Résultats des élections : Saint-Michel-Labadié

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

Élections régionales et départementales à Saint-Michel-Labadié (81340) : le rendez-vous de 2021

Dernière mise à jour : mardi 20 avril 2021

Les nouveaux conseillers seront choisis en juin par les 94 habitants de Saint-Michel-Labadié, à l'occasion des élections régionales et départementales. Le gouvernement français a décidé de reporter les élections initialement prévues en mars, estimant les risques dus à l'épidémie de coronavirus trop importants.

Dernières élections régionales à Saint-Michel-Labadié (2015) : rétrospective

Les 6 et 13 décembre 2015, les précédentes élections régionales se déroulaient dans le pays. Ces élections se terminaient avec le succès de Carole DELGA (LUG). Elle avait obtenu 45,45 % des voix à Saint-Michel-Labadié et 44,81 % au niveau de la région. En 2015, en Occitanie, c'est l'Union de la Gauche que 44,81 % des électeurs avaient donc préférée. La nouvelle élection redistribuera peut-être les rôles.

Cette élection, rappelons-le, a pour but de nommer les 158 conseillers régionaux de l'Occitanie.

La moitié des sièges à pourvoir est attribuée à la liste remportant la majorité absolue au premier tour ou arrivée en tête au second. Les autres sont distribués de façon proportionnelle entre les listes qui ont rassemblé au moins 5 % des votes.

Aux élections départementales de 2015 à Saint-Michel-Labadié, quelles tendances se profilaient ?

En 2015, les résidents de Saint-Michel-Labadié ont voté à une majorité pour le binôme constitué par Mme BIBAL DIOGO Sylvie et M. MALATERRE Guy (PS). Les suffrages des citoyens, dans le canton de Carmaux-1 Le Ségala, ont permis de conduire le même binôme (Parti Socialiste) à la victoire.

Au niveau du Tarn, la Gauche et le Parti Socialiste avaient gagné les élections avec 10 sièges au conseil départemental. La Droite avait emporté, quant à elle, 8 sièges. Les partis en place essaieront de conserver (ou conforter) leur avantage. Ce vote a pour but d'élire les 46 conseillers départementaux du Tarn, département qui se partage en 23 cantons.

Article à la une des élections

La sécurité s'impose comme un enjeu prioritaire pour les Français

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections