Résumé de l'élection

Le 15 mars 2020, les électeurs de Braux se sont rendus dans l'isoloir pour les municipales. 55,77 % des citoyens sont allés aux bureaux de vote lors du premier tour des élections municipales. En comparaison avec 2014 où ils étaient 62,62 %, on constate une baisse de -6,85 points de la participation. Le taux de participation au scrutin a baissé dans le département de l'Aube lorsqu'on le compare à la participation de l'élection précédente : 74,43 % contre 61,47 % cette année.

Si plus du quart des inscrits et au moins la moitié des électeurs glissent un bulletin pour un candidat, ce dernier est élu au conseil municipal.

Braux : qui est en tête à l'issue du 1er tour des municipales 2020 ?

À Braux (10), l'ensemble des sièges du conseil - à savoir 11 au total - a donc déjà été attribué dès le premier tour des municipales 2020. Claude Lorphelin se démarque au 1er tour des élections municipales avec 98,21 % des voix. 94,64 % des votants ont arrêté leur vote sur Didier Lorphelin. Le candidat Patrick Vasseur, en atteignant un score de 83,92 %, remporte la troisième place. Frédéric Giboin (82,14 %), Benjamin Mouton (82,14 %), Pierre-Jean Michel (80,35 %), Odile Zeissler (78,57 %), Mathieu Perrin (76,78 %), Denis Mérat (75 %), Agnès Mahu (64,28 %) et Lydie Mulat (64,28 %) ont également, au vu de leur score élevé, convaincu les citoyens.

Il faut aussi noter que ce hameau a enregistré 1,72 % de votes blancs et 1,72 % de votes nuls.

Après avoir été choisis, les conseillers municipaux sont conviés à élire – parmi eux – le nouveau maire.

Résultats Braux

Abstention : 44.23% Participation : 55.77%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Claude LORPHELIN, , 98.21%, 55 votes

    Élu·e



    Claude LORPHELIN

    98.21 %

    55 votes

  • 2, Didier LORPHELIN, , 94.64%, 53 votes

    Élu·e



    Didier LORPHELIN

    94.64 %

    53 votes

  • 3, Patrick VASSEUR, , 83.92%, 47 votes

    Élu·e



    Patrick VASSEUR

    83.92 %

    47 votes

  • 4, Frédéric GIBOIN, , 82.14%, 46 votes

    Élu·e



    Frédéric GIBOIN

    82.14 %

    46 votes

  • 5, Benjamin MOUTON, , 82.14%, 46 votes

    Élu·e



    Benjamin MOUTON

    82.14 %

    46 votes

  • 6, Pierre-Jean MICHEL, , 80.35%, 45 votes

    Élu·e



    Pierre-Jean MICHEL

    80.35 %

    45 votes

  • 7, Odile ZEISSLER, , 78.57%, 44 votes

    Élu·e



    Odile ZEISSLER

    78.57 %

    44 votes

  • 8, Mathieu PERRIN, , 76.78%, 43 votes

    Élu·e



    Mathieu PERRIN

    76.78 %

    43 votes

  • 9, Denis MÉRAT, , 75%, 42 votes

    Élu·e



    Denis MÉRAT

    75 %

    42 votes

  • 10, Agnès MAHU, , 64.28%, 36 votes

    Élu·e



    Agnès MAHU

    64.28 %

    36 votes

  • 11, Lydie MULAT, , 64.28%, 36 votes

    Élu·e



    Lydie MULAT

    64.28 %

    36 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 107 habitants
  • 104 inscrits
  • Votants58 inscrits 55.77%
  • Abstentionnistes46 inscrits 44.23%
  • Votes blancs1 inscrits 1.72%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Braux : le contexte politique des élections municipales

Les 15 et 22 mars 2020, les communes françaises doivent organiser des élections afin d'élire leurs nouveaux conseillers municipaux. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils peuvent se regrouper. Le jour du vote, les citoyens sélectionneront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

Qui, à Braux, se présente pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Candidat à sa réélection, Claude Lorphelin est le maire actuel de Braux. Frédéric Giboin sera dans la course à la mairie. Ils sont également candidats : Didier Lorphelin, Agnès Mahu, Denis Mérat, Pierre-Jean Michel, Benjamin Mouton, Lydie Mulat, Mathieu Perrin, Patrick Vasseur et Odile Zeissler.
Les deux conditions requises pour qu'un candidat soit en mesure d'être élu à l'issue du premier tour demandent d'atteindre une majorité absolue et que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans l'éventualité où un second tour s'avère nécessaire, les candidats ont l'obligation de remporter la majorité relative afin d'être élus et pour pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Braux : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les bureaux de vote de la municipalité de Braux seront ouverts, les 15 et 22 mars 2020, à l'occasion des élections municipales 2020, qui éliront le conseil municipal de la ville. Le fait d'être majeur est une condition nécessaire pour voter lors de ces élections. On doit également être présent sur les listes électorales, être français ou membre de l'UE, et payer ses impôts ou habiter dans la commune.

Point sur les Municipales de 2014

Si vous vivez dans une commune de moins de 1000 habitants, vous avez affaire à un scrutin particulier pour les élections municipales : c'est un vote plurinominal avec panachage. Vous choisissez plusieurs candidats en même temps et pouvez aussi désigner des membres de deux listes différentes.
11 sièges du conseil municipal ont été pourvus dès le soir du premier tour le 23 mars 2014 dans la ville de Braux. Lionel Merat, Pierre-Jean Michel, Claude Lorphelin, Lydie Bourgeois Épouse Mulat mais aussi Odile Michel Épouse Zeissler et Mickaël Mouton assistaient Didier Lorphelin, Michel Cendré et Denis Mérat, qui ont été chargés par les Brauxois de les administrer.
Les urnes ont recueilli assez peu de voix (67, par rapport à un total de 107 inscrits). Une forte baisse s'est fait ressentir, en comparaison avec la participation de 70,75 % des élections municipales, en 2008.

Une évolution similaire s'est-elle affirmée lors de la dernière élection ?

2017 : c'est l'année des précédentes Présidentielles, tandis que les dernières élections municipales ont vu plusieurs types de scrutin entre-temps. On note que, au moment du premier tour des Présidentielles de 2017, les résultats sur la ville de Braux étaient différents de ce qui a été enregistré au niveau national.
La fin du premier tour positionne dans les meilleurs scores Marine Le Pen (Front national, 34,33 % des suffrages) mais également François Fillon (Les Républicains, 26,87 % des votes), et Emmanuel Macron (En marche !), derrière, avec 17,91 % des voix. Emmanuel Macron a au final été choisi par les résidents de Braux, fort de 50,82 % des suffrages. Le taux de participation des habitants de Braux au second tour était de 67 %, soit 67 habitants. À titre comparatif, ils étaient 68,93 % en 2012.
18,6 %, c'est le résultat de l'Union de la Droite et du Centre aux Européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a quant à elle récolté 25,58 % des voix.

Braux : les données clefs

Les élections municipales donnent un aperçu de l'état socio-économique à Braux. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les habitants devront aller voter.

Tout ce qu'il y a à connaître sur le profil des habitants de Braux

Braux se situe dans l'Aube et recense 108 résidents. Aux alentours, on trouve Rosnay-l'Hôpital, Molins-sur-Aube ou bien Chalette-sur-Voire qui sont des communes liées à Braux, via la Communauté de Communes des Lacs de Champagne. Les résidents de Braux sont peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans. En parallèle, 27,42 % ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés se révèlent peu nombreux dans la ville de Braux où ils représentent 0,89 % de la population.

Braux : comment définir son niveau de vie ?

Les statistiques qui suivent offrent un panorama sur la situation du marché du travail à Braux. Les artisans, commerçants, chefs d'entreprise et agriculteurs exploitants sont les plus représentés sur le marché de l'emploi à Braux (83,33 % des actifs). La population active est constituée de 46 personnes, soit 45,54 % des Brauxois. Environ 12 % de la population de l'agglomération brauxoise active restent à la recherche d'un travail. Une majeure partie sont des hommes.
Les Brauxois bénéficient d'un niveau de vie plus élevé que la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 23 945 € en 2016, contre plus de 20 000 € en France durant l'année 2014.
Le niveau de vie d'une commune se mesure également en regard du type de logement le plus occupé et du statut d'occupation le plus présent. Sur le marché immobilier brauxois, les biens les plus loués sont les maisons non HLM de 2 pièces (moins de 4 %) et les maisons non HLM de 4 pièces (environ 11 %). Les propriétaires sont respectivement environ 21 % à acheter une maison de 5 pièces et un peu moins du tiers à choisir une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement … Fait-il bon vivre à Braux ?

Les équipements manquent un peu à Braux pour satisfaire les attentes de ses habitants. Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles vivent à Braux, car on répertorie actuellement 20 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
Pour s'assurer de la qualité de vie dans une commune, il est bon de prendre en compte l'éventuelle présence de pollution. Sur le plan microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.