avaient obtenu 10 sièges au conseil départemental. La Droite, quant à elle, avait réuni 8 sièges. Ces élections permettront éventuellement aux partis majoritaires de conserver leur avantage. Lors de ce suffrage, rappelons-le, on élira les 46 conseillers départementaux du Tarn, département divisé en 23 cantons.

Article à la une des élections

Régionales en Paca : cet accord avec LREM "n’a qu’un seul but, démolir LR", accuse Bruno Retailleau

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections