Résumé de l'élection

Les résidents de Gigny-Bussy se sont exprimés aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Lors du 1er tour des élections municipales, 58,06 % des électeurs s'étaient rendus aux urnes. Le taux de participation est donc en baisse (-9,31 points) au regard de 2014, étant donné qu'il était à l'époque de 67,37 %. La participation enregistrée au niveau de la Marne pour ce scrutin a baissé par rapport à la précédente (72,10 % contre 59,51 % cette année).

Si au moins le quart des inscrits et plus de la moitié des électeurs déposent un bulletin en faveur d'un candidat, celui-ci est élu au conseil municipal.

À Gigny-Bussy, qui est en pole position au 1er tour des élections municipales 2020 ?

La totalité des 11 sièges du conseil a donc déjà été attribuée dès le 1er tour des élections municipales 2020 à Gigny-Bussy (51). Jean-Michel Koquert obtient 96,22 % des votes à l'issue du 1er tour des municipales. Thierry Haussmann et Philippe Prud'homme ont récolté les suffrages de 95,28 % des habitants. De nouveaux conseillers municipaux ont réalisé un chiffre élevé : Laurence Logette (94,33 %), Pascale Chevallot (91,50 %), Edith Lelong (90,56 %), Antonio Saturno (90,56 %), Stéphane Chepy (89,62 %), Alexandre Wehrung (88,67 %), Véronique Donniou (80,18 %) et Antony Marchant (78,30 %).

L'élection du maire va à présent se dérouler. Ce dernier est élu par et parmi les membres du conseil municipal récemment nommés.

Résultats Gigny-Bussy

Abstention : 41.94% Participation : 58.06%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Jean-Michel KOQUERT, , 96.22%, 102 votes

    Élu·e



    Jean-Michel KOQUERT

    96.22 %

    102 votes

  • 2, Thierry HAUSSMANN, , 95.28%, 101 votes

    Élu·e



    Thierry HAUSSMANN

    95.28 %

    101 votes

  • 3, Philippe PRUD'HOMME, , 95.28%, 101 votes

    Élu·e



    Philippe PRUD'HOMME

    95.28 %

    101 votes

  • 4, Laurence LOGETTE, , 94.33%, 100 votes

    Élu·e



    Laurence LOGETTE

    94.33 %

    100 votes

  • 5, Pascale CHEVALLOT, , 91.5%, 97 votes

    Élu·e



    Pascale CHEVALLOT

    91.5 %

    97 votes

  • 6, Edith LELONG, , 90.56%, 96 votes

    Élu·e



    Edith LELONG

    90.56 %

    96 votes

  • 7, Antonio SATURNO, , 90.56%, 96 votes

    Élu·e



    Antonio SATURNO

    90.56 %

    96 votes

  • 8, Stéphane CHEPY, , 89.62%, 95 votes

    Élu·e



    Stéphane CHEPY

    89.62 %

    95 votes

  • 9, Alexandre WEHRUNG, , 88.67%, 94 votes

    Élu·e



    Alexandre WEHRUNG

    88.67 %

    94 votes

  • 10, Véronique DONNIOU, , 80.18%, 85 votes

    Élu·e



    Véronique DONNIOU

    80.18 %

    85 votes

  • 11, Antony MARCHANT, , 78.3%, 83 votes

    Élu·e



    Antony MARCHANT

    78.3 %

    83 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 237 habitants
  • 186 inscrits
  • Votants108 inscrits 58.06%
  • Abstentionnistes78 inscrits 41.94%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Gigny-Bussy : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 et 22 mars 2020 sont prévues dans le cadre d'un renouvellement des conseillers municipaux dans toutes les communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Qui sera candidat à Gigny-Bussy pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. La mairie de Gigny-Bussy, tenue par Pascale Chevallot, voit sa maire se présenter à sa réélection. De plus, Stéphane Chepy a déposé sa candidature. Les candidatures de Véronique Donniou, Thierry Haussmann, Jean-Michel Koquert, Edith Lelong, Laurence Logette, Antony Marchant, Philippe Prud'homme, Antonio Saturno et Alexandre Wehrung viennent se rajouter à celles précédemment nommées.
Rappelons que la victoire d'un candidat à l'issue du premier tour est conditionnée à l'obtention d'une majorité absolue, si au moins un quart des résidents inscrits sur les listes électorales se soient exprimés en sa faveur. Afin d'être élu et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, il est nécessaire, en cas de second tour, d'obtenir une majorité relative.

Gigny-Bussy : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020, lors desquelles les résidents de Gigny-Bussy désigneront leur nouveau conseil municipal, se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Certains critères doivent être réunis pour participer à ces élections. Il faut être un électeur français ou un ressortissant de l'UE, habitant ou s'acquittant de ses impôts dans la commune dont il est question. Il faut aussi avoir plus de 18 ans pour avoir le droit de vote.

Retour sur les résultats des Municipales 2014

Les municipales ont une particularité pour les communes de moins de 1000 habitants. Les élus sont désignés via un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes.
11 sièges du conseil municipal ont été remportés dès le soir du premier tour le 23 mars 2014 dans la ville de Gigny-Bussy. Les candidats Thierry Haussmann et Jean-Michel Koquert, avec Laurence Logette, Pascale Chevallot, Sébastien Festuot, Frédéric Brion mais aussi Philippe Prud'homme et Véronique Donniou à leurs côtés, étaient chargés, par les Gignyats, de diriger la ville.
Assez peu d'habitants ont fait le déplacement : sur 190 inscrits sur les listes, seuls 128 ont glissé leur bulletin dans l'urne. Cette participation (67,37 %) souligne une forte baisse comparativement aux dernières élections municipales, en 2008, où elle s'élevait à 77,4 %.

La tendance était-elle similaire lors des précédentes élections ?

Il y a eu plusieurs votes depuis les dernières Municipales. En ce qui concerne les précédentes élections présidentielles, elles se sont déroulées en 2017. Les résultats dans la commune de Gigny-Bussy peuvent être comparés à une évolution globale : leurs scores lors du premier tour des dernières Présidentielles de 2017 sont différents de ceux enregistrés au niveau du pays.
Tandis que Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) avaient emporté les résultats les plus importants avec respectivement 57,89 % et 18,8 % des suffrages au premier tour, François Fillon (Républicains) s'était placé derrière eux, avec seulement 10,53 % des voix. Peu d'hésitation pour les habitants de Gigny-Bussy au second tour, puisqu'ils ont été 70,18 % à voter pour Marine Le Pen. Alors que le taux de participation des résidents de Gigny-Bussy au second tour était de 80,75 % en 2012, il était de 72,97 %, soit 135 électeurs, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution constatée dans le pays entre les deux mêmes années.
Les scores des élections européennes de 2019 sont les suivants : 13,41 % des suffrages pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) et 51,22 % pour la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Gigny-Bussy : les données clefs

Les élections municipales se déroulent les 15 et 22 mars prochains, le moment de jeter un coup d'œil sur les chiffres socio-économiques de la municipalité.

Comment qualifierait-on la population vivant à Gigny-Bussy ?

À Gigny-Bussy, 228 résidents habitent ce petit village de la Marne. Avec ce petit village, les communes de Luxémont-et-Villotte, Larzicourt ou également Drosnay sont parmi les villes qui constituent la Communauté de Communes Perthois-Bocage et Der. Les Gignyats sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 31,88 % ont entre 55 et 64 ans).

Portrait des habitants de Gigny-Bussy : comment vivent-ils ?

Découvrez la situation du marché de l'emploi à Gigny-Bussy grâce aux chiffres qui suivent. Les professions intermédiaires et cadres et professions intellectuelles supérieures représentent 50 % des travailleurs gignyats. Les 105 résidents actifs forment 46,49 % de la population de la commune. Si environ 3 % de la population active reste au chômage, plus de la moitié sont des femmes.
Les foyers gignyats disposaient d'un revenu médian de 19 600 € par an au cours de l'année 2014. À titre comparatif, le revenu médian était d'environ 20 000 € en France cette même année.
Les chiffres de l'immobilier gignyat sont assez révélateurs, comme vous pouvez le constater. Tendances dans la location gignyate : les maisons non HLM de 5 pièces constituent plus de 3 % du marché et on répertorie environ 2 % de locataires de maison non HLM de 6 pièces. Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on voit qu'ils sont environ 21 % à choisir une maison de 5 pièces et 37 % une maison de 6 pièces.

Fait-il bon vivre à Gigny-Bussy ?

Différents chiffres sont à disposition pour estimer la qualité de vie dans une ville. Parmi ces derniers, on trouve le nombre d'équipements comparé au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour représenter la capacité de la ville à satisfaire les besoins de ses habitants. À Gigny-Bussy, les infrastructures manquent un peu. Avec ses assez nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la ville comptabilise 51 enfants de 0 à 15 ans.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau indique effectivement qu'elle se révèle 100 % conforme.