Résumé de l'élection

Les électeurs de Lignon sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le taux de participation lors du 1er tour des élections municipales était cette année de 63,53 %. En 2014, il était de 74,42 % (ce qui équivaut à une baisse de -10,89 points). À l'échelle du département de la Marne, la participation à cette élection a baissé cette année (59,51 %), par rapport à la précédente (72,10 %).

Certains candidats au premier tour se garantissent déjà un siège au conseil. Il est noter que le scrutin plurinominal, établi dans les petites villes (moins d'un millier d'habitants), consiste, pour les candidats, à se présenter sur des listes. Au dépouillement, ce sont les scores individuels des candidats qui sont pris en compte. Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas devenir conseiller municipal. On doit ainsi obtenir au moins la moitié des suffrages exprimés et plus du quart des voix des inscrits.

Quels candidats les citoyens de Lignon ont-ils choisis lors du 1er tour des élections municipales 2020 ?

Durant le 1er tour des élections municipales, ce sont Jean-Pierre Dorkel et Christophe Robert qui arrivent en tête avec 96,22 % des votes. Leurs 92,45 % de voix récoltées mettent Elodie George et Mickaël Jacquemin en troisième position dans le classement.

Ce scrutin a mis en avant quelques candidats, comme Pascal Lore (90,56 %), Sylvain Henry (88,67 %), Jean-Marc Gérard (84,90 %) et Joël Pornot (84,90 %). Le second tour permettra à certains candidats ayant le plus de votes d'occuper les sièges encore disponibles au conseil.

Concernant les bulletins de vote, plusieurs étaient blancs (1,85 %).

Afin de ralentir la propagation du coronavirus sur le sol français, l'État a décidé, entre autres dispositions, le report du second tour des municipales, qui devait avoir lieu à Lignon le 22 mars 2020.

Résultats Lignon

Abstention : 36.47% Participation : 63.53%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Jean-Pierre DORKEL, , 96.22%, 51 votes

    Élu·e



    Jean-Pierre DORKEL

    96.22 %

    51 votes

  • 2, Christophe ROBERT, , 96.22%, 51 votes

    Élu·e



    Christophe ROBERT

    96.22 %

    51 votes

  • 3, Elodie GEORGE, , 92.45%, 49 votes

    Élu·e



    Elodie GEORGE

    92.45 %

    49 votes

  • 4, Mickaël JACQUEMIN, , 92.45%, 49 votes

    Élu·e



    Mickaël JACQUEMIN

    92.45 %

    49 votes

  • 5, Pascal LORE, , 90.56%, 48 votes

    Élu·e



    Pascal LORE

    90.56 %

    48 votes

  • 6, Sylvain HENRY, , 88.67%, 47 votes

    Élu·e



    Sylvain HENRY

    88.67 %

    47 votes

  • 7, Jean-Marc GÉRARD, , 84.9%, 45 votes

    Élu·e



    Jean-Marc GÉRARD

    84.9 %

    45 votes

  • 8, Joël PORNOT, , 84.9%, 45 votes

    Élu·e



    Joël PORNOT

    84.9 %

    45 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 106 habitants
  • 85 inscrits
  • Votants54 inscrits 63.53%
  • Abstentionnistes31 inscrits 36.47%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Lignon : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, les communes françaises procéderont au renouvellement de leur conseil municipal, lors des élections programmées les 15 et 22 mars prochains. Le scrutin pour les communes de moins de 1 000 habitants suit des règles particulières. En effet, les citoyens ne votent pas pour une liste, mais pour des candidats, parmi ceux ayant soumis leur candidature au préalable.

Qui sont les candidats qui se sont déclarés à Lignon pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Jean-Pierre Dorkel est en lice. Aux municipales de 2014, il avait remporté un siège au conseil municipal. Les autres candidats sont Elodie George, Jean-Marc Gérard, Sylvain Henry, Mickaël Jacquemin, Pascal Lore, Joël Pornot et Christophe Robert.
Il faut rappeler qu'une élection peut prendre fin à l'issue du premier tour, si le candidat atteint la majorité absolue et si au moins un quart des citoyens enregistrés sur les listes électorales lui ont attribué leurs voix. Dans l'hypothèse d'un second tour, la majorité relative devra être obtenue pour qu'un candidat soit élu et puisse prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Lignon ?

Les 15 et 22 mars 2020 se dérouleront les élections municipales 2020 ! L'occasion pour les électeurs de Lignon de désigner un nouveau conseil municipal. Afin de glisser un vote dans l'urne, divers critères doivent être remplis. Il faut être français ou originaire d'un pays membre de l'Union européenne, habiter ou payer ses impôts dans la municipalité dont il est question, être majeur et être inscrit sur les listes électorales françaises.

Les élections municipales à venir se différencieront-elles de celles de 2014 ?

Vous pouvez voter pour plusieurs candidats à la fois et également pour des membres de deux listes différentes pendant ces municipales. C'est ce que l'on appelle un scrutin plurinominal avec panachage. Celui-ci ne s'applique qu'aux villes de moins de 1000 habitants.
Dans la ville de Lignon, les habitants ont voté le 23 mars 2014 afin d'élire 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Joël Pornot, Karol Fléaux, Julien Nottret, Jean-Pierre Dorkel mais aussi Sylvain Henry et Gaëlle Guiguet avaient accompagné Guy Jacquemin et Mickaël Jacquemin. Ces derniers avaient reçu, de la part des Lignonnais, la mission d'administrer la commune.
D'assez nombreux suffrages ont été recensés lors de ces élections : sur un total de 86 inscrits sur les listes électorales, 64 citoyens ont voté. Ceci correspond à une forte baisse par rapport au taux de participation aux élections municipales de 2008 qui s'élevait à 85,19 %.

Cette tendance s'est-elle diffusée d'un scrutin à un autre ?

Les dernières Présidentielles remontent à 2017, et il y a eu plusieurs votes depuis les précédentes élections municipales. En 2017, les votes relevés dans les urnes sur la commune de Lignon pour le premier tour des élections présidentielles ont été différents de ceux constatés au niveau national.
Emmanuel Macron (En marche !) s'est classé derrière ses rivaux au premier tour avec 18,84 % des voix. Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains), quant à eux, ont obtenu 46,38 % et 20,29 % des suffrages. Pour le second tour, le choix des résidents de Lignon s'est fait : 61,02 % d'entre eux ont choisi Marine Le Pen. 82,35 % (soit 70 votants) : telle était la participation des habitants de Lignon au second tour des dernières Présidentielles, tandis qu'ils étaient 81,18 % à se déplacer en 2012.
28,95 %, c'est le score de Renaissance (soutenue par La République en Marche) aux Européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a quant à elle récolté 31,58 % des votes.

Quelques informations sur Lignon

Les élections municipales apportent une vision de l'état socio-économique à Lignon. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les citoyens devront aller voter.

Quelques mots sur le profil des habitants de Lignon

Question population, Lignon, un petit village de la Marne, compte 127 résidents. Il faut noter que Huiron, Courdemanges ou bien Bignicourt-sur-Marne sont reliées à Lignon, notamment par le biais de la Communauté de Communes de Vitry, Champagne et Der. Le multiculturalisme est peu présent à Lignon, où 0,78 % des résidents proviennent de l'immigration.

Emploi, immobilier, revenus… Quel est le niveau de vie à Lignon ?

Taux de chômage et autres chiffres clés : le marché du travail correspond à ce qui suit à Lignon. Les Lignonnais sont en majorité des ouvriers et employés (72,73 % des habitants). Les actifs sont au nombre de 62 et constituent 49,22 % des habitants. 7 % des résidents lignonnais actifs sont en demande d'emploi. Les femmes forment une majeure partie des demandeurs d'emploi.
Au cours de l'année 2016, le revenu médian des Lignonnais se révélait similaire à la moyenne nationale de 2014, avec 19 698 € par an à Lignon, contre 20 000 € par an en France en 2014.
Pour évaluer l'attractivité d'une ville, il est souvent pertinent de s'intéresser aux chiffres du marché immobilier. Avec environ 11 % de la demande pour les maisons non HLM de 4 pièces et 6 % pour les maisons non HLM de 3 pièces, ces types d'habitations sont les plus loués à Lignon. Moins de 20 % des foyers s'avèrent propriétaires d'une maison de 5 pièces tandis qu'ils sont un peu moins du quart à l'être d'une maison de 4 pièces.

Que dire de la qualité de vie à Lignon ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour satisfaire les besoins des Lignonnais. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 33.
Il est important de se renseigner sur les principaux indices de pollution. La qualité de l'eau est conforme à 100 % tant au niveau microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).